L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Le World Trade Center Marseille Provence prend de la (grande) hauteur dans la tour La Marseillaise

Partagez

Le World Trade Center Marseille Provence poursuit son extension. Il investit les 29e et 30e étages de la tour La Marseillaise avec son tout nouveau sky center. Un centre d’affaires et espaces de coworking haut de gamme qui surplombe la rade et la cité phocéenne. Ouverture prévue le 2 janvier 2019.

Après l’extension et la rénovation du city center, en centre-ville, en septembre 2017, première étape de sa transformation, le World Trade Center Marseille Provence poursuit sa mutation en visant encore plus haut. C’est au sommet de la tour La Marseillaise que le WTCMP a installé un tout nouveau « QG ». Baptisé « Sky center », ce centre d’affaires flambant neuf, situé aux 29 et 30e étages de l’édifice dessiné par Jean Nouvel, est un lieu « haut de gamme qui va permettre de recevoir des entreprises qui recherchent une belle adresse, des facilités d’installation, explique Paul Chaffard, président du World Trade Center Marseille Provence, à l’occasion d’une visite du site. C’est aussi un endroit qui permet d’accueillir le “soft-landing”, c’est-à dire des équipes de préfiguration qui viennent pendant un an pour préparer la venue d’un nouvel investisseur, par exemple. C’est un lieu de rayonnement de l’entreprise ». Mais pas n’importe quelle entreprise ! Celles qui engrangent déjà de bonnes marges et sont à l’équilibre économique. 

Au 29e étage : 1800€/mois la vue mer

C’est au 29e étage, dans une ambiance coworking et une vue à 360° qu’elles pourront développer leur business. Sur le même modèle que le WTC du centre-ville, 29 espaces de travail, portant le nom de constellations, ont été configurés. Ici, les entreprises pourront bénéficier d’un service all-inclusive « extrêmement souple », (accueil, mobilier, internet, imprimante, café…) moyennant un loyer mensuel. Si beaucoup de centre d’affaires commercialise au poste, le WTC loue au volume. Pour un bureau de 15 m2 avec vue sur la ville et sur la mer avec deux fenêtres, il faut compter 1800 euros par mois. La vue sur la Côte Bleue est à 1600€ par mois, et 1500 euros pour voir les collines.

Pour une “suit-office”, soit deux bureaux pour quatre à cinq personnes, il faut doubler le prix. « Economiquement, c’est plus intéressant d’aller dans un business center que d’aller dans un “3-6-9. [NDLR durée des baux commerciaux]” Dans les centres d’affaires, on retrouve des entreprises qui ont entre 15 à 20 collaborateurs, au-delà, elles prennent leurs propres locaux », souligne Paul Chaffard. Pour avoir la chance de travailler à 150 mètres de hauteur, l’entreprise devra aussi s’acquitter de trois mois de loyer et d’une caution, et d’un mois de préavis lorsqu’elle quitte le city-center.

A cet étage, le WTC a également réservé un espace de 300 m2 pour l’installation d’un futur club privé à l’attention des entreprises du territoire. Un projet en réflexion avec la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence. Ce club accessible sur parrainage, avec droit d’entrée et cotisations « n’existe pas encore à Marseille, souligne Paul Chaffard. Cela permettra de recevoir des clients, faire des affaires… »

Le prix du loyer d'un bureau est fixé en fonction de son volume et de la vue. Photo N.K.

Le prix du loyer d’un bureau est fixé en fonction de son volume et de la vue. Photo N.K.

Au 30e étage « un lieu de réceptif » pour le rayonnement économique

Atypique, entouré de végétation, le 30e étage était tout indiqué pour créer un lieu  « de réceptifs », indique Paul Chaffard. « On trouvait que ce type de lieu manquait à Marseille pour les entreprises du territoire ». Pour servir cet objectif, l’équipe du WTC s’est inspirée de la “sky room” OnlyLyon, située au sein de la tour Oxygène, avec un espace de 150 m2 qui permet l’organisation régulière d’événements économiques. Dans la tour La Marseillaise, ce ne sont pas moins de 900 m2 qui sont exploités par le WTC. Toutes les cloisons sont modulables, sauf les portes coupe-feu, en dur, pour des raisons de sécurité. Les salles de réunion ont été conçues de la même manière, afin de diminuer ou étendre l’espace de 50 à 75 m2, tout en restant indépendantes. La configuration de cet étage permet d’accueillir jusqu’à 250 personnes en journée et 500 en soirée, pour différents événements, type lancement de produits, défilés de mode, comités de direction, conseils d’administration…

L’un des projets imaginés à cet étage est l’installation d’un espace de promotion permanent de la Métropole Aix-Marseille Provence qui, pour le moment, est dans une utilisation à l’usage. L’autre enjeu : l’installation d’une cuisine. « Et là ça devient très compliqué, sourit Paul Chaffard. Un espace a été réservé pour une hotte, mais si l’on veut pouvoir cuisiner, cela exige des aménagements particuliers, des ajouts de dispositifs de sécurité. On travaille encore sur ce dossier avec les pompiers ».

Atteindre 50% de commercialisation la première année

Pour l’heure, l’installation d’un mobilier ergonomique, pratique pour un gain de place, et aux couleurs de la tour est en cours. La commercialisation est en “flux continu”. Le World Trade Center espère atteindre environ 50% de commercialisation des espaces dès la première année et 85% à quatre ans. D’ores et déjà au 29e étage, 23 des 29 espaces sont déjà réservés « avec des signatures fermes ». On compte par exemple un groupe d’affaires franco-cubain qui possède des entreprises dans le monde du conseil et de la finance (expertise-comptables), ou encore un cabinet d’avocats marseillais. Une équipe de préfiguration de Quechen pourrait également s’installer dans les mois à venir dans le Sky center, dont l’ouverture est prévue le 2 janvier 2019. 

Liens utiles :
Toutes nos informations sur la tour La Marseillaise
> [En images] Balade dans la tour  avec le photo-reportage de Jean-Yves Delattre (24 octobre 2018)

« 1 de 2 »

 

 

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.