L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Petit-déjeuner débat à Gomet’ : la mobilité, le problème n°1 de la métropole

Partagez

De l’aveu même du premier adjoint du maire de Marseille, « la Métropole a un énorme retard sur les transports. Les axes entre Marseille, Aix et Aubagne sont des exemples consternants », reconnaît Dominique Tian, le président de la Maison de l’Emploi, partenaire du petit-déjeuner et du supplément édité par Gomet’, Le Digest Transports 2018. Invité au petit-déjeuner thématique de Gomet’ sur la mobilité, il ne peut contredire les critiques sur un réseau bien insuffisant qui handicape le territoire. Et les premiers concernés sont les salariés et les chef d’entreprises : « La mobilité est leur problème numéro un car ils s’installent souvent en périphérie des villes sur des zones mal desservies. L’acheminement du dernier kilomètre notamment est devenu quasi-obsessionnel », affirme l’élu. Pour l’heure, la Métropole étudie plusieurs options comme l’installation de vélos en libre-service notamment dans les quartiers Nord encore sous-équipés, de véhicules électriques ou encore la mise en place de navettes privées qui pourraient être financées par les entreprises. Mais en attendant, les patrons peinent à attirer de nouveaux talents faute de solutions efficaces.

Des zones d’activités en mal d’accessibilité

Sur certaines grandes zones d’activités comme la zone industrialo-portuaire de Fos ou le parc logistique de Saint-Martin-de-Crau, les propositions d’emplois ne trouvent pas preneur à cause du manque de mobilité des candidats. « Autour de Fos, les salaires sont plus élevés de 15 % à Fos et pourtant, les candidats préfèrent rester à Marseille plutôt que de faire la route chaque jour », explique Stéphane Boumendil, chargé de mission à l’union maritime et fluviale (UMF) de Marseille-Fos.

Le port, victime de son succès, car la croissance de l’activité conteneurs, crée de l’activité et des emplois mais aussi du trafic routier qui congestionne un peu plus les axes déjà saturés : « Une hausse de 10 % des conteneurs envoie 100 000 camions supplémentaires sur les routes », estime Stéphane Boumendil. Cette même hausse créée beaucoup d’emplois. 100 000 conteneurs de plus sur le port comme l’année dernière c’est 1000 emplois de créer sur toute la chaîne. Les habitants attendent depuis longtemps des investissements de l’État pour améliorer le réseau routier autour du golfe de Fos. L’autoroute tant espérée entre Fos Salon n’arrivera pourtant peut-être jamais car c’est une solution à minima, de deux fois deux voies qui lui a été préférée.

Le secteur transport et logistique recrute… quand il y parvient

Les entreprises locales du transport et de la logistique se portent bien. Les investissement se multiplient autour du golfe de Fos et de l’Etang de Berre notamment sur les zones de Saint-Martin-de-Crau, de Distriport et de Clesud. Selon la dernière enquête besoin de main d’oeuvre de Pole Emploi, les patrons du secteur auraient l’intention de recuter plus de 3 200 personnes cette année, un chiffre en hausse de près de 5 %. En face, le nombre demandeurs d’emplois dans ce même secteur est évalué à plus 6 800 personnes sur le département. « Pourtant, les entreprises ont beaucoup de mal à trouver des profils adaptés », constate Farida Khalfi, responsable d’équipe du Pole Emploi Belle de Mai. En cause, des problématiques de savoir-être, un niveau de qualification trop bas mais aussi un manque de mobilité des candidats. « On trouve trop peu de personnel habitant sur Fos ou Miramas. Il faudrait peut-être penser à créer plus de zones d’habitation près de ces bassins d’emplois », avance Caroline Gouy, déléguée régionale de l’association pour le développement de la formation professionnelle dans le transport (AFT).

visuel digest transportLa sortie du Digest Transports 2018. Le petit-déjeuner organisé à Gomet’ en partenariat avec la Maison de l’emploi a été l’occasion de présenté le 4e supplément sectoriel proosé aux abonnés à Gomet’ Premium. Un suupplément de 40 pages pour retrouver 18 mois d’actualités dans les secteurs transports, logistique et mobilité. Vous souhaitez recevoir des informations sur ce 4e hors-série édité par Gomet’ ou des informations concernant la zone Gomet’ Premium, envoyez-nous votre demande à contact@go-met.com

Localité(s) :

106 Rue de la République, 13002 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.