L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

La 5G testée en grandeur nature par Orange à Marseille, quelle évolution attendre ?

Partagez

Marseille, tout comme Lille-Douai, Paris et Nantes, est une ville pilote pour Orange pour expérimenter la 5G. L’année 2019 va permettre un test grandeur nature du réseau, avant une commercialisation prévue à 2020. La technologie promet plus de débit et de réactivité qu’offre actuellement la 4G.

En juillet 2018, Orange implantait ses premières installations 5G à Marseille. Quatre mois plus tard, en novembre, le premier échange de données en temps réel sur les prémisses du futur réseau marseillais a été réalisé. « Avec succès », d’après l’opérateur. « Ce n’est pas une première mondiale, mais une première sur un début de réseau. On est en train de passer de l’étape de test sur antenne au déploiement de la technologie », met en avant Marc Blanchet, directeur technique et système chez Orange France. Sept sites marseillais sont pour le moment équipés en 5G. Ils seront 40 d’ici l’été prochain, et bien plus fin 2019. Au cours de cette année-là, quelques centaines de Marseillais seront testeurs de ce nouveau débit. « Ce sera une expérimentation grandeur nature tout en restant en mode test. On est encore à une phase où la technologie se rode », tempère toutefois le directeur technique.

5G : plus de débit et de réactivité

Concrètement, qu’est-ce que la 5G va apporter par rapport à l’actuelle 4G ? « Elle aura trois fonctionnalités principales. Un meilleur débit – au moins dix fois supérieur à celui actuel – moins de temps de latence, et elle permettra de faire fonctionner des objets connectés avec des performances adaptées à leur typologie et leurs usages », synthétise Marc Blanchet.

Pour le grand public, elle jouera un rôle sur la fluidité et la qualité des vidéos partagées. Le débit sera tel que la résolution des images sera équivalente à celle actuellement obtenue grâce à la fibre en ville. Au niveau industriel, elle permettra par exemple le pilotage des robots. Dans les villes connectées, elle assurera le fonctionnement simultané des milliards d’objets connectés. Ces derniers devraient se multiplier à l’avenir. Car s’ils seraient 17,8 milliards dans le monde en 2018, les études les estiment à 34,2 milliards en 2025.

Un déploiement prévu pour 2020

Les tests réalisés en 2019 vont être déterminants pour la commercialisation de la 5G. Orange la prévoit pour 2020. Ce lancement reste toutefois très dépendant des terminaux déployés par les différents constructeurs de smartphones. « Les versions logicielles continuent à se régler. Ça devrait être prêt courant 2020 », d’après Marc Blanchet.

Le déploiement de la 5G se fera principalement sur les infrastructures de réseau actuelles. Les équipements techniques et informatiques seront changés pour accueillir la nouvelle technologie. Les investissements de l’opérateur dans cette mise en place seront « croissants » à ceux déjà réalisés pour la 4G. Sans pour autant préciser de montant. Nathalie Clere, directrice d’Orange Sud-Est, a cependant indiqué que l’entreprise a investi un peu plus de sept milliards d’euros chaque année depuis trois ans sur le territoire français.

Quant au coût final pour les consommateurs et au tarif des futures offres commerciales, il est trop tôt pour en parler selon Marc Blanchet. « L’étude des usages dans les prochaines expérimentations va être importante. Si la 5G apporte de nouveaux services, peut-être que les prix évolueront ». Tout reste encore au conditionnel.

Un complément de la 4G, non un substitut

Parallèlement à ses tests 5G, Orange continue à investir et déployer la 4G sur le territoire. 2019 devrait être une année « d’accélération de déploiement de la 4G et de conversion des sites 3G pour amener la 4G partout ». Pour rappel, la commercialisation de la 4G a débuté en 2012 et certains territoires n’en sont toujours pas équipés. Orange couvre 98% du territoire avec la 4G, idem pour Bouygues. SFR et Free affichent respectivement 97% et 90% de couverture 4G.

 

 

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.