L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Gardanne

Team@Mines Saint-Etienne, le « maturateur » de start-up gardannais ouvre bientôt son laboratoire d’usages

Partagez

Conçu en 2004 pour répondre à la mission de participation à la réindustrialisation du bassin minier de Provence et au développement de la filière microélectronique, Team@Mines Saint-Etienne est un dispositif de soutien scientifique de l’Ecole des Mines Saint-Etienne (EMSE).

Conçu en 2004 pour répondre à la mission de participation à la réindustrialisation du bassin minier de Provence et au développement de la filière microélectronique, Team@Mines Saint-Etienne est un dispositif de soutien scientifique de l’Ecole des Mines Saint-Etienne (EMSE), dédié à la maturation technologique de projets innovants d’entreprenariat spécialisé dans les IoT (Internet of Things). Le maturateur est déployé sur les deux campus de l’école : Georges Charpak Provence à Gardanne et Saint-Etienne.

T pour technologie, E pour Entreprenariat, A pour Accompagnement et M pour Maturation. Quatre mots-clés pour cet instrument original de l’EMSE dont les objectifs sont clairs : valoriser les recherches effectuées dans ses centres de formation-recherche, soutenir l’entreprenariat de ses étudiants, et accompagner le développement régional en ouvrant ses plateformes technologiques, ateliers et laboratoires aux porteurs d’innovation de son territoire.

Implantée sur le Campus Georges Charpak, à Gardanne et spécialisée dans les IoT (Internet of Things), Team@Mines Saint-Etienne est en relation directe avec l’écosystème local de l’innovation (SCS, Eurobiomed, Safe Cluster, Aix-Marseille French Tech…) ainsi qu’avec les incubateurs et les pépinières (Impulse, Belle de Mai, One Life, Pépite Paca Ouest, Pays d’Aix Développement…). « Nous avons une capacité d’hébergement de 10 start-up, qui restent en moyenne, entre 1et 4 ans, et que nous accompagnons sur le développement de leurs produits », dévoile Michel Fiocchi, délégué à l’entreprenariat et aux relations industrielles à l’EMSE.

En ce moment, le maturateur accueille sept structures : Swap, Air Space Drone, Sportbak, Panaxium, AIM, Movin’Smart et SmartR. Xrapid, Selerys, NovathingsFenotek et Terradonna sont récemment sortis de Team@Mines, pour s’installer sur les territoires d’Aix ou de Marseille afin de développer leurs entreprises. « Nous affichons des indicateurs positifs : 94% de taux de création, 90% de taux de survie à trois ans et 85% à cinq ans et 18% de nos accompagnés sont des projets d’élèves », reprend Michel Fiocchi. Plus de 150 élèves ingénieurs ont ainsi été impliqués dans les projets portés par le dispositif, notamment dans le cadre de travaux de fin d’études, projets industriels ou création d’activité. Team@Mines Saint-Etienne est également un outil de sensibilisation à l’entreprenariat de nos apprenants.

« Les deux ans passés à Team@Mines ont permis à Tintéo de finaliser une partie de sa R&D et de réaliser ses premiers prototypes, confirme Anne Touchain, fondatrice de Personal Sound, première entreprise à avoir rejoint le dispositif en 2008, qui commercialise une prothèse auditive qui diminue le bruit tout en améliorant la voix. Avoir un bureau au sein de l’EMSE permettait de rompre l’isolement du créateur d’entreprise et de bénéficier d’un accompagnement technique sur la partie électronique. Le partenariat noué nous a permis de proposer des projets industriels à des élèves. » 

Un futur outil d’accélération

Sur le campus Georges Charpak Provence, les start-up ont aujourd’hui une possibilité d’accès à la plateforme technologique dédiée au micro-packaging, à l’électronique souple et à la sécurité matérielle des objets communicants et disposent ainsi de 1000 m² de salle blanche et de laboratoires. D’ici quelques mois, l’ouverture d’un laboratoire d’usage, ID-Fab (Innovation,Design – FABrication), a pour objectif de compléter l’écosystème d’innovation, en apportant une dimension d’intégration et de prototypage d’objets électroniques communicants. « La croissance rapide des objets connectés, en particulier de l’Internet des Objets, entraîne de nouvelles activités économiques, particulièrement propices au développement de start-up innovantes. Elles trouveront dans ID-Fab des ressources permettant la conception et la réalisation rapide de prototypes à même d’accélérer leur croissance. Ces nouveaux marchés constituent ainsi des opportunités importantes pour l’industrie locale de la microélectronique et les PME et start-up orientées sur les applications de ces technologies », dévoile Michel Fiocchi. Cet espace de plusieurs centaines de mètres carrés permettra à l’horizon 2018 de prototyper et d’évaluer des solutions innovantes en favorisant l’interdisciplinarité.

De nouveaux équipements d’expérimentation et de process seront ainsi mis en place dans l’espace laboratoire. L’utilisation des surfaces flexibles et étirables, équipées de capteurs, permettra de fonctionnaliser électroniquement la surface d’objets en trois dimensions. A partir de ces briques, des preuves de concept dans les domaines de la bio-robotique, les interfaces homme-machine avancées, ou les nouveaux usages créatifs seront développés. Ces thèmes sont portés par les chercheurs du campus. « Un atelier de prototypage d’objets électroniques sensitifs sera également créé et ouvert aux étudiants, chercheurs et entreprises de Team et, sous conditions, aux publics et organismes extérieurs », précise Michel Fiocchi. Enfin, un espace R&D permettra l’hébergement d’équipes sur des projets en relation avec les thèmes scientifiques d’ID-Fab. Ces projets pourront être menés par des étudiants encadrés par le personnel scientifique de l’école, des entreprises disposant d’une convention recherche ou par des acteurs extérieurs et partenaires de l’école, pour une durée d’accueil qui varie de quelques jours à plusieurs mois. Du côté pédagogique, ID-Fab proposera des moyens complémentaires d’accompagnement des entreprises sous la forme d’ateliers (boxes techniques).

 

Localité(s) :

880 Route de Mimet, 13120 Gardanne, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.