L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Aix-en-Provence

Gomet’ Santé : Biologics 4 Life veut reconstruire les os et éliminer les métastases osseuses issues du cancer

Partagez

La start-up Biologics 4 Life (Pertuis) espère commercialiser d’ici cinq ou six ans une innovation pour lutter contre les métastases osseuses. Elle développe ainsi une technologie capable de reconstruire l’os fragilisé par la maladie, tout en agissant sur les cellules cancéreuses.

Dans le monde des traitements du cancer, le projet de Biologics 4 Life est presqu’un ovni. Quand la chimiothérapie ou la radiothérapie attaquent la maladie de façon globale, l’innovation de la start-up apporte une réponse plus ciblée. En agissant directement sur les cellules cancéreuses, pour mieux les éliminer. « Quand les métastases se trouvent au niveau des vertèbres, elles les fragilisent, ce qui crée des fractures par compression. Pour les patients, c’est très douloureux et invalidant », explique Aurélien Valet, fondateur et président de la jeune pousse, installée dans la pépinière d’entreprises de Pertuis.

Avec deux laboratoires de Montpellier – l’IRCM et l’IEM, spécialisés respectivement dans la chimie des matériaux et dans la biologie cancéreuse – ils mettent conjointement au point un substitut osseux synthétique directement injectable dans le corps. Il sera en plus chargé en principes actifs qui se diffuseront au fil du temps. D’une part pour régénérer l’os fracturé. D’autre part pour éradiquer les métastases. Et agir ainsi positivement sur la santé et le bien-être du malade.

Une innovation développée avec des chirurgiens

Pour mener à bien son projet, Biologics 4 Life travaille en collaboration avec des chirurgiens des hôpitaux de Marseille (AP-HM), de Paris (AP-HP) et mêmes des États-Unis ou du Brésil. Dès le départ, la volonté de la start-up a été de les intégrer dans les recherches pour créer la technologie la plus efficace possible. « Le tort est d’avancer sur la recherche et de ne solliciter les médecins qu’à la fin pour leur vendre notre produit », souligne Aurélien Valet. Toutes les chances sont ainsi réunies pour faire de ce substitut osseux une solution novatrice et en adéquation avec les besoins des professionnels de santé.

startup-pertuis-cancer-innovation

L’équipe de Biologics 4 Life © DR

Des années de recherches en perspective

Sept mois après sa création, en mai 2018, l’équipe de Biologics 4 Life n’en est qu’au début du développement de son projet. « On avance sur deux axes en même temps. D’abord la technique d’association du principe actif dans le ciment, avec un procédé original. Ensuite sur la composition du substitut osseux, pour avoir la meilleure matrice possible ». Cinq à six ans sont nécessaires pour atteindre la commercialisation de la technologie dans son intégralité. Car, comme pour un médicament, les étapes sont longues et incompressibles. Une étude clinique sur l’homme devra notamment être menée.

Une première phase verra toutefois le jour avant ce délai. « D’ici le premier semestre 2021, l’idée est de commercialiser le substitut osseux seul, sans les principes actifs », espère Aurélien Valet. Car, grâce à son rôle de « bouche-trou », l’innovation peut être utilisée pour soigner d’autres maladies que le cancer osseux. Comme l’œdème de l’os sous-chondral provoqué par une arthrose du genou par exemple. « Dans le cas de cette pathologie, le cartilage se fissure et le liquide synovial s’infiltre alors jusqu’à l’os. Cela forme un œdème qui le nécrose. En injectant notre technologie seule, sans principe actif, l’œdème se dissoudra et l’os se reconstruira de façon naturelle ».

Une levée de fond déjà anticipée

Outre les fonds propres injectés dans la société par ses fondateurs, le financement de Biologics 4 Life repose sur des aides extérieures. Parmi elles, un partenariat avec une entreprise brésilienne qui assume une part du développement du substitut osseux. « En contrepartie, elle aura une exclusivité sur la vente de cette technologie sur son territoire », confie Aurélien Valet.

L’entreprise reçoit aussi des aides de l’incubateur marseillais Impulse, de la BPI (Banque publique d’investissement), du Crédit Agricole et du Dispositif d’Amorçage de Provence par le Pays d’Aix. « À termes, on va solliciter des leviers plus importants, notamment de la BPI. On vise aussi une levée de fonds privés ». Si le montant n’est pour le moment pas encore défini, il serait inférieur au million d’euros. Une somme « qui devrait nous permettre de franchir plusieurs jalons clefs et nous approcher ainsi de la phase clinique », met en avant le président.

L’équipe de la start-up, composée de trois salariés pour le moment, attend l’arrivée d’une quatrième personne courant décembre. D’ici trois ans, elle devrait compter une dizaine d’employés. 

L’actualité du secteur de la santé avec Gomet’ Santé

Logo gomet santé RSGomet’ Media propose un nouveau service d’informations baptisé Gomet’ Santé. C’est une chaîne thématique d’actualités, couvrant le secteur de la santé en Provence Alpes Côte d’Azur et Occitanie. Les articles sont diffusés sur le portail Gomet’, dans la rubrique santé, avec un accès réservé pour les abonnés. Ces derniers bénéficient aussi d’une newsletter tous les quinze jours avec une synthèse exclusive d’informations régionales et d’un guide annuaire annuel. Gomet’ Santé a été lancé en partenariat avec le cluster Eurobiomed.

Vous souhaitez recevoir plus d’informations ou vous abonnez, envoyez-nous votre demande à contact@go-met.com ou téléchargez votre bulletin d’abonnement dans le document ci-dessous.

 

Localité(s) :

139 Rue Philippe de Girard, 84120 Pertuis, France

Auteur

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.