L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

[Open Innovation] Les solutions des start-up pour stimuler les ressources humaines des grands comptes

Partagez

L’innovation dans les ressources humaines étaient au cœur du premier atelier du Club Open Innovation Sud, permettant de créer le dialogue entre cinq start-up et une dizaine de grands groupes.

La Cité de l’innovation et des savoirs d’Aix Marseille a accueilli mardi 19 mars le premier atelier du Club Open Innovation Sud, sur le thème des ressources humaines. Autour d’une longue table étaient réunis des représentants en RH de grands comptes (EDF, Bouygues immobilier, AG2R, Onet, GRDF, CCIMP, Euroméditerranée, Alteo, Rising Sud et CIC). Ordinateurs et carnets sortis, ils ont écouté durant une heure environ la présentation de cinq start-up, chacune axée sur un aspect bien particulier des ressources humaines.

Les RH, un monde en révolution aussi

Ulyss (Marseille) qui met en relation des salariés actuels avec des candidats intéressés par une société, Top Assessment (Nice) propose de « faire passer l’humain avant le CV » grâce à un algorithme de présélection de candidats à une offre d’emploi, Move your Buddy (Anglet) et son application pour l’organisation d’activités extra-professionnelles au sein d’une entreprise. Mais aussi eMana (Aix-en-Provence), un assistant intelligent de traitement des mails pour contrer la surcharge informationnelle, puis Side (Marseille) promettant de trouver en moins de 24h les indépendants et freelance correspondant au mieux au profil recherché tout en simplifiant les démarches administratives.

De la sélection des candidatures au bien-être en entreprise, les ressources humaines ont été choisies comme premier thème puisqu’elles font parties d’un « monde en révolution », selon les termes de Patrick Siri, président du Club Open Innovation Sud et de l’incubateur P. Factory. « Il faut être à l’écoute des changements liés au numérique et des attentes des collaborateurs. Il est aussi important d’être attentif à la génération et la culture start-up », déclare-t-il en préambule. À la suite de la réunion, les discussions emplissent le hall de la Cité de l’innovation. « Ce type de réunion est une mise en relation gagnant-gagnant. Cela permet aux grands comptes de rester ouvert aux innovations et aux start-up de se développer », affirme Patrick Siri.

Eveiller la curiosité avant les prochains ateliers

Les jeunes entrepreneurs ont donc saisi cette occasion pour se faire connaître et espérer une future collaboration. « Nous voulions surtout faire connaissance, mais aussi peut-être travailler avec des grands comptes. Ils sont plus touchés que les petites PME par notre activité, puisque dans les grandes entreprises les échanges par mails concernent beaucoup de personnes », détaille Raynald Wauters, fondateur d’eMana, ayant notamment des partenariats avec Airbus et la Caisse d’épargne Cepac. Pour Eric Maharibatcha, co-fondateur d’Ulyss, dont le site a été lancé en juin 2018 et ayant déjà permis 400 rencontres entre candidats et salariés en janvier dernier, ce rendez-vous était une étape importante. « Ne serait-ce que pour avoir des retours. Mais, bien sûr, aussi pour rencontrer des clients potentiels », glisse-t-il avant de retourner parler avec un petit groupe, ses cartes de visite en main. Pour Béatrice Nicol, responsable ressources humaines d’Alteo, la réunion « donne des idées et éveille la curiosité ».

Un intérêt qui sera renouvelé par trois autres ateliers prévus au cours de l’année, dont le prochain se déroulera le 4 juin et portera sur le thème de la responsabilité sociétale et environnementale. Le président du club de l’open innovation a également d’autres projets en gestation, à l’instar d’un « grand prix de l’open innovation pour récompenser des couples grands comptes – start up », d’ici la fin de l’année 2019.

 

 

Localité(s) :

61 Boulevard des Dames, 13002 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.