L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Aix-en-Provence

[Noël] Trois petits tours au pays des santons

0

C’est de saison, les foires aux santons poussent comme des champignons et dépassent même les frontières de la Provence. Crèche ou pas à la maison, c’est l’occasion de vivre à l’heure provençale et de partir en famille à la recherche du ravi… Gomet’ vous guide à travers la métropole.

Le label de la Ville de Marseille

Le label de la Ville de Marseille

Avec une 214e édition, Marseille peut s’enorgueillir d’avoir la plus ancienne foire aux santons ! Après avoir déménagée à plusieurs reprises, le village des santonniers se tient place du général de Gaulle, jusqu’au 31 décembre, de 9h à 19h. L’atelier des santonniers y propose également des démonstrations des différentes étapes de la fabrication des santons – modelage, moulage, estampage, cuisson, décoration-, tous les samedis, dimanches et mercredis. La Ville de Marseille vient d’éditer avec la récente Union des fabricants des santons de Provence une plaque certifiant la fabrication en Provence pour informer au mieux les acheteurs. Y aurait-il de l’IGP dans l’air ?
Toujours à Marseille, le musée des santons Marcel Carbonel a l’avantage d’être ouvert toute l’année. Plus de deux mille pièces sont présentées à travers un parcours dans le temps puisqu’on y découvre, aux côtés des figurines lauréates du concours Meilleur Ouvrier de France, des pièces des XVIIIe, XIXe, début XXe siècles et de l’époque contemporaine, mais aussi dans le monde. Pour les amateurs éclairés, le musée présente des signatures internationales comme Puccinelli, Volaire, Gaubert-Caillol, Guiomar, Grasso, Peppe, Guichard, Famille Neveu, Filippi, Berger, Pontet, Abramo Grotaglie, Lagnel, Marie Simon, Abbé Sumien, Jouve, Griscione, Cruz Avalos, Pierre Graille…

Les animations autour du santon et de la crèche se multiplient également à Aix-en-Provence avec la foire aux santons qui a pris place sur l’espace Cézanne jusqu’au 31 décembre (sauf le 25 décembre), et pas moins de trois grandes crèches à visiter. On commence par celle réalisée par l’association des santonniers aixois, dans un chalet de 8m², sur le cours Mirabeau et visible du 24 novembre au 27 décembre, de 10h à 19h. Au cœur du parc Jourdan, à l’Oustau de Prouvènço où siègent de nombreuses associations de traditions provençales, l’association Li Balaire dou Rèi Reinié a installé sa crèche traditionnelle de 4 m², accompagnée d’une exposition de photos de santons, d’explications sur le métier de santonnier, de chansons de Noël et d’une table montrant les 13 desserts dressée dans la parfaite tradition. On en prend bonne note au passage pour établir la liste des courses… C’est gratuit et c’est tous les jours de 14h40 à 17h30. Enfin, la crèche de la maison Fouque, cours Gambetta, se visite toute l’année. La perspective diffère chaque année mais on retrouve toujours les santons réalisés par Paul Fouque qui lui ont valu le titre de Meilleur Ouvrier de France en 1952. Aujourd’hui, Emmanuel Fouque a pris la suite de l’atelier où il perpétue la tradition et créé des nouveautés dans l’argile locale. À côté d’une extraordinaire collection de santons, on peut admirer la scène de la transhumance et des personnages grandeur nature en costumes d’époque. Là aussi, on prend note pour les 13 desserts. En décembre, la maison Fouque est ouverte tous les jours de 10h à 19h. Enfin, pour en savoir plus dans la tradition de la crèche, une visite conférence gratuite est organisée le 6 décembre, de 15h à 16h, par Claudine Ripoll parmi les collections du musée Estienne de Saint-Jean (ex musée du Vieil Aix).

Aubagne, terre d’argile, ne manque pas ce rendez-vous avec la saison des santons, d’autant qu’en 2016 s’y déroule la biennale de l’art santonnier. Jusqu’au 31 décembre, le traditionnel marché aux santons et une grande crèche panoramique se tiennent sur le cours Foch. Les vingt-deux chalets de santonniers côtoient ceux des céramistes et seront rejoints par d’autres artisans santonniers, le week-end du 3 et 4 décembre pour fêter cette 12e édition de la biennale. Toujours à Aubagne, l’atelier Maryse di Landro a ouvert son musée composé d’environ quatre cents pièce uniques, avec des modèles très expressifs et des scènes atypiques comme les forçats du XVIIIe siècle à Toulon. La plus grande réalisation de la maison est la ville d’Aubagne avec le Garlaban, ses laveuses, son marché… Enfin, la Cité de l’art santonnier Thérèse-Neveu accueille, jusqu’au 12 mars 2017, une exposition inédite sur le thème “Santons & Music”, grâce au musicien André Gabriel qui a confié une partie de sa collection, soit 200 figurines ! Des pièces exceptionnelles, rarement exposées, dont la taille varie de quelques millimètres à 80 cm, datant du XVIIIe siècle à nos jours. On y retrouve aussi bien les figures traditionnelles de la musique provençale comme les tambourinaires mais aussi des violonistes, violoncellistes, accordéonistes, flûtistes, guitaristes… Et l’entrée est libre.

La Nativité selon Les Cent Tons de Mamie

La Nativité selon Les Cent Tons de Mamie

Du 3 au 18 décembre, direction La Ciotat pour la grande fête du santon organisée par la Confrérie nationale des métiers de l’art santonnier. Une vingtaine d’artistes et artisans santonniers prendront place à la chapelle des Pénitents Bleus, parmi lesquels les personnages naïfs et originaux de Martine Morino pour Les Cents Tons de Mamie, qui renouvèle le genre facilitant ainsi la création d’une crèche dans un intérieur moderne ! Autre style, les nativités d’Anne-Marie Jaboulet en raku – cette technique de cuisson japonaise ancestrale qui joue sur le choc thermique provoqué par le feu sur les pièces pour obtenir le tressaillage de l’émail. Les Santons Couleurs du Sud sont spécialisés dans les modèles à peindre et parmi leurs nouveautés 2016, le bûcheron assis, les ivrognes, la chèvre du Rove, le bouliste à genou… mais également dans des collections inédites comme les santons orientaux de Qaraqosh, réalisés par des frères dominicains et vendus au profit de l’association Écho. Pour les plus manuels, petits et grands, le Santon créatif exposera ses kits à monter soi-même à partir de mini briques tels des jeux de construction. On adore ! Les mercredis 7 et 14 décembre, à partir de 14h, un atelier de moulage de santon sera proposé en animation gratuite pour les enfants.

À Salon-de-Provence, les festivités démarrent samedi 26 novembre et la crèche est vivante avec dialogues et bande son. Ce sera plus difficile de ramener à la maison les personnages de Marie et Joseph, ainsi que la tricoteuse, la porteuse d’eau, le berger, les moutons, l’âne et le boeuf. Alors, rendez-vous tous les jours de 14h à 19h, place Saint-Michel. Samedi 26 et dimanche 27 novembre, Sénas inaugurera sa foire aux santons et accessoires, salle Frédéric Mistral de 9h à 18h, en parallèle de son marché alsacien. Enfin, à Cassis, la Provence calendale : Crèches et costumes s’expose dans les salles voûtées de la mairie, du 2 au 18 décembre. Quant aux crèches traditionnelles et contemporaines, elles seront au musée des arts et des traditions, en entrée libre, du 8 décembre au 25 février 2017.

Informations complémentaires
Aix-en-Provence
> Oustau de Prouvènço – 8 bis Avenue Jules Ferry
> Espace Cézanne – avenue Napoléon Bonaparte
Santons Fouque – 65, cours Gambetta –
Musée Estienne de Saint-Jean – 17, rue Gaston de Saporta – Tél. 04 42 91 89 78
Aubagne
Cité de l’art santonnier Atelier Thérèse-Neveu – 4, cour de Clastres – Tél. 04 42 03 43 10
> Santons Maryse di Landro – 582, avenue des Paluds – Tél. 04 42 70 95 65
Tarif : musée 2,50 € (2 € enfant) / avec visite de l’atelier 3,50 € (3€ enfant) – se renseigner pour les horaires
Cassis
> Salles voûtées – Cour d’honneur de l’Hôtel de Ville – Tél. 04 42 18 36 73
> Musée des arts et des traditions – Place Baragnon – Tél. 04 42 01 88 66
La Ciotat
Chapelle des Pénitents Bleus – Boulevard Anatole France – Tél. 04 42 08 82 00
Marseille
> Foire aux santons – place du Général de Gaulle – 2e
Musée du santon Marcel Carbonel – 47, rue Neuve Sainte-Catherine – 7e – Tél. 04 91 54 26 58
Sénas
> Salle Frédéric Mistral – Avenue du 8 mai

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.