L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

[Apprentissage] Renaud Muselier estime que Muriel Pénicaud « tente de diviser les Régions »

Partagez

Après un premier courrier adressé à Muriel Pénicaud, pour réaffirmer sa position sur la réforme de l’apprentissage, Renaud Muselier fait une nouvelle fois part de son mécontentement estimant que la ministre du Travail « tente de diviser les Régions ». Le président de la Région Sud a réagi par voie de communiqué de presse à la suite du passage de Muriel Pénicaud, le 23 avril, sur Europe 1. Emission dans laquelle il affirme que Muriel Pénicaud tient des propos « mensongers », d’abord sur l’utilisation de l’argent de l’apprentissage qui ne serait pas entièrement dépensé selon la ministre. « Nous avons voté un budget apprentissage de 143 millions d’euros en 2018. Ce budget est en augmentation de 25% par rapport au dernier budget voté par nos prédécesseurs », indique-il dans le communiqué. Puis de reprendre : « Il est mensonger de dire que nous sommes une des Régions de France qui investit le moins dans l’apprentissage alors que nous consacrons 5,7% du budget régional (sur 2,5 milliards d’euros pour 2018), soit une part similaire aux autres régions métropolitaines ».

La région Sud consacre 5,7% de budget régional à l'apprentissage. Infographie Région Sud.

La région Sud consacre 5,7% de budget régional à l’apprentissage. Infographie Région Sud.

Enfin, il estime encore « mensonger » de dire que les formations aux métiers de l’artisanat se « développeront plus fortement une fois la réforme votée », rappelant que « 33 des 59 CFA de Provence-Alpes-Côte d’Azur, qui accueillent 20 944 apprentis, (soit 65% du nombre d’apprentis en région) seront menacés de fermeture une fois la réforme votée, particulièrement dans les territoires ruraux. » En conclusion, Renaud Muselier réaffirme son ouverture au dialogue, mais dit regretter l’attitude de la ministre. « Aujourd’hui, elle a choisi le mensonge et l’outrance pour tenter de défendre une réforme qui est combattue par tous les Présidents de Régions (…) Cette tentative de division des Régions de France sera vaine. Nous restons unis et mobilisés contre cette réforme », conclut-il. 

Lien utile :
Réforme de l’apprentissage : article, interviews et vidéos dans les archives de Gomet’

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.