L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[Marseille] La Savonnerie du Midi réindustrialise son process in situ (2/2)

Partagez

Vingt ans après leur arrêt, les chaudrons de la Savonnerie du Midi vont bouillir de nouveau. Un challenge pour l’entreprise créée en 1894 à Marseille, dans le quartier des Aygalades, qui fait également partie de l’Union des professionnels du savon de Marseille (UPSM) pour la défense d’un IGP pour le savon de Marseille. 

Deux des cinq chaudrons que compte la Savonnerie du Midi viennent d’être restaurés, les trois autres suivront bientôt. Et c’est tout un challenge qui s’inscrit dans ce projet de rénovation mené par l’entreprise car comme le précise Guillaume Fiévet, directeur général : « Préserver ce savoir-faire ancestral selon les règles de l’art était une question d’urgence. Les premiers essais de saponification ont été réalisés en laboratoire et sont concluants. Les tests vont se poursuivre sur place durant les deux mois à venir pour inaugurer l’ensemble en juin. » L’ensemble comprend la remise en route de toute la chaîne de fabrication sur le site historique mais également un musée de la savonnerie et du savon de Marseille (> lire notre article précédent) en cours de réalisation avec un parcours de visite et une boutique. 

Rachetée par Prodef en 2013, la Savonnerie du Midi, qui emploie vingt-et-une personnes dont neuf postes en CDI créés dès le rachat, n’a jamais cessé la vente de ses produits. En l’absence de ses chaudrons, l’entreprise obtenait la matière intermédiaire chez sa voisine la savonnerie Fer à cheval. Avec cette « nouvelle vie, nous devrions augmenter de 20% notre production d’ici 2 à 3 ans », poursuit Guillaume Fiévet.

Collagesavonneriedumidi

La saponification rejoindra prochainement les autres étapes de fabrication déjà en place

Cette volonté de réindustrialiser le site a retenu l’intérêt de la Région Provence-Alpes-Côté d’Azur qui apporte son soutien financier au projet ; la rénovation des chaudrons et la modernisation des locaux aux normes BPF (Bonnes pratiques de fabrication) représentant un investissement de 1,5 million d’euros.

« C’est une fierté de promouvoir le savon de Marseille »

Guillaume Fievet Savonnerie Midi Corvette

Guillaume Fiévet confiant dans l’avenir de la Savonnerie du midi (©DV)

Investie dans une démarche RSE depuis son rachat, l’entreprise qui travaille également avec un Esat marseillais (établissement pour l’insertion sociale et professionnelle des adultes handicapés) a obtenu, en 2015, le label « Entrepreneurs engagés » par Ecocert Environnement, et, en 2017, le Grand prix ESSEC des industries de la consommation responsable dans la catégorie Modes de consommation durable pour son « Savon de Marseille, un produit traditionnel et responsable ». 

Connues, les qualités du savon de Marseille trouvent désormais un nouvel écho chez les consommateurs en quête d’authenticité et de naturel. Pour Guillaume Fiévet : « Les PME par rapport aux marques des grands groupes ont une carte à jouer. Les produits naturels ont le vent en poupe et les consommateurs veulent être rassurés. Nous allons mettre l’ensemble des ingrédients sur nos savons même si la législation ne l’impose pas. » Un succès qui entraîne de nombreuses convoitises et l’implication de la Savonnerie du Midi au sein de l’Union des professionnels du savon de Marseille (USPM) pour reconnaître au savon de Marseille une IG PIA (indication géographique protégeant les produits industriels et artisanaux) ne tarit pas même si la dossier semble complexe et la décision tarde à venir. « C’est une fierté de promouvoir le savon de Marseille qui est d’ailleurs connu dans le monde entier. Le marché asiatique est très prometteur et nous menons désormais une politique à l’export très volontariste, déclare Guillaume Fiévet. En 2013, nous vendions dans trois pays, aujourd’hui dans trente et notre chiffre d’affaires à l’export est passé de 0,5 M€ à 1,2 M€. »

La Corvette, la marque qui reprend toute sa place

Corvette

Pour le soin du corps et pour l’entretien de la maison, La Corvette a relooké son identité en 2015.

« Notre marque La Corvette existe depuis le début mais n’a jamais été exploitée, poursuit Guillaume Fiévet. Nous avons donc développé les gammes, nous avons travaillé à obtenir l’éco-certification pour la plupart des produits, à développer l’export et nous réfléchissons à un lancement de produits haut de gamme fin 2018. » Même si elle ne représente que 21 % du chiffre d’affaires de la savonnerie, mais 53% à l’export, La Corvette est le symbole du renouveau de l’entreprise, avec ses produits vedettes et ses innovations au positionnement sélectif et à la labellisation Ecocert pour la plupart. « En effet, nous innovons aussi et nous avons lancé, aux côtés des savons de Marseille traditionnels, cinq recettes biologiques qui confirment la poursuite de notre démarche Cosmos Natural au sein de l’entreprise » dont une savonnette au lait d’aînesse bio primée par les Trophées Cosmebio 2017-2018. (> lire notre article beauté précédent). 
Vendus en circuit bio, dans certains grands magasins parisiens, magasins spécialisés, sur le web et à l’export (53% du chiffres d’affaires), ces produits trouveront tout naturellement une place de choix dans la future boutique de la Savonnerie au sein même de l’usine. 

Historique et chiffres clés 2017

La société Prodef (Produits d’entretien français) a été créée en 1924 par Raoul Nordling et s’est développée dans le secteur des produits d’hygiène et d’entretien via deux filiales : Hygiène & Nature et La Compagnie du midi. Son aventure démarre avec l’élaboration d’un produit universel qui connaîtra un grand succès : le Solitaire universel.
Au cours de son histoire, la société rachètera Decapfour, PPZ, se rapprochera des Produits Lion Noir (cirage Miror), lancera les marques de teinture Idéal et les désinfectant Sanytol (marques cédées depuis).
En 2005, le groupe familial se recentre sur son son métier d’origine : la fabrication et la commercialisation de produits d’entretien en collectivités avec sa filiale Hygiène & Nature.
En 2013, Guillaume Fiévet, 4e génération, devient directeur général du groupe qui rachète la société La Compagnie du Midi, dont le siège est à Saint-Laurent-du-Var (06) et spécialisée dans la fabrication des produits d’entretien écologiques comme la Nénette, célèbre lustreuse pour automobiles bien connue des passionnés de belles carrosseries. La Savonnerie du Midi, à Marseille, est l’un des établissements de La Compagnie du midi.

La Compagnie du Midi fabrique et commercialise ses produits à travers différentes marques : Maître Savon de Marseille®, La Corvette et Soins d’Orient pour l’activité savons et produits cosmétiques bio et naturels, La Nénette, Azurex, La Droguerie d’Amélie et Le Chêne & le roseau pour les produits d’entretien bio et éco-conçus.

En 2017, Prodef emploie 120 collaborateurs sur trois sites de production dont 21 sur celui de la Savonnerie du Midi. Son chiffre d’affaire est de 25 M€.
La Compagnie du Midi emploie 70 personnes et son chiffre d’affaires est de 16 M€
La Savonnerie du Midi affiche un chiffre d’affaires de 6,7 M€ dont 1,2 M€ à l’export.

 

Localité(s) :

72 Rue Augustin Roux, 13015 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.