L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Arts du cirque : clé de voûte de la Biac, le Village des chapiteaux est fin prêt

Partagez

« Attention, Mesdames et Messieurs, dans un instant, ça va commencer… ». Le Village des chapiteaux de la Biennale internationale des arts du cirque est de retour sur les plages du Prado. Au programme, 8 compagnies, 9 spectacles dont 7 créations pour s’émerveiller et s’amuser jusqu’au 10 février.

Après la venue du Cirque Eloïze au théâtre du Gymnase et le week-end inaugural à la Friche Belle de mai, c’est au tour des plages du Prado d’accueillir les artistes de la Biac (Biennale internationale des arts du cirque) pendant quatre semaines d’affilée, du jeudi au dimanche. Sous chapiteaux, se déroulent simultanément des spectacles inédits avec leur lot de surprises et de prouesses, à l’instar du Lexicon de la compagnie galloise NoFit State CircusPrenez un chaos à l’italienne, une dose d’aérien, une pincée d’équilibre, un brin d’art et force, ajoutez un contre-pitre sur monocycle, des accessoires loufoques et une séance de dressage d’animaux imaginaires, saupoudrez d’un zeste de glamour à la Vivienne Westwood, et servez le tout accompagné d’un répertoire de musiques et chants originaux interprétés en live : vous aurez un copieux et délicieux pudding hommage à l’histoire du cirque et à la création de la piste circulaire « par l’Anglais Philippe Astley » comme le signale Firenza Guidi, metteure en scène, lors de la répétition générale. Sans oublier le ballet des accrocheurs pour rappeler que la vie d’un cirque se déroule aussi en coulisses.

Autre ambiance avec le Cirque Ataïl et un premier spectacle plus intime, néanmoins rock n’roll, Pour le meilleur et pour le pire. Ce duo franco-finlandais, médaillé, nous livre là aussi des prouesses techniques dans leurs main à main, portées acrobatiques et équilibres. Puis, ils présenteront leur nouvelle production, Saison de cirque, cette fois entourés d’artistes russes et de musiciens. À noter également cette semaine, Três, le premier spectacle autour du mât chinois du Groupe Zede.

L'Or blanc, un spectacle de Phare Circus ©Phare Creative Studio

L’Or blanc, ce riz qui devient source d’enrichissement ©Phare Creative Studio

En troisième semaine, du 1er au 3 février, la venue de Phare Circus et L’Or blanc, dont la trame s’inspire d’éléments de la vie de Bouddha, feront découvrir au public un cirque cambodgien, entre acrobatie, danse, théâtre et musique, mais également inventif et graphique autour de l’utilisation du riz.

Deux autres créations viendront clore le Village des chapiteaux, du vendredi 8 au dimanche 10 février : ADHD du Cirk La Putyka et Mondofoly de La Fabrique des petites choses. Avec la première, Rostilav Noväk, directeur de la compagnie tchèque, pose la question à quoi ressemble une personne atteinte d’ADHD (en français, TDAH  - trouble de déficit de l’attention avec hyperactivité). Une richesse plutôt qu’une maladie pour lui-même diagnostiqué enfant, ainsi que son fils aujourd’hui. Sur scène, « les artistes, en roller-skate et roue cyr, flirtent avec l’impossible, l’équilibre et la vitesse ». Quant à la Fabrique des petites choses, le vertige viendra de l’équilibre et déséquilibre dans son « cabaret pluridisciplinaire acrobatico-économique » pour nous transmettre une folle envie d’une autre monde. Un spectacle conseillé à partir de 12 ans. 

Des chapiteaux également sur la route des calanques

La Biennale prend place aussi au Théâtre du centaure (©Ph. Metsu Ubik,     Jérôme Vila)

La BIAC s’installe aussi au Théâtre du centaure (©Ph. Metsu Ubik, Jérôme Vila)

Le site du Théâtre du centaure accueille également deux spectacles de la BIAC, à partir du jeudi 24 janvier. Le premier, L’Envol, est la nouvelle création maison composée de trois solos pour trois centaures en décalage dans le monde des humains : « l’un aveugle, l’autre empêché dans sa motricité et le troisième en burn-out tentent, malgré tout, de prendre leur envol » explique Manolo, fondateur du théâtre.

Le second spectacle, L’Absolu de la compagnie Les Choses de rien, a nécessité le montage d’un chapiteau silo de tôle de 12 mètres de haut. Pour Boris Gibé, l’artiste, c’est l’occasion de poursuivre son exploration du langage du corps et des limites du mouvement dans un espace singulier, ce qu’il affectionne tout particulièrement, et en offrant aux spectateurs un point de vue inhabituel. En effet, ceux-ci prendront place sur un escalier à double révolution, surplombant ainsi la scène. Une expérience nouvelle à vivre absolument. 

Un Village prisé par les entreprises 

Cette année, près d’une dizaine d’entreprises de la région ont choisi le Village des chapiteaux pour y organiser un temps fort de communication interne. « C’est la raison pour laquelle nous avons érigé un deuxième Magic Mirror. D’autres demandes arrivent, preuve que la Biennale sait aussi intéresser le tissu économique » précise Francis Papazian, en charge des relations avec les partenaires, satisfait de voir par la même occasion le nombre de partenaires privés croître, avec, notamment, l’arrivée de Klepierre aux côtés des partenaires historiques comme la Fondation BNP Paribas ou le groupe Accor, et institutionnels.

Enfin, dès la semaine prochaine, près de 300 professionnels du spectacle viendront des quatre coins du globe découvrir les créations et faire ainsi leur marché. Pour Guy Carrara, directeur de la BIAC, « ces rencontres professionnelles sont la meilleure façon d’accompagner les créations jusqu’au bout comme nous nous y sommes engagés. »

Informations pratiques
> Attention : vérifier l’âge conseillé pour chaque spectacle
> Tarifs pour les spectacles du village des chapiteaux : de 25€ (plein tarif) à 12€ (enfant -12 ans) / Famille de 66€ à 58€ selon les spectacles / Pass 3 spectacles 45 € 
> Programme complet et réservation sur www.biennale-cirque.com

> Stage de cirque pour les 7-11 ans durant la première semaine des vacances de février, de 9h à 13h. Tarif 180 € – Sur inscription à : publics@archaos.fr.

Localité(s) :

13008 Marseille

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.