L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

L’Etat validera le sauvetage à 300 millions d’euros de l’AP-HM d’ici l’automne

Partagez

Dans quelques semaines, l’AP-HM va rendre sa copie finale sur son plan de modernisation à l’agence régionale de santé. L’Etat livrera son verdict via le comité interministériel de performance et de la modernisation de l’offre de soins (Copermo) dans le courant de l’été, voire à la rentrée.

Les hôpitaux publics marseillais attendent plus que jamais l’aide de l’Etat. Malgré une hausse de 2 % de son activité, le déficit s’est encore creusé à 18 millions d’euros l’an dernier. « Malgré nos efforts en termes d’effectifs, nos dépenses ont encore augmenté », avoue le directeur général, Jean-Olivier Arnaud. Dans quelques semaines, l’AP-HM va rendre sa copie finale sur son plan de modernisation à l’agence régionale de santé. L’Etat livrera son verdict via le comité interministériel de performance et de la modernisation de l’offre de soins (Copermo) dans le courant de l’été, voire à la rentrée. Les hôpitaux marseillais sauront alors si ils peuvent compter sur les 150 millions d’euros de l’Etat pour lancer leur plan d’investissement à 300 millions d’euros au total.

L’hôpital Salvator et la moitié de Sainte-Marguerite seront vendus

« Il faut que l’Etat prenne ses responsabilités ! », insiste Dominique Rossi, le président de la commission médicale d’établissement. « Pour avoir un retour sur investissement, il faut tout d’abord investir. Je veux bien augmenter l’activité mais on y arrivera pas en accueillant les patients dans des locaux insalubres », prévient-il. Les 300 millions d’euros doivent permettre de rénover l’ensemble des sites de l’AP-HM pour améliorer la prise en charge des patients : « Je ne supporte plus de voir les malades se balader dans les étages pour aller d’un service à l’autre, ce qui nous fait perdre un temps fou », se désole Dominique Rossi.

Si l’Etat accepte de participer aux multiples chantiers de modernisation de l’AP-HM, il lui demande aussi de trouver de nouvelles ressources notamment en vendant une partie de son patrimoine immobilier. Ainsi, dans les quartiers Sud, le bâtiment de l’hôpital Salavator et près de la moitié de Sainte-Marguerite vont être vendus. A qui ? « On ne sait pas encore. Pour Salvator, ce n’est pas à nous de décider si il faut faire des immeubles, un hôtel ou des espaces verts… Mais on vendra au plus offrant », annonce Dominique Rossi. La Métropole est déjà sur les rangs pour reprendre les terrains de Sainte-Marguerite afin d’y installer un pôle d’entreprises innovantes dans le domaine de la santé. La direction prévient cependant que les activités présentes sur le site (gériatrie, orthopédie, imagerie…) seront maintenues.

L’actualité du secteur de la santé avec Gomet’ Santé

Logo gomet santé RSGomet’ Media propose un nouveau service d’informations baptisé Gomet’ Santé. C’est une chaîne thématique d’actualités, couvrant le secteur de la santé en Provence Alpes Côte d’Azur et Occitanie. Les articles sont diffusés sur le portail Gomet’, dans la rubrique santé, avec un accès réservé pour les abonnés. Ces derniers bénéficient aussi d’une newsletter tous les quinze jours avec une synthèse exclusive d’informations régionales et d’un guide annuaire annuel. Gomet’ Santé a été lancé en partenariat avec le cluster Eurobiomed.

Vous souhaitez recevoir plus d’informations ou vous abonnez, envoyez-nous votre demande à contact@go-met.com ou téléchargez votre bulletin d’abonnement dans le document ci-dessous.

 

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.