L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Les mutations du commerce : un débat animé dans les locaux de Gomet’

Partagez

Le 3e petit déjeuner sectoriel organisé par Gomet’ sur le thème du commerce a tenu ses promesses. Zone franche, ouverture de centres commerciaux, piétonnisation… la riche actualité du secteur a nourri les échanges.

« Je préfère prêter un local pour tester de nouveaux concepts plutôt que d’avoir un rideau baissé. » Pierre-François Duwat, le directeur du centre commercial Grand Littoral, témoigne en une phrase des nombreux défis auxquels sont confrontés les commerçants, petits et grands, à Marseille dans le centre-ville comme dans les quartiers Nord, et au-delà dans toute la métropole. Les mutations en cours sont multiples, toutes induites par la révolution numérique qui bouleverse les modes de vie, permet un commerce à distance qui s’affranchit des zones de chalandise comme des marques et des distributeurs.

Face à ces bouleversements, deux stratégies complémentaires semblent se mettre en place. D’une part, le retour aux fondamentaux. « L’essentiel de mes commerçants sont des indépendants souligne le responsable de Grand Littoral. C’est eux qui apportent l’authenticité et qui ont des clientèles fidèles. » D’autre part, la maîtrise des nouvelles techniques et des nouveaux médias comme les réseaux sociaux afin de booster la visibilité mais aussi la relation client.


Les intervenants à notre à petit-déjeuner débat spécial Commerce. De gauche à droite, Marie Pierre Cartier, Audrey Lucchinacci, Valérie Segretain, Tony Sessine et Pierre-François Duwat.

Les intervenants à notre à petit-déjeuner débat spécial Commerce. De gauche à droite, Marie Pierre Cartier, Audrey Lucchinacci, Valérie Segretain, Tony Sessine et Pierre-François Duwat.

Valérie Segretain : un nouveau contrat basé sur « l’expérience positive »

Valérie Segretain, à la tête de la start-up Customer Labs insiste bien sur la puissance des outils numériques pour augmenter son potentiel commercial. « Les avis positifs des clients qui sont postés sur Internet sont autant de messages positifs. C’est une vitrine commerciale dont il faut se servir » explique cette experte, ancienne du groupe High Co et qui revient du dernier CES de Las Vegas où elle présentait ses solutions. « On ne peut plus opposer les différents canaux. Il faut jouer sur tous les tableaux sachant que les clients viennent dans un magasin physique pour vivre une expérience positive.  Il y a un nouveau contrat de base avec le consommateur qu’il faut respecter

Les associations et les commerçants présents sont bien conscients de l’importance des nouveaux outils numériques. Mais faut-il encore les maîtriser et disposer des moyens financiers ou humains pour les animer. Nadia M’Rabet de la Maison de l’emploi, partenaire de Gomet’ et du Digest Commerce 2018, insiste sur l’évolution des compétences de chacun da ce contexte en pleine évolution. « La Maison de l’emploi propose une série d’outils pour accompagner le changement. » Même tonalité du côté de la CCI Marseille Provence avec le témoignage de Myriam Lagha. Audrey Lucchinacci, présidente de Commerces en 13 vient elle de lancer une opération avec Aix Marseille French Tech pour établir des liens entre les start-up et les commerçants du territoire.



« Il nous faut un manageur du centre-ville »



Mais pour Tony Sessine, président de Terre de Commerces, les enjeux sont aussi dans l’organisation de la ville et des services. « Il faut faire revenir la vie, travailler sur les accès (…) La piétonnisation c’est bien, observe-t-il mais il faut des conditions pour ça marche comme des parkings accessibles à des tarifs non prohibitifs. » Celui qui prône un moratoire sur la construction de nouveaux centres commerciaux prend aussi ses distances avec l’extension de la zone touristique à Marseille et appelle à un travail commun de tous les acteurs pour une approche « globale. » « Nous sommes consultés, nous participons au comité de pilotage, etc. Il faut continuer. » Marie-Pierre Cartier, présidente de Commerces Positifs rappelle ses 25 propositions pour le centre-ville et aimerait qu’un véritable « manageur » soit nommé pour gérer l’ensemble des problématiques.

En substance, « il y a beaucoup d’initiatives comme celles prises par Sabine Bernasconi, la maire des 1er et 7e arrondissements, mais on peut aller encore plus loin avec plus de coordination, de proximité et aussi une vision d’ensemble. »  La ville, complexe, par sa multitude d’acteurs et d’intérêts. Des défis qui dépassent largement le commerce. 

Le Digest Commerce, le 3e hors-série du Digest Hebdo
hs Digest Commerce

Le Digest Commerce 2018, hors-série du Digest Hebdo (Gomet’ Premium) est le 3e supplément produit par Gomet’ après les Digest Immobilier et Digest Santé sortis en 2017. Il retarde plus d’un an d’actualité du secteur à travers des infos, échos et interviews des acteurs de la filière commerce dans la métropole. Le Digest Commerce comprend 24 pages d’informations réparties en trois parties : 1. Commerces : de grands projets pour le territoire. 2. Réinventer le commerce de proximité. 3. L’innovation au service du commerce.


Le Digest Commerce, et le petit-déjeuner organisé dans les locaux de la rédaction de Gomet’ Media 106 rue de la République, ont été réalisés en partenariat avec la Maison de l’emploi de Marseille engagée dans l’accompagnement à la mutation des métiers du commerce. Le Digest Commerce est disponible sur demande à l’adresse suivante : contact@go-met.com

Localité(s) :

106 Rue de la République, 13002 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.