L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

Les 30 ans de l’Adie : microcrédits, macro-succès pour la création d’entreprises

Partagez

L’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) fête ses trente ans cette année avec l’énergie de la jeunesse. L’objectif d’accompagner par le micro-crédit les entrepreneurs indépendants et exclus du monde du travail répond à une demande toujours renouvelée.


Sébastien Chaze, le directeur régional de l’Adie Provence Alpes Côte d’Azur, et son équipe avaient de quoi être satisfaits jeudi 24 mai au terme de la conférence de presse qui se tenait à Marseille au Club de la presse Alpes Provence. Les élus, le député Saïd Ahamada (LREM), un ancien de l’Adie, et le vice-président de la Région, Philippe Vitel (LR), des partenaires majeurs comme l’Ordre régional des experts comptables avec son président Lionel Canesi ou bien encore les élus de la CCI Marseille Provence, Sabrina Roubache et Fabrice Alimi, sont venus saluer les trente ans de l’association qui a financé plus de 200 000 microcrédits, participant à la création de plus de 140 000 entreprises partout en France. Une vraie réussite qui se renforce d’année en année. Ainsi en 2017, le cap des 1 000 projets a été franchi en région Provence-Alpes -Côte d’Azur. « L’objectif est d’atteindre les 1 500 en 2020 » annonce Sébastien Chaze. 



Un vrai challenge pour cette association qui accompagne et finance un public éloigné du marché du travail et qui n’a pas accès au crédit bancaire traditionnel. L’année dernière 45% des personnes soutenues vivaient en dessus du seuil de pauvreté, 37% étaient allocataires du RSA, 18% résidaient dans un quartier prioritaire et 62% avaient un niveau d’étude inférieur au bac. Pour agir l’Adie dispose en Provence Alpes Côte d’Azur de sept antennes départementales et de 17 permanences décentralisées animées par 25 salariés et 80 bénévoles. Les deux entrepreneurs venus témoigner de leur parcours (Tom a créé en quelques mois un réseau de foodtrucks, Florianne (Contrast design) fabrique des pièces et meubles de décoration chez Make It Marseille à partir de pièces réutilisées) insistent sur le levier décisif apporté par l’Adie tant dans la mise de fonds que dans l’accompagnement. « L’un ne va jamais sans l’autre » rappelle Sébastien Chaze.

Les entrepreneurs financés par l'Adie avec les élus de la CCI Marseille Provence.

Les entrepreneurs financés par l’Adie avec les élus de la CCI Marseille Provence.

Le Mégaphone : #OnlAdieàlElysée

Le microcrédit de l’Adie a donc trouvé sa place dans l’univers des dispositifs de soutien à la création d’entreprise et veut continuer à croître. Pour cela, l’Adie milite pour simplifier la création d’entreprise et les conditions d’exercice du travail indépendant en France, grâce notamment à son « Mégaphone » lancé en début d’année et qui se fait entendre comme son mot dièse l’affiche fièrement : #OnlAdieàlElysée. L’opération consiste à sillonner le territoire en portant haut et fort les propositions faîtes par les micro-entrepreneurs eux-mêmes auprès des acteurs socio-économiques et des décideurs territoriaux. Une stratégie payante puisqu’une partie des messages envoyés a d’ores et déjà été entendue et intégrée par le gouvernent à la future loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et le développement des entreprises) portée par Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie.

Ainsi grâce au Mégaphone de l’Adie, le prochain Pacte devrait, au moins, intégrer la suppression de la limite d’âge pour les entreprises pouvant avoir accès au microcrédit, l’incitation des banques à réorienter vers une solution de microcrédit quand le crédit bancaire classique est écarté, la suppression de l’obligation de stage préparatoire et d’un compte bancaire dédié pour les petits micro-entrepreneurs. On peut compter sur la mobilisation continue des équipes de l’Adie et des partenaires présents pour continuer à faire avancer les autres propositions. En parallèle, l’association mènera une grande campagne d’information du 28 mai au 1er juin avec les Rendez-vous de l’Adie organisés partout en France (voir ci-dessous les événements dans la métropole Aix Marseille Provence). Go ! 

Repères :

Le programme des Rendez-vous de l’Adie dans les Bouches-du-Rhône.

Aix-en-Provence : Lundi 28 mai de 10h à 12h – Atelier « La protection sociale de l’entrepreneur : Poser vos questions ! » en partenariat avec la RAM, à l’antenne Adie, Pôle d’activités Les Milles, 75 rue Marcelin Berthelot, Antélios Bâtiment D. Lundi 28 mai de 14h à 17h – Après-midi portes ouvertes « Le microcrédit et l’accompagnement de l’Adie : Poser vos questions ! » à l’antenne Adie, Pôle d’activités Les Milles, 75 rue Marcelin Berthelot, Antélios Bâtiment D. Mercredi 30 mai de 9h30 à 12h – Après-midi portes ouvertes « Le microcrédit et l’accompagnement de l’Adie : Poser vos questions ! » à l’antenne Adie, Pôle d’activités Les Milles, 75 rue Marcelin Berthelot, Antélios Bâtiment D

Châteaurenard : Lundi 28 mai de 14h à 17h – Atelier « Les aides pour créer sa boîte » à la Maison de l’Entrepreneur, 12 avenue Jean Jaurès.

Salon de Provence : Mardi 29 mai de 9h à 12h30 – Atelier « Le microcrédit et l’accompagnement de l’Adie : Poser vos questions ! » à la permanence de l’Adie dans les locaux d’Agglopôle Initiative, Zone d’activités La Gandonne, 32 rue Garbiero.

Arles Vendredi 1er juin de 14h à 17h – Atelier « Les aides pour créer sa boîte : Poser vos questions ! » au Village d’entreprise, 1 rue Nicolas Copernic.

Marseille : Jeudi 7 juin de 9h30 à 11h30 – Atelier « Les 4 étapes clés de la création d’entreprise » au Pôle Emploi Carré Gabriel, 31 Boulevard Charles Moretti, 14ème arrondissement. Mercredi 13 juin de 9h à 12h et de 14h à 17h – Atelier « Réglementation de l’activité de VTC & L’offre d’accompagnement et de microcrédit de l’Adie » en partenariat avec UBER, au Pôle Emploi Belle de Mai, 26 rue Jobin, 3ème arrondissement. Vendredi 15 juin de 8h45 à 12h – Matinée portes ouvertes chez UBER Marseille, 2 place François Mireur, 1er arrondissement.

Auteur

Les publi-reportages diffusés sur Gomet' sont réalisés en partenariat avec un annonceur qui en a validé le contenu.

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.