L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Jean-Luc Mélenchon vient soutenir les parents d’élèves de l’école de La Viste

Partagez

La mairie de Marseille a mis en garde le député LFI des Bouches-du-Rhône, Jean-Luc Mélenchon, contre l’organisation ce vendredi 20 et samedi 21 juillet d’une action de rénovation «autogérée » de l’école de la Viste-Bousquet située dans les quartiers Nord. Une initiative, au départ, portée par des parents d’élèves et soutenue par les Insoumis. 

Il a décidé de se déplacer en personne pour soutenir l’initiative des parents d’élèves de La Viste. Le député des Bouches-du-Rhône (4e) et président de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, sera à leurs côtés samedi 21 juillet, malgré les mises en garde de la Ville de Marseille.

À l’origine de ce bras de fer, la mobilisation de parents d’élèves. Face à la dégradation de l’école de la Viste-Bousquet située dans le 15e arrondissement de Marseille, ces parents, soutenus par les militants de La France insoumise, ont commencé, vendredi 13 juillet à repeindre eux-mêmes l’école (photo XDR). Dans un communiqué, mercredi 18 juillet, Jean-Luc Mélenchon témoignait de sa solidarité : « Cette initiative d’auto-organisation populaire, réalisée avec l’appui sans réserve de la France insoumise, intervient en réaction à l’inaction des services responsables et face à l’état de délabrement de cette école ». Il indiquait également qu’une cagnotte en ligne pour financer l’action a récolté plus de 4 000 euros.

La mise en demeure

La municipalité a décidé de réagir contre cette action « illégale ». Dans un courrier en date du 16 juillet, via son avocat, elle met en demeure de député LFI des Bouches-du-Rhône. « Je me permets de vous rappeler qu’une telle action, se matérialisant par une intrusion dans l’enceinte d’un établissement scolaire public sans y être habilité, serait illégale et pénalement répréhensible. Je vous demande ainsi de renoncer à une telle action », écrit le conseil de la Ville. Il indique également avoir adressé le courrier en copie au préfet de police des Bouches-du-Rhône. Par la suite, dans un communiqué, la Ville assure qu’elle « intervient régulièrement au sein de l’établissement où elle a déjà investi plus de 310 000 euros depuis trois ans en travaux divers ». Jean-Luc Mélenchon dit « regretter que la seule réponse officielle soit juridique. L’initiative mise en cause ne vise en aucun cas à troubler l’ordre public », plaide-t-il dans son communiqué. La sénatrice PS Samia Ghali, maire honoraire du secteur, avait, quant à elle, rappelé que des travaux étaient prévus dans cette école en janvier 2019.

« Un coup de com’ » estime le maire de secteur

Son successeur à la mairie des 15 et 16e arr., Roger Ruzé, (sans étiquette),  réagit lui aussi. Par voie de communiqué, il s’indigne face à « un coup de com », de la France insoumise. « Cette cagnotte pour des travaux de débrouille me choque car je trouve indigne de faire du précaire avec les précaires dans les quartiers Nord. Elle m’humilie en tant qu’habitant car nous ne sommes pas des habitants d’un pays du tiers monde. Nous sommes en France. En France, même dans les quartiers Nord, nous ne faisons pas l’aumône, nous n’appelons pas la générosité de Parisiens ou de Lillois pour nous venir en aide, nous demandons uniquement l’application du droit et l’utilisation équitable de nos impôts, un point c’est tout. »

Malgré l’avertissement de la Ville, la France insoumise a débuté les travaux ce jour, en compagnie des parents d’élèves « dans une ambiance bon enfant », confie Sophie Camard, suppléante de Jean-Luc Mélenchon, sur place. « Nous avons eu la visite de l’huissier vers 16 heures, puis de la police municipale et nationale, mais tout s’est déroulé dans le calme ». Pas d’évacuation forcée donc… L’action devrait se poursuivre samedi 21 juillet. Jean-Luc Mélenchon est attendu dans la soirée…

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.