L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

[International] Marseille au Japon pour booster la filière santé provençale

Partagez

La Mission Japon organisée par la Ville de Marseille à Osaka et Kobe (4 au 10 décembre) cible particulièrement le développement de la filière santé. Explications.

Nicolas Lévy (Giptis) Jean-Frédéric Saunière (IPC), Vanessa Vanucci (Onelife) comptent parmi les grands noms de la filière santé sur le territoire ; ils viennent d’embarquer avec la Ville de Marseille pour le Japon. Objectif : valoriser auprès des partenaires japonais un secteur d’excellence à Marseille et plus largement dans la métropole. L’occasion est trop belle dans le cadre de l’année de l’innovation France-Japon, organisée par l’ambassade de France à Tokyo et la Chambre de commerce française au Japon, de mettre en avant les avantages compétitifs de la santé provençale, des biotechnologies, à la recherche en passant les hôpitaux, l’université ou encore les ETI du territoire. Première étape, ce mardi 6 décembre, Osaka (photo une, et discours de Didier Parakian) pour les personnalités et les entreprises du secteur comme Biocellvia, Genepred ou encore Biotech Dental avec un séminaire dédié pour une première mise en avant.

ouverture forum osaka

Forum innovation France Japon à Osaka avec Didier Parakian, adjoint à l’Economie de la Ville de Marseille mardi 6 décembre 2016. (photo XDR)

Le programme du séminaire santé d’Osaka.

Témoignages :
> Professeur Nicolas Lévy, chef du département de génétique médicale
> Professeur Jean-Fréderic Saunière, praticien spécialiste des centres de lutte contre le cancer
> Vanessa Douet-Vannucci, One life bio accélérateur Partie 1 : Nouvelles techniques et nouvelles utilisations de l’imagerie médicale Partie 2 : Technologies innovantes au service des professionnels de santé Partie 3 : La France, terre d’innovation médicale : quelles opportunités pour les entreprises japonaises ? Conclusion par le Cluster Eurobiomed

« Exporter mais aussi récupérer des expertises »

La visite du cluster santé et les rencontres avec les entreprises japonaises seront l’un des moments forts du voyage, vendredi 9 décembre. Cette étape pourrait déboucher sur des opérations concrètes. « OneLife décrira le fort potentiel de notre région en termes d’innovation et créativité des biotechs mais aussi l’importance d’intégrer les technologies numériques dans le processus de recherche et développement des biotechs », souligne Vanessa Douet Vanucci, la responsable du bio accélérateur qui verra le jour à la mi-2017 à Marseille. « Nous voudrions également engendrer des collaborations fructueuses en allant chercher des expertises japonaises (notamment au sein du cluster de Kobe) autant qu’exporter les nôtres. Notre leitmotiv : synergie de nos expertises pour une open innovation ».

11 millions d’euros investis par la Ville en 10 ans

Marseille s’est engagée à accompagner les opérations à fort effet structurant, permettant d’accroître significativement le potentiel scientifique et sa visibilité dans les domaines d’excellence, et particulièrement ceux en lien avec la filière santé pour laquelle Marseille bénéficie, avec le pôle scientifique de Luminy, d’une renommée internationale. Cet engagement s’est particulièrement manifesté au travers des contrats de plan État-Région (CPER) 2007-2013 et 2015-2020. D’autres opérations ont été financées en dehors du contrat de plan.

Les opérations majeures de la filière santé soutenues dans le cadre du CPER 2007-2013 :
La Ville de Marseille a apporté son soutien financier : 1. À l’université de la Méditerranée avec l’octroi d’une subvention d’équipement d’un montant de 4 000 000 d’euros pour l’opération Cerimed (Centre européen de recherche en imagerie médicale). 2. À l’Inserm Paca avec l’octroi d’une subvention d’équipement d’un montant de 1 000 000 d’euros pour l’opération de création du CIPHE (centre d’immunophénomique). 3. À la fondation Méditerranée Infection avec l’octroi d’une subvention de 1 000 000 d’euros pour la création du bâtiment de l’IHU (Institut hospitalo-universitaire). 4. À l’Université de la Méditerranée avec l’octroi d’une subvention d’équipement d’un montant de 500 000 euros pour l’opération d’Institut des neurosciences. 5. Au rectorat de l’académie d’Aix-Marseille avec l’octroi d’une subvention d’équipement d’un montant de 500 000 euros pour la création d’un Institut méditerranéen d’études avancées. 6. À l’université de la Méditerranée, avec l’octroi d’une subvention d’équipement d’un montant de 500 000 euros pour la création d’un infectiopôle.

Les opérations de la filière santé soutenues dans le cadre du CPER 2015-2020. La Ville de Marseille a maintenu son soutien en votant une contribution financière en faveur de quatre opérations de la filière santé inscrites au CPER 2015-2020 : 1. Aménagement des plateformes techniques de l’IHU (Institut hospitalo-universitaire). Vote d’une subvention d’un million d’euros en faveur de la fondation Méditerranée Infection 2. Restructuration du site Neurosciences sur le campus Timone. 2. Vote d’une subvention d’un million d’euros en faveur d’Aix-Marseille Université. Direction des projets économiques / service développement territorial. 3. Réhabilitation d’un bâtiment sur le site de l’institut Paoli Calmettes/projet Fight cancer. Vote d’une subvention de 550 000 euros en faveur de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale). 4. Renforcement des plateformes techniques du pôle Neurosciences. Vote d’une subvention de 400 000€ euros en faveur d’Aix-Marseille Université.

Les opérations hors CPER
Trois opérations hors CPER ont obtenu une participation financière de la Ville en 2016. 1. Restructuration d’un bâtiment pour l’hébergement de la plateforme technologique MimAbs sur le site de Luminy. Vote d’une subvention de 400 000 euros en faveur de la Métropole Aix-Marseille Provence. Cette opération s’inscrit dans le soutien que la Ville de Marseille et la Métropole apportent au développement de la filière santé/biotech. 2. Installation d’une Unité fonctionnelle de Marseille immunopole au sein du campus de la Timone. Vote d’une subvention de 170 000 euros en faveur de l’AP-HM. 3. Programme Dhune, acquisition d’équipements. Vote d’une subvention de 80 000 euros en faveur d’Aix-Marseille université. Lors de cette dernière décennie, la Ville de Marseille a soutenu le développement de la filière santé sur son territoire en y injectant plus de 11 millions d’euros.

Reportage réalisé en partenariat avec la Ville de Marseille.

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.