L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Gomet’ Santé : Innate Pharma (Marseille) change de dimension avec Astrazeneca

Partagez

Innate Pharma a signé un gros accord multi-termes avec son partenaire Astrazeneca pour céder les droits d’une de ses molécules phares, monalizumab, et surtout racheter les droit commerciaux de Lumoxiti.

La biotech marseillaise vient de franchir un cap dans son histoire. Innate Pharma a signé un gros accord multi-termes avec son partenaire Astrazeneca pour céder les droits d’une de ses molécules phares, monalizumab, et surtout racheter les droits commerciaux de Lumoxiti, un traitement pour la leucémie à tricholeucocytes, une maladie rare qui touche 1 000 nouveaux cas par an aux Etats-Unis. « C’est une étape transformante pour nous. On va vendre notre premier produit en propre », se félicite Mondher Mahjoubi, le président du directoire d’Innate Pharma.

A partir du lundi 29 octobre, la biotech va commencer un nouveau métier : la commercialisation de médicament. Astrazeneca vient tout juste d’obtenir l’autorisation de la Food & Drug Administration (FDA) le 13 septembre pour Lumoxiti. Innate va donc pouvoir lancer la vente aux États-Unis. Elle sera accompagnée par son partenaire britannique jusqu’à la mi-2020, le temps de mettre en place sa nouvelle équipe commerciale. Le dossier pour le marché européen est cours d’instruction et devrait aboutir à la fin 2020. Pour obtenir les droits de ce médicament, Innate verse 50 millions de dollars à Astrazeneca assorti d’un supplément de 10 millions liés aux premières ventes et de 15 millions lors de l’autorisation pour l’Europe. Une dépense qui sera largement compensée par les cessions et options prises par le groupe britannique.

Plus de 5 milliards de dollars potentiels avec les cessions à Astrazeneca

D’un côté, Astrazeneca cède Lumoxiti et de l’autre, elle acquiert l’intégralité des droits du monalizumab d’Innate Pharma. En 2015, Astrazeneca avait posé une option sur ce composé qui vise à traiter certains cancers en boostant simultanément l’activité anti-tumorale de deux types de cellules tueuses du système immunitaire. Pour exercer cette option, elle va déclencher en début d’année prochaine un premier versement de 100 millions de dollars.

Au démarrage de la première étude de phase III, un paiement additionnel de 100 millions s’ajoutera et après chaque étape liée à l’atteinte d’objectifs de développement, réglementaires et commerciaux, Innate pourra en plus recevoir 825 millions de dollars supplémentaires. Astrazeneca a également posé une option sur IPH5201 et quatre autres produits au stade préclinique. Pour le premier, elle s’acquitte d’un premier paiement de 50 millions de dollars et pour les autres, 20 millions au total. Si Astrazeneca valide à terme ses options, Innate peut espérer obtenir plus de 800 millions de dollars pour chacun de ces médicaments.

Séduits par le potentiel de l’entreprise marseillaise, Astrazeneca a même décidé d’entrer au capital d’Innate Pharma. La firme anglaise prend 9,8 % des parts pour un montant de 72 millions de dollars, soit 10 euros par actions, le double du dernier cours côté.

Lien utile :

> Tous nos articles sur Innate Pharma

L’actualité du secteur de la santé avec Gomet’ Santé

Logo gomet santé RSGomet’ Media propose un nouveau service d’informations baptisé Gomet’ Santé. C’est une chaîne thématique d’actualités, couvrant le secteur de la santé en Provence Alpes Côte d’Azur et Occitanie. Les articles sont diffusés sur le portail Gomet’, dans la rubrique santé, avec un accès réservé pour les abonnés. Ces derniers bénéficient aussi d’une newsletter tous les quinze jours avec une synthèse exclusive d’informations régionales et d’un guide annuaire annuel. Gomet’ Santé a été lancé en partenariat avec le cluster Eurobiomed.

Vous souhaitez recevoir plus d’informations ou vous abonnez, envoyez-nous votre demande à contact@go-met.com ou téléchargez votre bulletin d’abonnement dans le document ci-dessous.

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.