L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Deux immeubles s’effondrent à Marseille : le point sur les derniers développements

Partagez

Les marins-pompiers et les policiers sont en train de mener une grande opération de secours rue d’Aubagne pour tenter de retrouver d’éventuelles victimes dans les décombres des deux immeubles effondrés ce matin. Un troisième bâtiment voisin menace toujours de s’écrouler. 

Deux immeubles d’habitations se sont effondrés ce matin aux alentours de 9 heures dans le centre ville de Marseille. Situés au 63 et 65 de la rue d’Aubagne, les bâtiments auraient été fragilisés par les pluies importantes qui se sont abattues sur la région ces derniers jours. Pour l’heure, les secours parlent de deux blessés légers, deux piétons qui passaient par là ce matin.
Près d’une centaine de policiers et de marins-pompiers travaillent toujours à la recherche d’éventuelles victimes et au déblaiement des tonnes de décombres éparpillés sur la chaussée. « L’opération est très délicate car les deux immeubles contigus pourraient également s’effondrer », prévient le préfet de Région, Pierre Dartout. Plusieurs dizaines de personnes, habitants et commerçants, ont été évacués et les axes routiers coupés. La mairie de secteur des 1er et 7e arrondissements s’est transformée pour l’occasion en centre d’accueil pour les personnes évacuées.

Deux immeubles en mauvais état

Le premier immeuble, au n°63, était muré et interdit au public depuis plusieurs années. Propriété du bailleur social Marseille Habitat, il était sous le coup d’un arrêté de mise en péril imminent pris en 2008. Cependant, les autorités craignent qu’il n’y ait eu des squatteurs qui auraient pu être pris dans l’effondrement. « Les équipes de Marseille Habitat effectuent des visites toutes les deux semaines pour vérifier. La dernière a eu lieu mercredi 31 octobre et il n’y avait personne », a déclaré Arlette Fructus, l’adjointe au logement à la mairie de Marseille, présente sur les lieux.
Au n°65, le deuxième édifice accueillait pour sa part douze appartements dont neuf étaient officiellement occupés. « L’immeuble, en copropriété, avait fait l’objet, le 18 octobre dernier, d’une expertise des services compétents qui avait donné lieu à la réalisation de travaux de confortement permettant la réintégration des occupants », explique la mairie dans un communiqué. Pourtant selon un propriétaire de l’un des appartements du n°65, « le chantier devait commencer la semaine prochaine ». Ce dernier aurait même remarqué un affaissement de la porte d’entrée de l’immeuble ce week-end. « Toute la rue est construite sur un sol tendre et poreux. Les grosses pluies ont du fragiliser un peu plus les fondations », avance-t-il.

Le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux, a saisi la police judiciaire d’une enquête sur l’accident afin de déterminer les causes exactes du drame. Le ministre chargé de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, s’est également rendu sur les lieux dans l’après-midi. Il parle d’une « course contre la montre pour retrouver d’éventuels survivants ». « Des processus de relogement ont d’ores et déjà été engagés pour les personnes touchées », ajoute-t-il. Interrogé sur l’action de l’Etat contre les logements insalubres, il a rappelé le plan de 3 milliards d’euros qu’il a lancé il y a trois semaines à Marseille. A ses côtés, le maire, Jean-Claude Gaudin a affirmé qu’il y avait « une politique active menée avec l’Etat sur les logements insalubres. Même si quelques fois, au niveau local, on aimerait que ça aille plus vite » a-t-il tempéré. 

Lien utile : 
> [Logement] Cinq copropriétés marseillaises dégradées classées « priorité nationale »

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.