L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Gomet’ Santé : Proneem (Marseille) obtient l’autorisation de mise sur le marché européen pour son anti-acarien

Partagez

Proneem est la première entreprise à obtenir une autorisation de mise sur le marché européen pour un principe actif appliqué au textile.

Dans le milieu des principes actifs pour le textile, personne n’avait encore réussi à obtenir la fameuse autorisation de mise sur le marché (AMM) qui permet de vendre ses produits en Europe. L’entreprise marseillaise Proneem est la première à réussir cet exploit. « En fait, l’Union est dans une période transitoire où les réglementations s’appliquent au fur et à mesure et bientôt, toutes les entreprises devront s’y conformer », explique sa présidente Nathalie Hagège. Elle prend donc une longueur d’avance sur ses concurrents qui devront attendre au moins quatre ans pour obtenir à leur tour le précieux sésame. C’est le temps qu’il a fallu à Proneem pour réaliser toute la batterie d’études nécessaires à la validation de son procédé anti-acarien pour le textile.

Proneem s’est imposé dans le monde de la literie

Cette autorisation de l’Union Européenne garantit aux utilisateurs un produit « inoffensif pour l’homme et pour l’environnement », se félicite Nathalie Hagège. Lancé en 2002, Proneem utilise de l’extrait de Margousier, une substance active végétale, pour détruite les acariens (puces, tiques et autres punaises de lit). Grâce à une technique de microencapsulation, le laboratoire a trouvé le moyen de libérer progressivement dans le temps son principe actif et d’assurer une efficacité dans la durée. Proneem s’applique à tous les textiles et plus particulièrement à la literie : couette, oreiller, drap… Elle est notamment partenaire de la marque Dodo dont 100 % des produits sont traités par une technologie de la société. Les grands groupes de distribution comme La Redoute, BHV ou Carrefour font également appelle à son expertise pour leurs produits de literie.

En 2016, l’entreprise décide d’élargir son marché en développant de nouveaux produits pour la cosmétique et l’habillement. Proneem propose par exemple des traitements anti-odeurs ainsi que des répulsifs anti-moustiques à appliquer sur les vêtements. Pour ce dernier produit baptisé Santeol, elle prévoit d’ailleurs de lancer une nouvelle procédure pour obtenir une autre autorisation de mise sur le marché européen. En plus d’une garantie pour ses clients, cette démarche lui permet également de conquérir de nouveaux marchés à l’étranger.

Une croissance forte à l’export

Proneem a choisi l’Allemagne pour réaliser les tests pour son AMM : « C’est un marché beaucoup plus important que la France. Contrairement à nous, ils fabriquent encore beaucoup de matelas », explique Nathalie Hagège. L’entreprise réalise aujourd’hui 60% de son chiffre d’affaires à l’export dont une bonne partie en Europe. Mais l’Asie constitue le prochain relais de croissance prioritaire de Proneem. Elle a d’ailleurs ouvert un bureau en Chine en 2017. A Marseille, les laboratoires de Proneem sont situés aux ateliers de la Méditerranée dans les quartiers Nord. Une quinzaine de personnes y travaillent mais les équipes grossissent de façon exponentielle : « On accueille un nouvel employé tous les deux mois », explique la patronne. Résultat, elle est à la recherche de nouveaux locaux plus grands, d’environ 600 mètres carrés, pour supporter la croissance de son entreprise. Si Nathalie Hagège garde secret son chiffre d’affaires, elle assure qu’il connaît une hausse annuelle de plus de 15 % chaque année. 

L’actualité du secteur de la santé avec Gomet’ Santé

Logo gomet santé RSGomet’ Media propose un nouveau service d’informations baptisé Gomet’ Santé. C’est une chaîne thématique d’actualités, couvrant le secteur de la santé en Provence Alpes Côte d’Azur et Occitanie. Les articles sont diffusés sur le portail Gomet’, dans la rubrique santé, avec un accès réservé pour les abonnés. Ces derniers bénéficient aussi d’une newsletter tous les quinze jours avec une synthèse exclusive d’informations régionales et d’un guide annuaire annuel. Gomet’ Santé a été lancé en partenariat avec le cluster Eurobiomed.

Vous souhaitez recevoir plus d’informations ou vous abonnez, envoyez-nous votre demande à contact@go-met.com ou téléchargez votre bulletin d’abonnement dans le document ci-dessous.

 

 

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.