L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Gomet’ Santé : Une pépinière santé à Sainte-Marguerite pour sauver l’hôpital

Partagez

A l’issue d’une réunion avec l’Assistance publique des hôpitaux de Marseille (AP-HM), Martine Vassal a annoncé son intention de racheter un bâtiment de l’hôpital Sainte-Marguerite pour le transformer en hôtel d’entreprises spécialisées en santé. 

Depuis plusieurs mois, le doute plane sur l’avenir de l’hôpital Sainte-Marguerite. L’AP-HM croule sous les dettes et l’État lui demande de vendre une partie de son patrimoine. Mais les élus marseillais refusent catégoriquement la disparition de l’établissement des quartiers Sud : « Sainte-Marguerite ne doit pas fermer », insiste une nouvelle fois Martine Vassal. Pour sauver l’hôpital, la présidente de la Métropole propose à l’AP-HM de lui racheter un bâtiment pour y accueillir des entreprises du secteur de la santé. Elle a annoncé cette décision mardi 19 mars à la suite d’une réunion de travail avec les dirigeants de l’AP-HM, de l’institut Paoli Calmettes (IPC), la Ville de Marseille et la Chambre de commerce et d’industrie Marseille-Provence.

Johnson & Johnson et RunLabs déjà sur les rangs 

L’offre de la Métropole porte sur le bâtiment historique (cf photo) de l’hôpital Sainte-Marguerite : « Il est quasiment inutilisé à part quelques petites associations que l’on pourra relocaliser sans problème », assure Frédéric Collart, le vice-président délégué à la santé de la Métropole. L’édifice de plus de 20 000 mètres carrés pourrait donc rapidement se transformer en pépinière pour les entreprises innovantes dans les domaines des biotechnologies, de l’immunologie, des neurosciences… « Autant de secteurs sur lesquels Marseille est aujourd’hui à la pointe grâce à ses médecins », rappelle Jean-Luc Chauvin, le président de la CCI.

Il affirme que des entreprises du monde entier frappent aujourd’hui à la porte de Marseille pour s’y installer mais elles ne trouvent pas pour l’instant de lieu adapté à leur besoin. « Alors, une installation sur le site même de l’hôpital en lien direct avec les chercheurs de Paoli Calmettes répond parfaitement à leurs besoins », se réjouit-il. Parmi les candidats, deux acteurs souhaitent créer un incubateur de start-up santé. L’américain Johnson & Johnson avec son J& J Labs est déjà venu à Marseille plusieurs fois pour visiter différents sites. Le deuxième, le londonien RunLabs, vient d’ouvrir un accélérateur à l’hôpital de La Pitié Salpêtrière à Paris. « Maintenant qu’on a un lieu connecté à la recherche académique, on va avoir plein d’autres acteurs intéressés », promet le président de la CCI. Il veut aller vite sur ce projet et espère accueillir les premières sociétés dès le début de l’année prochaine.

Un potentiel de plus de 200 000 mètres carrés à terme

Concrètement, ce projet ne devrait pas impacter l’offre de soins sur l’hôpital. « Pas un centimètre carré dévolu au soin ne sera transformé pour de l’activité économique », assure Frédéric Collart. Du moins, pas au début. Car la Métropole ne compte pas s’arrêter à ce seul bâtiment. Face à Sainte-Marguerite, il y a tout le domaine de l’hôpital Salvator qui lui aussi sera mise à la vente. Et sur Sainte-Marguerite, il devrait encore rester de la place. « Ce devrait être environ dix fois plus que cette première étape », estime Martine Vassal. La Métropole lance les études de valorisation de ces espaces pour connaître le prix des terrains. Les domaines doivent donner une estimation dans le courant de l’année.

En attendant, l’AP-HM continue de travailler avec l’agence régionale de santé sur son plan de modernisation qu’il doit bientôt présenter à la ministre. Martine Vassal espère recevoir Agnès Buzyn dans les mois qui viennent pour signer un accord autour du fameux Copermo et l’engagement de l’État prévu à hauteur de 150 millions d’euros sur un investissement total de 300 millions. Une fois la garantie de cette aide de l’Etat, la Métropole et la Région devraient annoncer à leur tour une participation financière pour aider l’AP-HM dans sa transformation immobilière.

 Liens utiles :
> [Gomet' Santé] L’Etat validera le sauvetage à 300 millions d’euros de l’AP-HM d’ici l’automne
> Gomet’ Premium : Johnson & Johnson lorgne Marseille pour installer un incubateur JLabs

L’actualité du secteur de la santé avec Gomet’ Santé

Logo gomet santé RSGomet’ Media propose un nouveau service d’informations baptisé Gomet’ Santé. C’est une chaîne thématique d’actualités, couvrant le secteur de la santé en Provence Alpes Côte d’Azur et Occitanie. Les articles sont diffusés sur le portail Gomet’, dans la rubrique santé, avec un accès réservé pour les abonnés. Ces derniers bénéficient aussi d’une newsletter tous les quinze jours avec une synthèse exclusive d’informations régionales et d’un guide annuaire annuel. Gomet’ Santé a été lancé en partenariat avec le cluster Eurobiomed.

Vous souhaitez recevoir plus d’informations ou vous abonnez, envoyez-nous votre demande à contact@go-met.com ou téléchargez votre bulletin d’abonnement dans le document ci-dessous.

 

Localité(s) :

270 Boulevard de Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France

Auteur

Un commentaire

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.