L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Aix-en-Provence

Gomet’ Santé : L’Agence régionale de santé lutte contre les déserts médicaux du département

Partagez

L’Agence régionale de santé (ARS Paca) a présenté aux élus locaux son plan pour améliorer la couverture médicale du département.

Avec 112 médecins généralistes pour 100 000 habitants, les Bouches-du-Rhône sont loin d’être le département le plus mal loti du pays. Seulement,  ces médecins« sont très mal répartis », avoue le directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS), Philippe De Mester. Ainsi, certaines villes se retrouvent largement dépourvues de professionnels de santé.

Un seul médecin aux Saintes-Marie-de-la-mer

L’un des exemples les plus frappants, les Saintes-Marie de la Mer se retrouvent avec un seul généraliste pour toute la commune. Et d’autres comme Port-Saint-Louis-du-Rhône ou Tarascon sont à peine mieux dotés. Pour lutter contre ces inégalités, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a lancé fin 2017 un grand plan d’accès aux soins que l’agence régionale de santé (ARS) s’échine à traduire à l’échelle locale.

Mardi 26 février, une réunion était organisée avec les élus à Aix-en-Provence pour évoquer les premières réalisations. Concrètement, les zones les moins bien couvertes, citées plus haut, ont été classées en zone d’intervention prioritaire. Elles bénéficient de fortes aides incitatives pour encourager les médecins à s’y installer. Par exemple, un généraliste qui souhaite s’y installer peut bénéficier d’une garantie de revenus de 6 900 euros brut par mois pendant un an. Les départs à la retraite de certains médecins peuvent également poser problèmes sur des villes où les jeunes ne veulent pas reprendre la patientèle. Ici encore, l’ARS propose un dispositif relais entre le jeune praticien et le futur retraité en apportant au premier jusqu’à 20 000 euros par an.

La nouvelle carte d'accès aux soins de l'ARS Paca

La nouvelle carte d’accès aux soins de l’ARS Paca

Une communauté des professionnels de santé bientôt dans les quartiers Nord

Touchée également par une pénurie de professionnels de santé mais à un niveau de gravité moindre, d’autres territoires deviennent des zones d’interventions complémentaires. L’ARS y propose les mêmes outils incitatifs mais avec des montants moins importants. Parmi elles, Marignane, Gémenos ou encore certains arrondissements de Marseille. Dans les quartiers Nord de Marseille, l’accès aux soins est particulièrement compliqué. Pour y remédier, l’ARS tente de mettre en place des « communautés professionnelles territoriales de santé (CPST) » : « On y accompagne le personnel soignant pour construire une collaboration poussée. On finance des outils pour un suivi partagé. Les généralistes, les spécialistes et les infirmières partagent leurs informations pour s’assurer d’une continuité de la prise en charge notamment pour les publics les fragiles comme les personnes âgées », explique Philippe De Mester. Une première CPST a été labellisée l’an dernier. Basée à Fontvieille, elle couvre 29 communes du Pays d’Arles. Deux autres sont en préparation dans le 15e arrondissement de Marseille et sur le secteur de La Rostolane au Nord d’Aix-en-Provence.

Une dizaine de nouvelles maisons de santé pluridisciplinaires en 2019

Pour compléter le maillage, l’ARS veut multiplier les maisons de santé pluridisciplinaires qui regroupent tous les corps de métiers de la santé : généralistes, infirmières, kinésithérapeute, dentiste… Neuf ont déjà été ouvertes à Martigues, à Tarascon ou à l’hôpital Nord de Marseille. Dans le courant de l’année, une dizaine d’autres doivent voir le jour sur le département. Ces structures sont financés par l’assurance maladie, l’ARS et parfois les collectivités : « Les élus peuvent les aider à s’installer en mettant à disposition des locaux par exemple », rappelle Philippe De Mester.

Avec ce nouveau plan d’accès aux soins, 67% de la population des Bouches-du-Rhône est désormais couvert par l’un des zonages créés par l’ARS. Au total, 74 communes sur 119 peuvent bénéficier des aides incitatives pour l’installation de professionnels de santé. La prochaine étape passera par l’adoption de nouvelles technologies pour mettre en place du suivi à distance et un meilleur partage des données patients entre les praticiens et les établissements. Sur ce dernier point, un appel d’offres national a été lancé par le ministère de la santé pour sélectionner les meilleures solutions numériques. Elles seront désignés dans les mois qui viennent et « nous commencerons à travailler sur ce sujet au niveau local à partir de cet été », annonce le directeur général de l’ARS Paca.

L’actualité du secteur de la santé avec Gomet’ Santé

Logo gomet santé RSGomet’ Media propose un nouveau service d’informations baptisé Gomet’ Santé. C’est une chaîne thématique d’actualités, couvrant le secteur de la santé en Provence Alpes Côte d’Azur et Occitanie. Les articles sont diffusés sur le portail Gomet’, dans la rubrique santé, avec un accès réservé pour les abonnés. Ces derniers bénéficient aussi d’une newsletter tous les quinze jours avec une synthèse exclusive d’informations régionales et d’un guide annuaire annuel. Gomet’ Santé a été lancé en partenariat avec le cluster Eurobiomed.

Vous souhaitez recevoir plus d’informations ou vous abonnez, envoyez-nous votre demande à contact@go-met.com ou téléchargez votre bulletin d’abonnement dans le document ci-dessous.

 

Localité(s) :

132 Boulevard de Paris, 13003 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.