L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Gomet’ Santé : Boiron veut regrouper ses sites de Toulon et Marseille à Aubagne

Partagez

En pleine tourmente autour de l’efficacité de l’homéopathie, les laboratoires Boiron ont ouvert les portes de leur site de Château-Gombert à Gomet’ Santé. Regroupement en vue de plusieurs sites régionaux.

Face aux critiques d’une partie de la profession, les laboratoires Boiron contre-attaquent pour prouver le sérieux des conditions de fabrication de leurs produits. Le 19 mars dernier, plus de 120 professionnels de la santé ont signé une tribune au vitriol contre l’homéopathie et les autres médecines alternatives parlant de « fausses thérapies à l’efficacité illusoire » et de « pratiques irrationnelles et dangereuses ». Si la direction refuse de faire le lien entre ces attaques et la visite organisée ce jeudi 5 avril, le hasard du calendrier semble bien faire les choses.

Un laboratoire digne des grandes compagnies pharmaceutiques

A peine arrivé, le message envoyé est clair : « La traçabilité et la sécurité du conditionnement et de l’envoi de nos produits est une priorité », insiste Anne Escriva, la directrice du site marseillais de Boiron. Elle rappelle que le laboratoire est soumis à un contrôle strict de l’agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) qui l’oblige à avoir une traçabilité précise de ses produits et commandes. Si la grande majorité des préparations sont envoyées directement depuis les sites de production principaux du groupe situés à Messimy et Sainte-Foy-lès-Lyon en banlieue lyonnaise, l’implantation de Château-Gombert dispose également d’un laboratoire dédiée aux préparations magistrales. Interdiction de pénétrer dans cette zone à atmosphère contrôlée sans la combinaison adéquate pour éviter toute contamination extérieure. Le laboratoire respecte les mêmes normes de confinement stérile que ceux des grands groupes pharmaceutiques de médicaments « classiques ». Chaque jour, ce sont 1 100 préparations qui sont réalisées sur place à la demande des médecins prescripteurs. Dans les tiroirs de la « diluthèque », les préparateurs en pharmacie disposent de 10 000 flacons de produits homéopathiques à différents dosage : coccus cacti, gelsemium, chamomilla… Les techniciens versent quelques gouttes de solution sur les granulés neutres composé essentiellement de sucre dans un boite et les agitent à la main pour mélanger le tout. La préparation est ensuite conditionnée en tube et envoyée vers le service expédition où les équipes préparent les commandes à l’aide de codes barres avant envoi. « On vérifie systématiquement que le lot préparé correspond bien à la commande », explique la directrice de l’établissement.

Un projet de fusion des établissements marseillais et toulonnais

A partir du site de Château-Gombert, les laboratoires Boiron fournissent 700 pharmacies situées dans les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence, le Var et la Corse. Ce sont 970 commandes qui sont délivrées chaque jour. Le groupe fête cette année ces 30 ans de présence à Marseille. En 1988, il a crée son premier site au Prado avant de déménager près de la gare Saint-Charles puis finalement au sein du technopole de Château-Gombert en 1998. Installé sur un terrain de 5 000 mètres carrés et un bâtiment de 1 000 mètres carrés, le laboratoire marseillais emploie 36 personnes. L’entreprise ne connaît pas la crise avec une progression régulière de son chiffre d’affaires qui a atteint les 617,5 millions d’euros en 2017. Marseille fait partie des 29 sites répartis dans tout le pays et se partage la région avec les établissements de Sophia-Antipolis, Avignon et Toulon. Le groupe réfléchit d’ailleurs à regrouper le site du Var, qui emploie 20 personnes, avec celui de Marseille. Pour fusionner les deux laboratoires, il souhaiterait quitter Marseille pour Aubagne qui dispose de terrains bien placés pour desservir le territoire. « Mais pour l’heure, nos projets ont été retardés à cause de nouvelles décisions politiques d’aménagement », avance Anne Escriva qui semble impatiente de voir aboutir ce projet.

L’actualité du secteur de la santé avec Gomet’ Santé

Logo gomet santé RSGomet’ Media propose un nouveau service d’informations baptisé Gomet’ Santé. C’est une chaîne thématique d’actualités, couvrant le secteur de la santé en Provence Alpes Côte d’Azur et Occitanie. Les articles sont diffusés sur le portail Gomet’, dans la rubrique santé, avec un accès réservé pour les abonnés. Ces derniers bénéficient aussi d’une newsletter tous les quinze jours avec une synthèse exclusive d’informations régionales et d’un guide annuaire annuel. Gomet’ Santé a été lancé en partenariat avec le cluster Eurobiomed.

Vous souhaitez recevoir plus d’informations ou vous abonnez, envoyez-nous votre demande à contact@go-met.com ou téléchargez votre bulletin d’abonnement dans le document ci-dessous.

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.