L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Gomet’ santé : une nouvelle approche pour combattre la dépression découverte à l’AP-HM

Partagez

Une nouvelle étude clinique menée à l’AP-HM, propose une avancée inédite pour les 30% de patients atteints de dépression résistants aux traitements standards. Elle identifie la protéine Elk-1 comme marqueur de pronostic des dépressions résistantes aux traitements classiques, et comme cible de nouvelles stratégies thérapeutiques.

La dépression est la maladie psychiatrique la plus fréquente, touchant plus de deux millions de personnes en France chaque année. Si elle se soigne bien dans la grande majorité des cas, les stratégies thérapeutiques restent toutefois inefficaces pour un patient sur trois. Une nouvelle étude clinique menée à l’AP-HM, propose une avancée inédite pour les 30% de patients résistants aux traitements standards. Elle identifie la protéine Elk-1 comme marqueur de pronostic des dépressions résistantes aux traitements classiques, et comme cible de nouvelles stratégies thérapeutiques. Ces travaux, pilotés par le Dr Raoul Belzeaux à Marseille et par Eleni Tzavara, directrice de recherche à l’institut de biologie Paris Seine, ont été publiés dans la revue Nature Medecine le 7 mai dernier.

Elk-1, un marqueur déterminant dans les dépressions résistantes

Cette recherche a permis de démontrer l’implication d’une protéine, le facteur de transcription Elk-1, dans la dépression et la résistance au traitement. Régulant l’expression de très nombreux gènes directement au sein de la cellule, cette protéine joue un rôle important dans la modification des émotions et du comportement. Menées sur des patients souffrant de dépression, les études ont mesuré, au cours du temps (deux prélèvements sur 8 semaines), la présence du marqueur Elk-1 dans le sang. Des résultats identiques, associant un mauvais pronostic à un taux de Elk-1 élevé, ont été retrouvés dans les différentes études. « Dans le sang, les variations de Elk-1 sont corrélées à la réponse clinique, ce qui permet de définir Elk-1 comme un biomarqueur sanguin facile à suivre au cours du temps. Il pourrait être un bon indicateur du pronostic de la dépression et aider à la décision thérapeutique tel que le changement de traitement anticipé pour éviter l’échec thérapeutique », explique le Dr Belzeaux.

Une piste pour un nouveau médicament

La portée de ces résultats est importante car, au-delà de l’identification d’un marqueur biologique impliqué dans la dépression, ces travaux ont permis de tester, à un stade préclinique, l’efficacité d’un nouveau traitement qui a fait l’objet d’un dépôt de brevet. Cette découverte repose sur un mode d’action totalement différent de celui de la pharmacologie standard des antidépresseurs. Alors que ces derniers agissent au niveau de la synapse, à la surface des cellules, la nouvelle approche pharmacologique consiste à cibler directement un facteur de transcription pour traiter la dépression, au cœur de la machinerie cellulaire. « Il va nous falloir poursuivre nos recherches avant que des traductions concrètes en pratique clinique soient mises en œuvre. Toutefois, ces résultats sont un premier pas vers un suivi plus personnalisé des patients. Aujourd’hui, nous n’avons pas d’outils nous permettant de prédire la réponse d’un patient aux traitements. La protéine Elk-1 est un marqueur sanguin très facile à suivre au cours du temps. Ainsi, une simple prise de sang pourrait nous donner des indications précieuses pour choisir le traitement et éviter l’échec thérapeutique », ajoute Raoul Belzeaux.

L’actualité du secteur de la santé avec Gomet’ Santé

Logo gomet santé RSGomet’ Media propose un nouveau service d’informations baptisé Gomet’ Santé. C’est une chaîne thématique d’actualités, couvrant le secteur de la santé en Provence Alpes Côte d’Azur et Occitanie. Les articles sont diffusés sur le portail Gomet’, dans la rubrique santé, avec un accès réservé pour les abonnés. Ces derniers bénéficient aussi d’une newsletter tous les quinze jours avec une synthèse exclusive d’informations régionales et d’un guide annuaire annuel. Gomet’ Santé a été lancé en partenariat avec le cluster Eurobiomed.

Vous souhaitez recevoir plus d’informations ou vous abonnez, envoyez-nous votre demande à contact@go-met.com ou téléchargez votre bulletin d’abonnement dans le document ci-dessous.

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.