L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Frais Vallon : une “monnaie virtuelle vertueuse” pour inciter aux éco gestes

Partagez

L’office HLM Habitat Marseille et la Métropole Aix-Marseille Provence travaillent sur un projet de Smart Nudge Monnaie pour le quartier de Frais Vallon. Cette monnaie virtuelle a pour but de favoriser une conduite écoresponsable.

Gagner de l’argent en préservant la planète au quotidien. C’est le projet que propose l’office HLM Habitat Marseille Provence portée par la Métropole Aix-Marseille Provence pour le quartier de Frais Vallon (13e) à Marseille. Le but est de rémunérer chaque geste éco-citoyen au sein d’une famille en monnaie virtuelle grâce à une application mobile. Le système se base sur le modèle des monnaies locales complémentaires environnementales et s’inspire des nudges — paternalisme bienveillant en français — un concept scientifique visant à influencer le comportement d’individus par des moyens indirects. « Cette monnaie permettra à chaque famille de gagner 20€ par mois maximum », explique Philippe Tendil, directeur des systèmes d’information chez Habitat Marseille Provence. « On se basera sur de la crypto-monnaie pour la sécurité et parce que cela coûte moins cher ».

Professionnels et particuliers ensemble dans une économie circulaire

Chaque famille pourra gagner cette smart monnaie notamment pour le recyclage de bouteilles en verre ou en plastique ou l’accompagnement d’enfants à l’école et la dépenser dans l’utilisation de véhicules électriques, l’achat de fruits et de légumes locaux et même le paiement d’une partie de la facture énergétique.
Les professionnels de Frais Vallon pourront également contribuer à cette économie circulaire. « Un coiffeur qui utilisera plus de produits bio pourra être aussi labellisé « Smart Nudge Monnaie » et on le paiera avec celle-ci », prend exemple Philippe Tendil. Ce sont d’ailleurs ces sociétés leurs services convertibles en smart monnaie. « On essaie de faire travailler le local. On a des partenaires locaux, des petites start-up, mais aussi des partenaires qui ont des couvertures nationales au niveau de l’énergie par exemple », précise Philippe Tendil sans toutefois donner de noms. Ces derniers devaient être annoncés lors de la présentation du projet au congrès HLM organisé à Marseille du 9 au 11 octobre 2018.
Chaque moyen de gagner ou de dépenser sa smart monnaie aura un montant modulable en fonction des évolutions du marché — prix du kilowatt-heure —, des besoins particuliers du territoire — économie d’eau en été — ou de l’utilisation — kilomètres parcourus.

Frais Vallon, au cœur d’une rénovation urbaine

Habitat Marseille Provence, qui avait déjà travaillé sur le projet européen Encerticus traitant des nudges, a choisi le quartier de Frais Vallon parce qu’il fait l’objet d’un projet de rénovation urbaine et qu’il fait office de quartier type par sa population. Philippe Tendil se montre ambitieux. « On veut avoir le premier quartier de cette taille zéro carbone et nudge. L’innovation que l’on souhaite porter est aussi financière et c’est en ça qu’on aura besoin de l’État », annonce-t-il. « On veut créer des certificats écogestes sur le modèle des certificats d’économie d’énergie ». Avant d’ajouter : « Quand on aura fini sur Frais Vallon on a même l’ambition qu’elle puisse être déployée ailleurs, en dehors de la métropole. On espère que d’autres feront grandir le projet et l’amélioreront ».

Pour l’heure, la Smart Nudge Monnaie doit se concrétiser en 2019. « Nous sommes lauréat d’un appel à manifestation d’intérêt ville durable et solidaire. Le gros du financement serait pris en charge par le PIA (programme d’investissement d’avenir) du Gouvernement auquel on va aller présenter la totalité du projet en fin d’année », déclare Philippe Tendil. Le projet concourt par ailleurs aux Trophées de l’innovation dans la catégorie « Prix de l’innovation locale et économique » aux côtés de deux autres projets au Congrès HLM 2018.

Lien utile :
L’étude de l’Ademe sur les monnaies locales complémentaires environnementales dont s’est inspiré le projet

 

 

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.