L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marignane

[Education] Quand des collégiens marseillais jouent aux apprentis ingénieurs avec Airbus

Partagez

20 élèves de 3e du collège Edmond Rostand (13e arrondissement de Marseille) participent depuis le début de l’année scolaire 2018-2019 au programme Drone-Impulse. Chapeauté par Airbus, il leur permet de découvrir le secteur aéronautique par le partage, la transmission et le concret. Ils ont ainsi réalisé, par groupe, quatre drones prêts à voler.

Ils s’appellent Walid, Asia, Ryani ou encore Halide. Scolarisés en classe de 3e au sein du collège Edmond Rostand, ils ont choisi de consacrer une partie de leurs vacances scolaires à un programme un peu particulier, baptisé « Drone-Impulse ». Dans quel but ? Apprendre à réaliser un drone, de A à Z. « L’initiative vient de salariés de chez Airbus, qui ont eu envie de partager la passion de leur métier à des adolescents, de façon complètement bénévole », met en avant Gilda Peron, agent de changement au sein du constructeur aéronautique.

Au cours d’une journée pendant les vacances d’hiver, ils ont ainsi planché, par groupes de cinq coachés par des bénévoles, sur la conception design d’un drone. Ce mardi 16 avril 2019, c’est sur la production et les tests en vol qu’ils se sont concentrés. Câblage électronique, programmation, assemblage et même gestion de budget : les élèves ont tout fait. Ultime étape le 12 juin prochain, cette fois dans les locaux d’Airbus, pour un vol en plein air. L’aboutissement d’un travail qui a demandé sérieux, rigueur et assiduité.

airbus-drone-impulse-college-rostand

Les collégiens ont travaillé par groupe et ont été coachés par des bénévoles de chez Airbus © Raphaël Paquin

Objectif drone atteint

Les 20 élèves sélectionnés ne font pas tous partis de la même classe. Ils ont été choisis par monsieur Blondel, le principal du collège Edmond Rostand, en fonction de quelques critères. « Certains ont un bon niveau et se destinent à des études supérieures. D’autres n’ont pas d’aussi bons résultats mais manifestent l’envie de s’investir et de poursuivre aussi les études après le bac. Surtout, chacun devait être fiable dans le temps, car on leur demande quand même de venir alors qu’ils n’ont pas cours », souligne-t-il.

Un investissement que les collégiens ont fait de bon cœur malgré, pour certains, la difficulté à mettre le réveil tôt pendant les vacances. Tous ont souligné la bonne ambiance au sein des petits groupes, et de l’ensemble en général. Sans se connaître forcément, ils ont réussi à travailler conjointement pour aboutir à la production de quatre drones complets. « Je ne pensais pas qu’on aurait la totalité des drones assemblés à la fin de la journée », les a félicités Raphaël, l’un des bénévoles de chez Airbus. Et sa collègue Caroline d’ajouter : « Vous avez vécu ce que l’on vit dans le monde de l’entreprise, avec des projets à rendre dans un délai imparti et avec des contraintes. C’est la preuve qu’en ayant confiance en vous, vous arriverez à mener à bien vos projets »

Affection et émotions

Chaque élève a aussi exprimé son ressenti après ces deux premières étapes réussies. « Au début j’étais triste parce que j’étais le moins bon du groupe d’assemblage. Je ralentissais tout le monde. Mais un des adultes m’a donné des conseils et j’ai finalement réussi », a mis en avant Halide. Asia, sa camarade, témoigne également : « Ce que j’aime dans ce programme, c’est que l’on apprend des choses en s’amusant. Et ça nous sert aussi en dehors. Quand on me parle d’aéronautique aujourd’hui, je comprends mieux ce dont il s’agit ».

De la bienveillance, de l’écoute et beaucoup d’affection pour les adolescents émanent de chez les salariés d’Airbus. C’est avec de l’émotion dans la voix et dans les yeux que cette journée s’est clôturée. Avant de bientôt se retrouver pour une visite de l’entreprise et, surtout, les vols des drones. Un moment qu’attendent déjà avec impatience les 20 apprentis ingénieurs.

Les élèves du collège Edmond Rostand et les salariés bénévoles de chez Airbus © Raphaël Paquin

Découvrir les métiers d’Airbus

Le programme Drone-Impulse fait partie d’un autre dispositif plus global mené par Airbus et baptisé « D-Impulse ». Au cours de 18 mercredis de l’année, à raison d’une heure et demi par session, des bénévoles viennent à la rencontre des collégiens pour présenter leurs métiers et montrer la diversité des profils chez Airbus.

Un programme mené depuis cinq ans à Marseille, d’abord avec le collège Jean-Claude Izzo (2e arrondissement) et ces trois dernières années avec Edmond Rostand. Les trois journées dédiées à la conception de drone ont été instaurées en 2018 et réitérées cette année, pour le plus grand bonheur des collégiens mais aussi des salariés bénévoles.

Liens utiles : 
Airbus choisit Latesys (Vitrolles) pour les lignes d’assemblage des satellites OneWeb
Airbus Helicopters engrange 43 commandes au salon Heli Expo

 

Localité(s) :

50 Avenue Saint-Paul, 13013 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.