L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Ouverture du Centre photographique Marseille : une volonté d’ancrage et de structuration

Partagez

Les Ateliers de l’Image ouvre un lieu dédié à la photographie contemporaine au cœur du quartier de la Joliette. Le Centre photographique Marseille accueille expositions, conférences et ateliers pour la jeunesse, les amateurs et les professionnels.

Le monde de la photographie va pouvoir retrouver un lieu de pèlerinage à Marseille. L’équipe des Ateliers de l’Image, anciennement située place de Lenche durant plusieurs années, installe un Centre photographique, rue de la Joliette (2e) à Marseille. Ouvert (quasiment) toute l’année, le lieu immaculé de blanc se veut accessible à tous avec sa devise « Everyone is a photographer (Tout le monde est photographe) ». Le lieu fait principalement office de galerie d’expositions pour des œuvres photographiques, graphiques, des installations numériques, des vidéos, des documentaires etc.

Une galerie d’exposition mais pas seulement

Le Centre photographique Marseille accueille également des conférences, des projections et des rencontres mais aussi des ateliers d’éducation à l’image pour le public jeune. Il proposera aussi des masterclasses pour les professionnels et amateurs portant sur la pratique photographique et les nouveaux médias et des formations professionnelles sur des sujets plus pointus à partir de 2019. A la même période, le Centre devrait dédier une partie de ses 330 m2 à un fond de livres consultables.

« Un lieu nouveau mais de l’histoire ancienne »

Le Centre photographique Marseille va permettre de « structurer la photographie à Marseille », selon Erick Gudimard, directeur des Ateliers de l’Image. « La photographie est une réalité invisible. Il y a énormément d’actions, de choses qui se passent mais il y a très peu de lisibilité à l’extérieur et des fermetures de lieux ces quatre dernières années car il y a eu un manque de coordination. Le centre a pour mission de redynamiser toutes les actions qui se passent à Marseille. Pour nous, c’est un lieu nouveau mais de l’histoire ancienne ».

En effet, le projet représente 15 à 20 ans de travail, d’après Erick Gudimard, un coût de 320 000 € pour les travaux et 25 personnes salariées sur toute la longueur. Ses deux soutiens principaux, la Ville de Marseille et le Département des Bouches-du-Rhône, ont participé respectivement à 52% et 25% du budget, complété par de l’autofinancement. Le Centre devrait mettre en valeur les événement autour de la photographie à Marseille, explique Erick Gudimard, à l’image de la Nuit de l’Instant, organisée par Les Ateliers de l’Image et du festival Photographie Marseille. Le Centre photographique Marseille est encore plein d’idées pour la suite.

Monique Deregibus ouvre le bal

Brunch, visites gratuites avec les enfants des quartiers, conférences et débats, visites spécialisées… Il faudra patienter jusqu’en 2019 pour en connaître davantage ! Pour l’heure, Monique Deregibus ouvre le bal avec son exposition « Hypothèse du Regard, variations discontinues et greffes instables » sur son travail au Nouveau Mexique durant 10 ans. En parallèle, une installation vidéo de Philippe Terrier-Hermann et une vidéo de Randa Maroufi.

Infos pratiques :
Centre photographique Marseille
Ouverture du mercredi au samedi de 14h à 19h
Le mardi uniquement pour les groupes et sur rendez-vous.
Entrée gratuite, participation possible.

Liens utiles :
Site internet et page Facebook du Centre photographique
Plus d’informations sur la photographe Monique Deregibus

 

Localité(s) :

74 Rue de la Joliette, 13002 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.