L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Partenariat public-privé pour la rénovation des écoles marseillaises : la pression monte sur la mairie

Partagez

Le Collectif contre les PPP des écoles de Marseille sera entendu devant le tribunal administratif de Marseille le 29 janvier. La pétition en opposition au projet a atteint plus de 9500 signatures. Bruno Gilles et Martine Vassal évoquent des possibilités de stopper la procédure.

La date est fixée au 29 janvier 9 heures. C’est ce jour-à que le Collectif « Marseille contre les PPP » (partenariat public-privé) pour la rénovation d’une partie des écoles marseillaises passera en audience devant le tribunal administratif. Trois recours ont été déposés : l’un citoyen avec les membres du collectif, l’autre de l’ordre des architectes et enfin du syndicat des architectes.

Pour l’heure, le Collectif ne sait pas si les deux derniers seront également présentés le 29 janvier. Le Collectif a déposé trois mémoires complets et détaillés. Ces études qui s’appuient sur des textes de lois, visant à démontrer que la délibération du conseil municipal du 16 octobre dernier est entachée d’illégalité en raison d’un non-respect des textes et que le choix des PPP est disproportionné. « Espérons que le TA aura entendu nos arguments sur l’ampleur de la gabegie financière annoncée par ces PPP », a d’ailleurs twitté le collectif qui se bat depuis plus d’un an. Les conclusions du rapporteur public seront connues quelques jours avant l’audience.

Christian Bruschi du Collectif se montre prudent. Il estime, par ailleurs, que la pétition lancée par Benoît Payan, chef du groupe des socialistes au conseil municipal est « une excellente chose ». La pétition réclame l’abandon du projet de PPP des écoles et porte sur la mise en place d’une délibération mettant en place « un projet alternatif sérieux, plus juste, plus durable et 3000 millions d’euros moins cher que la privatisation », déclarent dans un communiqué commun Benoît Payan et l’élu communiste Jean-Marc Coppola. Le 17 janvier, la pétition a atteint les 9 500 signataires. Il manque désormais 500 signatures pour que cette délibération soit inscrite à l’ordre du jour du prochain conseil municipal.

Bruno Gilles et Martine Vassal prennent leurs distances avec le projet

Rappelons que les 10 000 Marseillais-es qui auront signé doivent être inscrites sur les listes électorales pour que la pétition soir prise en compte. Quoi qu’il en soit, le débat aura tout de même lieu à l’occasion de la prochaine séance municipale, le 4 février. Les élus devront se prononcer sur le choix des candidats ayant répondu à l’appel d’offre. Une délibération qui devait intervenir en décembre mais retirée de l’ordre du jour en raison des événements dramatiques de la fin d’année. Bruno Gilles (LR) a récemment expliqué qu’il réservait sa décision. Il estime qu’il existe « des possibilités de renégocier » le PPP des écoles.

A l’occasion de la cérémonie des voeux à la presse vendredi 18 janvier, la présidente (LR) du département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille Provence, Martine Vassal a indiqué que la procédure concernant 14 écoles était bel et bien lancée. Elle a néanmoins indiqué, qu’elle se pencherait sur le sujet. « Ce que je peux vous dire c’est que je proposerai lors du programme de la prochaine municipalité qui se présentera à la candidature à la Ville de Marseille, c’est de regarder combien ça coûte, est-ce qu’on a les moyens de faire autrement ? Si ça coûte de l’argent à ce moment-là je proposerais de l’arrêter. »

Dans le cadre du contrat départemental, le Département a versé 30 millions d’euros à la Ville de Marseille pour « refaire des écoles (…) il faut regarder si la sauce n’est pas plus chère que le poisson et surtout les délais parce qu’il y a urgence ». A titre personnel, Martine Vassal n’avait pas pris part au vote sur le projet de rénovation des écoles « parce qu’il y a des problèmes d’incompatibilités », a-t-elle observé.

 De son côté, la Ville de Marseille a toujours maintenu sa décision de ne pas reculer.

Liens utiles. 

>Bruno Gilles (LR) estime qu’il existe des « possibilités de renégocier » le PPP des écoles
Cinq candidats retenus pour le PPP dans les écoles de Marseille
Partenariat public-privé dans les écoles : les raisons pour lesquelles la Ville de Marseille « ne reculera pas » !
PPP dans les écoles : le Conseil régional de l’ordre des architectes poursuit son action en justice contre la ville de Marseille
Reconstruction des écoles à Marseille : le PPP à 1,4 milliard d’euros fait débat au conseil municipal

 

Auteur

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.