L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Cinéma et audiovisuel : la Région Sud lance une concertation auprès des professionnels de la filière

Partagez

C’est à Hôtel de Région dans une salle bondée que se sont tenues mercredi 6 mars les “Rencontres du cinéma et de l’audiovisuel” organisées par la Région Sud Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Inscrite dans le prolongement des Assises de la Culture de novembre dernier, les Rencontres du cinéma et de l’audiovisuel sont la première étape d’une concertation menée auprès des professionnels du secteur pour mettre en place un certain nombre de mesures à l’horizon 2020. L’objectif est d’améliorer les dispositifs et les outils d’aide la création et à la diffusion des oeuvres pour accompagner efficacement la filière et renforcer la compétitivité de la Région dans un secteur en pleine mutation.

Tournages: la Région Sud derrière l’Ile de France

La Région Sud occupe la deuxième place, après l’Ile-de-France pour l’accueil des tournages avec un cumul de 5000 jours par an, du clip à la publicité, en passant par le documentaire et la fiction tous formats confondus. Pour la seule fiction, les retombées économiques sont estimées à 96,4 millions d’euros par an et à 60 millions d’euros pour Marseille uniquement. Pour Michel Bissière, Conseiller régional délégué à la création artistique, président de l’Arcade, le constat ne fait aucun doute : « La filière “Cinéma et Audiovisuel” fait partie des filières d’excellence de la Région Sud. C’est cette addition de savoir-faire, de compétences et de créativité, qui fait la force et l’attractivité de la région ». Il poursuit « En soutenant la création et la production des oeuvres cinématographiques et audiovisuelles, la Région contribue aussi au développement d’une importante activité économique ».

Une concurrence vive : la montée en puissance d’Occitanie

Au fil des interventions, l’étude récente (les documentaires et les films publicitaire ne sont pas comptabilisés) réalisée par Film France, Commission Nationale du Film Français, révèle une stabilité du nombre de tournages dans la région. 1370 jours de tournage télévisuel par an, ce qui représente 19% de l’ensemble du territoire et 607 jours de tournage cinéma, soit 9% de l’ensemble du territoire. La Région Sud occupe également la « deuxième marche du podium » en ce qui concerne les tournages des productions étrangères : 155 de jours de tournage pour la télévision, soit 22% de tout l’Hexagone et 169 jours de tournage cinéma soit 32% du total français.
Pour autant ces très bonnes positions ne sauraient cacher la montée en force de régions voisines concurrentes notamment la Région Occitanie qui cumule 1000 jours de tournage contre 1977 jours pour la Région Sud, en 2017.

Studios : un nouveau marché avec les Gafa

Concernant les tournages réalisés dans les studios de La Victorine (Nice), Provence Studios (Martigues) et Post and Prod (La Belle de Mai, Marseille), ceux-ci représentent 23% de l’offre nationale.Valérie Lépine-Karnick, déléguée générale de Film France fait observer que l’offre de studios est particulièrement pauvre en France par rapport à d’autres territoires notamment Londres. A cet égard, l’arrivée des « Gafa » sur ce secteur d’activité n’est pas à négliger : « On voit avec les plates-formes de Netflix, Amazon qui viennent produire sur le territoire une vraie appétence pour les studios pas seulement pour tourner mais pour stocker et fabriquer » et poursuit : « Il y a des efforts à réaliser sur ce segment »

Les débats qui ont suivis, ont donné lieu à des échanges constructifs entre professionnels de la filière, représentants de collectivités territoriales et experts. Ils ont permis de faire un état des lieux des actions menées en faveur du public et de son renouvellement, de soulever des problématiques liées aux différentes corporations et faire émerger des idées innovantes sur la restructuration de la filière. Avec cette journée, une première pierre a été posée pour mener la concertation qui durera un an et qui se poursuivra dans les mois à venir sous la forme de groupes de travail. A l’issue de ces « Rencontres » les professionnels du secteur se sont félicités de participer à l’élaboration d’un projet commun en faveur du cinéma et de l’audiovisuel qui devrait se réaliser en 2020.

Repères

Les chiffres clés pour aller plus loin 

> Le financement des œuvres s’élève à 6,6 millions d’euros et place la Région Sud à la quatrième place après L’île-de-France, La Nouvelle-Aquitaine et Les Hauts-de-France.
> 379 œuvres ont été aidées par la Région en partenariat avec le CNC (Centre National de la Cinématographie) et près de 16 millions d’euros ont été investis de 2016 à 2018.
> 200 cinémas sont implantés sur la Région avec une fréquentation de 17,43 millions d’entrées en 2017.
> 5 salles de cinéma « art et essai » ont été accompagnées dans leur rénovation.
> 24 000 lycéens et apprentis ont bénéficié du dispositif éducation au cinéma en 2018.
> 500 entreprises font travailler 7 000 salariés dans l’audiovisuel et le cinéma.
> 1 800 techniciens sont suivis par la Commission régionale du film et 1 500 comédiens sont recensés sur le territoire. > 200 auteurs et réalisateurs travaillent auprès de société régionale.
> 1000 organismes (associations, prestataires de services, institutions diverses) ont une activité liée à ce secteur.

 

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.