L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

[Chronique] Dans les yeux du monde : notre zapping de fin d’été

Partagez

Chaque dimanche retrouvez une nouvelle chronique dans Gomet’. Dans les yeux du monde, animée par le journaliste Alain Masson, vous propose une revue de presse subjective pour savoir comment on parle de nous ailleurs. Rafraîchissant, réjouissant ou affligeant ? Bonne lecture !

Le site d’info Slate révèle qu’en novembre prochain, le patron du Petit Nice (corniche de Marseille), prendra en main la brasserie de l’hôtel Lutetia , à Paris. Dans cet élogieux reportage (19 août), la bouille-abaisse de Gérald Passedat -210€- est considérée comme « un pur chef d’œuvre. » La carte du « cuisinier des flots » comptant « jusqu’à soixante dix variétés de poissons », l’ichtyophage aurait « délaissé à jamais les animaux de boucherie.»

Depuis Madrid, El Pais constate qu’à saint Barthélémy, dans le nord de Marseille, ce n’est pas la qualité de la table McDonald qui est en cause, mais l’établissement comme « place de village, lieu de passage et de rencontre. » Et l’emploi.

Après Jibrayel, ex-député de l’Estaque, le maire socialiste d’Allauch, qui siégea au Sénat de 2008 à 2014, est poursuivi pour avoir embauché sa bru Prescilla comme assistante parlementaire. Le Point confirme cette décision de la cour de cassation (21/08).

Miss Provence 2018 renonce à concourir pour le titre national. Voici nous apprend le 22 août qu’Aurelie Pons, couronnée en juillet à Carry le rouet se retire … Par amour. Elle préfère Carlos , du Salvador, à la suite de la compétition. Le magazine ne précise pas quelle dauphine pourrait bénéficier de cette défection.

Cagole et kéké

Pour L’Obs, Sandrine Lana a suivi au Traquenard (place Jean Jaurès) samedi 25 août l’élection de miss cagole 2018. En haut léopard, chignon ébouriffant et mini jupe « ras la salle des fêtes », Gloria gagne le pot de moutarde. Afin de ne pas encourir le reproche de sexisme, Europe 1 signale (24/08) que les organisateurs envisagent par la suite un concours de kéké, tout aussi tape à l’œil, avec défilé et tchatche.

Dans Le Parisien du 24/8, un conseiller ministériel avoue ressentir l’impression que « Françoise Nyssen gère le ministère comme sa maison d’édition. » Le Canard enchaîné du mercredi 29 note que la situation des locaux arlésiens n’est toujours pas régularisée, ni conforme. Librairie comme cinéma Actes sud fonctionnent encore, malgré l’avis défavorable de l’autorité compétente. Navré de ces “mauvaises manières” peu respectueuses des règles urbaines et fiscales, Télérama soulève cette semaine ces questions : à quoi sert ce ministère ? N’est il pas en danger de mort ?

Grandes figures

Dans son catalogue des grandes figures, L’Express cite Jane Bouvier. Psychologue et maman de 44 ans, cette franco-britannique débarque à Marseille en 2003. Neuf ans plus tard, elle fonde l’association “L’école au présent”, soutenu par le Rotary et la fondation abbé Pierre. Sillonnant bidonvilles et squats, cette dame aide les familles rom de Marseille à scolariser leurs enfants. En 6 ans, elle a ainsi permis à 320 gamins du voyage à trouver place en classe.

Quelques chiffres sur le ballon… L’Equipe affirme (23/8) que l’acquisition de l’ailier serbe Radonjic (22 ans) coûte 12 millions à l’OM. Selon Libération, (28/8), le néerlandais Strootman, (1m87), a quitté Rome pour plus du double, 25 à 28 millions d’euros et un engagement de 5 ans. La Repubblica y voit surtout un remarquable geste d’amitié envers l’entraîneur Garcia. Côté recettes, Le Monde (31 août) rappelle que le club phocéen n’a pu résister à l’offre de 30 millions de Fulham en échange d’André Frank Anguissa.

Enfin, Le Monde diplomatique de septembre signale que lundi 3 septembre à 19h, à La Fabulerie (10 boulevard Garibaldi, à Marseille ), sera lancée « une nouvelle université populaire. »

 

 

Auteur

Un commentaire

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.