L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Salon de Provence

[Tourisme] « La dolce vita à la Salonaise » pour attirer les visiteurs

Partagez

L’Office de tourisme de Salon-de-Provence a dévoilé son bilan de la saison touristique 2018 à l’Hôtel de Provence de Salon, à l’occasion d’un petit-déjeuner de presse lundi 4 mars 2019. La structure a également pu présenter ses plans d’actions et projets prévus pour 2019, une année centenaire pour elle.

L’Office de tourisme de Salon-de-Provence a convié la presse locale lundi 4 mars afin de dévoiler son rapport d’activité 2018 ainsi que ses ambitions pour l’année 2019, une année particulière pour l’Office qui fête son premier centenaire. L’événement, qui s’est tenu à l’Hôtel de Provence, était aussi l’occasion pour l’Office de tourisme de signer une convention de partenariat avec l’association Salon Cyclosport et le service des sports de la Ville, qui permettra la mise en place cette année d’un projet de circuits cyclables touristiques tout autour de la ville, pour « prendre la vie côté Provence ».

Une année 2018 « fertile » malgré une baisse de fréquentation

Si l’Office de tourisme a connu un « bon début d’année » 2018, comme l’indique le rapport, la fréquentation de la structure a néanmoins connu une légère baisse par rapport à 2017 (61 132 personnes touchées en 2017, et 55 593 pour l’année 2018 hors actions extérieures). Pour la structure, la tendance en baisse est en grande partie due à la conjoncture de l’année 2018 (grève des transports, coupe du monde de football ou encore crise des gilets jaunes), et une mauvaise météo. L’Office rappelle également dans son rapport qu’il faut aussi « souligner l’évolution des pratiques de consommation qui font de l’outil numérique le prescripteur n°1 du séjour ».

Malgré la baisse de fréquentation, le vice-président Patrick Alvisi a tenu à rappeler l’importance de l’année 2018 pour l’Office, « une année qui restera gravée dans le marbre puisque nous avons reçu le classement de « Station de tourisme », ce qui n’est pas rien ! » Une dénomination attribuée par décret du Ministère de l’économie et des finances, qui permet à la commune ou station classée d’offrir un gage de qualité à ses touristes pour une durée de cinq ans. L’Office attend par ailleurs le renouvellement de son label « Tourisme qualité » obtenu en 2014, et dont l’obtention est attendue au deuxième trimestre de cette année.

Parmi les autres temps forts de l’année 2018, la période de Noël a été « le plus gros succès de 2018 » a ajouté le vice-président. Arlésiens, Marseillais, et même Istréens se sont rendus à Salon-de-Provence pour ses nombreuses animations et notamment la Féérie des Lumières qui s’est tenue le 15 décembre dernier qui a touché quelque 800 personnes. De plus malgré, les aléas conjoncturels, « les nuitées hôtelières de la période de mai à juillet 2018 ont augmenté de 4% », indique le rapport. Enfin côté budget, l’année 2018 est « une année maîtrise des coûts », puisque l’Office a reçu 662 737 euros de recettes, pour un total de 544 625 euros de dépenses.

En 2019, la « Dolce Vita à la Salonaise » à l’honneur

« Le constat général de tous les Offices de tourisme de France à l’heure actuelle, c’est que 65% de la consommation touristique se fait avec un téléphone portable » a poursuivi Fabienne Barrère-Ellul, directrice de l’Office de tourisme. « Notre rôle est d’aller beaucoup plus vers les gens ! » Et pour ce faire, l’Office souhaite cette année axer sa stratégie de communication autour d’un concept simple : « Prenez la vie côté Provence ». « La dolce vita à la Salonaise », ajoute Patrick Alvisi, à travers des animations diverses et pour la plupart gratuites au cœur de la ville chaque soir, et des journées plus tranquilles qui permettent ainsi aux touristes et visiteurs de faire du shopping auprès des commerces et producteurs locaux présents dans la ville. « Quand on vient en Provence, c’est la Provence qu’il faut vendre » appuie le vice-président, notamment à travers un tourisme « doux » puisque l’objectif de l’année sera de mettre en avant l’agritourisme et l’écotourisme.

L’Office souhaite ainsi sortir du tourisme de « passage » en perfectionnant son offre originale de « prendre le temps » espérant ainsi inciter les touristes à opter pour des séjours plus longs dans la ville de Nostradamus. Un mot d’ordre : « Fédérer les acteurs du tourisme avec une stratégie commune » dévoile le rapport. Et pour ce faire, l’Office met en place cette année plusieurs propositions touristiques : « Prenez la vie côté Château » qui met en avant le patrimoine historique de la ville, « Prenez la vie côté Nature » qui offre balades à vélo, randonnées, pique-niques ou encore adresses de producteurs locaux, et enfin « Prenez la vie côté Farniente » qui s’axera sur les loisirs comme la pétanque, le shopping, les SPA disponibles dans la ville ainsi que les animations variées.

En 2019 l’Office multipliera aussi ses actions « hors-les-murs » comme le déploiement de son triporteur d’informations au Village des Marques de Miramas ou encore à Pont-Royal. Le Salon européen de la poupée, le Salon en fleurs, ou encore le Salon de l’Habitat sont autant d’autres rendez-vous attendus pour cette année, mais un tout autre rendez-vous devrait aussi marquer les esprits puisque Salon-de-Provence figurera prochainement dans un numéro des Chroniques méditerranéennes de France 3, émission qui sera présentée par Nathalie Simon et dont le tournage est attendu du 25 au 28 mars 2019.

Et si l’offre touristique de l’Office se structure petit à petit, attirant actuellement 79% de Français pour 21% d’étrangers, la structure prévoit pour l’année 2019 de s’ouvrir également à l’international. En juin prochain, Marignane proposera en effet une toute nouvelle ligne directe « Marseille-Moscou ». En réponse, l’Office de tourisme prévoit un partenariat avec une entreprise de communication basée en Russie, le tourisme russe représentant pour le vice-président « l’avenir des Bouches-du-Rhône ». L’établissement était aussi présent au salon touristique « Rendez-vous en France » qui s’est tenu au parc Chanot de Marseille du 19 au 20 mars avec près de 800 professionnels du tourisme et 1000 tour-operators. Pour l’occasion, la ville a fait partie d’un « « prétour », avec 15 tour-operators, appelé le « Flavours of Provence » » précise la directrice, et qui s’est terminé à Salon même, lors d’une soirée au Château de Richebois, au cours de laquelle seront aussi célébrés les 100 ans de l’Office.

Une convention avec Salon Cyclosport pour diversifier l’offre touristique locale

Le point presse a été aussi l’occasion pour l’Office de tourisme de signer une convention de partenariat avec l’association Salon Cyclosport en présence de son président Frédéric Thiron, pour la mise en place de trois circuits cyclables dont les tracés ont été prévus et testés par les cyclistes de l’association. Le projet, également mené aux côtés du service des sports de la Ville de Salon, permet de proposer trois nouveaux circuits cyclables guidés aux alentours de Salon-de-Provence, à destination des touristes et visiteurs en famille ou en groupe qui souhaitent découvrir la Provence en pédalant. Les circuits sont ainsi classés par niveaux, « familles », « initiés » et « experts ». « Personne ne s’était aperçu de l’intérêt touristique des points attractifs autour de la ville » notamment autour de Cornillon, a expliqué Gérard Leiba, qui s’occupe de l’école de cyclisme de l’association. Un projet qui s’inscrit directement dans la volonté de l’Office de tourisme de « prendre la vie côté Provence » en 2019.

Liens utiles :
> Site de l’Office de tourisme de Salon-de-Provence
> [Tourisme] Marseille Provence, la destination des « Rendez-vous en France » en 2019

 

Localité(s) :

13300 Salon-de-Provence

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.