L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

La Métropole et le Département dans un engagement commun pour l’environnement

Partagez

Martine Vassal, présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône et présidente de la Métropole Aix-Marseille Provence, a présenté, mardi 16 octobre, lors d’une conférence de presse, un agenda environnemental commun aux deux institutions. Un plan à un milliard d’euros sur cinq ans pour laisser une empreinte positive pour les générations futures.

Pollution de l’air, transition énergétique, protection de la mer et du littoral, biodiversité… Il y a quelques moins, la présidente du Conseil départemental des Bouches-du-Rhône avant annoncé la présentation pour la rentrée d’un grand plan environnemental. Entre-temps, élue à la tête de la Métropole Aix-Marseille Provence, le plan est devenu l’agenda environnemental des deux institutions. Evalué à un milliard d’euros sur cinq ans, il traduit un travail « collectif essentiel » symbolisant la volonté politique de Martine Vassal. Pour elle, guidée par un « devoir d’exemplarité », « la période nécessite de prendre le taureau par les cornes pour les futures générations ».

Focus sur les mobilités 

C’est déjà au sein même du Département, qu’elle a impulsé un changement avec l’installation de ballons d’eau à la place des bouteilles en plastique une fois le marché terminé. Parmi les mesures annoncées, un engagement pour les mobilités durables, avec l’aide dès novembre, sans condition de ressources, de 5000 euros, pour l’achat d’un véhicule 100% électrique neuf. Ce dispositif est prévu pour 1000 véhicules chaque année.

Cet aide viendra s’ajouter au bonus écologique de 6000 euros proposé par l’Etat, et la prime de conversion de 2500 euros (sous réserve d’éligibilité). En cas de demande supérieure à 1000 dossiers par an, « nous nous réfléchirons à élargir le dispositif » , a promis Martine Vassal. A cela s’ajoute, l’installation de 475 bornes de recharges déployées sur le territoire, soit une capacité de 950 véhicules. 120 seront installées l’année prochaine et la totalité d’ici à 2021. Une centaine sera financée par la Région Sud dans le cadre de la « Cop d’avance ».

Développement du vélo en ville

Qui dit mobilité, dit aussi vélo. Un grand « plan vélo 2019-2024 » sera présenté prochainement par le Département. Certaines mesures sont intégrées à l’agenda environnemental. Dès janvier 2019, l’agenda environnemental permettra la mise en place d’un dispositif d’aide à l’acquisition de vélos à assistance électrique, de 400 euros pour 1000 personnes (soit 25% du coût d’acquisition). À l’horizon 2021, 2 000 vélos classiques et électriques seront mis en location moyenne et longue durée à un tarif attractif (environ 40 euros par mois) pour favoriser l’utilisation de ce mode de transport pour les déplacements du quotidien. Dans ce cadre, Martine Vassal a également rappelé son ambition de développer des « pistes cyclables sécurisées » sur l’ensemble du territoire. Dès 2020, elle annonce également un nouveau service de vélo en libre-service dans le cadre du renouvellement du marché de l’offre Le Vélo en 2021 et la création de Maisons du vélo. 

Le Département et la Métropole s’engagent également à créer une « Zone à faibles émissions » (ZFE) d’ici à la fin 2020, notamment dans le centre de Marseille. Ces zones sont des secteurs dans lesquels une interdiction d’accès est instaurée, le cas échéant sur des plages (horaires déterminées), pour certaines catégories de véhicules qui ne répondent pas à certaines normes d’émissions. Ce type de mesures vise à réduire la pollution chronique et le nombre d’habitats exposés. Le 8 octobre, la Métropole a d’ailleurs signé un pacte d’engagement avec l’État, dans ce sens.

Mieux lutter contre la pollution atmosphérique

L’ambition de l’agenda est aussi de lutter contre la pollution atmosphérique. Cela passe par l’utilisation d’énergies propres dans les transports en commun. Outre l’exploitation de la première ligne de bus tout électrique de France à Marseille (ligne 82 reliant Arenc au Pharo), la Métropole est déterminée à expérimenter et innover, pour devenir un véritable laboratoire pour la transition énergétique de ses réseaux de transport. Sur la période 2019-2021 est prévue la construction et l’exploitation d’une station GNV public/privé à Vitrolles pour alimenter le réseau des Bus de l’Etang. 
D’ici à 2021, le Département investira 4,5 millions d’euros pour permettre à la Métropole d’acheter 50 autocars équipés de cette technologie.

Toujours pour limiter l’impact de la pollution atmosphérique, le Département a acté un contrat d’objectifs avec le Grand Port Maritime de Marseille (GPMM) pour l’électrification à grande échelle des quais, qu’il financera à hauteur de 6 millions d’euros. « Nous allons le faire en collaboration pour ne pas les effrayer et pour qu’il ait conscience qu’il faut faire quelque chose ».

Parmi les autres mesures annoncées, le développement du photovoltaïque, mieux lutter contre le gaspillage, la protection de la mer, des eaux de baignade et des milieux aquatiques avec notamment l’extension du contrat de baie jusqu’au golfe de Fos. Pour préserver la biodiversité en ville mais également améliorer le lien social et lutter contre les îlots de chaleur, le Département renforce, entre autres, son soutien aux projets portés par les communes, les associations et les bailleurs sociaux pour la création de jardins partagés, collectifs et citoyens. 

 

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.