L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Un casino à la Villa Méditerranée : « une idée stimulante » pour le sociologue Jean Viard

2

Le sociologue Jean Viard, ancien élu divers gauche au conseil municipal de Marseille et conseiller métropolitain sous la mandature d’Eugène Caselli réagit au débat sur l’avenir de la Villa Méditerranée. 
Et il ne mâche pas ses mots…

C’est le débat de la rentrée… Tandis que Jean-Claude Gaudin a réaffirmé mardi 20 septembre sur France Bleu Provence qu’il verrait bien s’installer un casino dans la Villa Méditerranée (lire aussi nos précédentes infos), l’ancien président de la Région Paca, plusieurs élus de gauche sont vent debout. Michel Vauzelle a dénoncé lundi 19 septembre dans un communiqué une « injure au souci de dignité des Marseillais. » Le principal inspirateur du porte à faux controversé, situé à côté du Mucem, considère notamment que cet équipement doit faire rayonner Marseille au coeur de la Méditerranée et être le symbole du dialogue avec les pays du sud (lire par ailleurs).

« Le triptyque culture, fêtes et tourisme, c’est l’un des moteurs des villes maritimes monde qui réussissent »

Le sociologue et ancien élu local Jean Viard prend le contrepied de Michel Vauzelle dans des propos recueillis par Gomet’. « Il faut d’abord privilégier le développement économique de la ville. La base de l’influence d’une métropole c’est son assise économique. » Pour le professeur à Sciences po, « le projet de casino a le mérite de proposer un vrai modèle économique dans un lieu stratégique entre le Vieux-Port dont j’ai porté la transformation et le nouveau Marseille, à côté du Mucem. Le triptyque culture, fêtes et tourisme, c’est l’un des moteurs des villes maritimes monde qui réussissent. Nous sommes entré dans une économie collaborative et numérique où les entreprises, l’université, les services publics et les loisirs forment un système performant qui crée l’emploi et attire les entreprises. La métropole Aix Marseille est un des huit systèmes urbains qui crée de l’emploi en France, il faut sans cesse le renforcer. Cette réaffectation est une idée stimulante.»


« On a besoin de richesse dans une ville pour lutter contre la pauvreté »


Quant aux critiques concernant l’activité même des jeux d’argent – le député socialiste Patrick Mennucci, a estimé qu’il était particulièrement choquant de situer un casino à deux pas du quartier le plus pauvre d’Europe -, Jean Viard considère qu’il faut arrêter avec le « puritanisme de gauche vis-à-vis de l’argent. » « On a besoin de richesse dans une ville pour lutter contre la pauvreté. Regardez l’Intercontinental. Je me suis battu au conseil municipal du 2-3 pour que l’Hôtel Dieu devienne cet hôtel. Au Conseil municipal de Marseille beaucoup d’élus de gauche ont voté contre, comme ils ont bloqué le projet d’hôtel aux Catalans. Et aujourd’hui quand Frank Mc Court [le nouveau propriétaire de l’OM, NDLR]se déplace à Marseille, il descend à l’Intercontinental ! »

« Un casino ce sera forcément de l’emploi pour les gens du quartier et une économie pour les finances publiques »

Pour l’intellectuel, également patron des éditions de L’aube, « la bonne question c’est plutôt de savoir comment on crée des liens et des occasions pour que les pauvres se réinsèrent. Ça commence par l’emploi et un casino ce sera forcément de l’emploi pour les gens du quartier et une économie pour les finances publiques. Comme pour l’Intercontinental, il faut un engagement d’embauche de proximité. » Et de préciser : « Personnellement je désapprouve les jeux d’argent, la prostitution et la drogue mais je suis contre leurs interdictions. Les politiques n’ont pas à être les régulateurs de nos mœurs. »

Enfin, Jean Viard souligne, à l’instar de Jean-Claude Gaudin ou Christian Estrosi (l’actuel président de la Région Paca et à ce titre propriétaire du bâtiment) que « la Villa Méditerranée est un gouffre financier qui n’a toujours pas trouvé son public et démontré sa raison d’être. » D’ailleurs la Région l’avait financée seule sans partenariat. Quant aux lieux de prestige ou d’influence, capables d’abriter des rencontres internationales méditerranéennes, « il y a bien d’autres sites à Marseille à commencer par le Pharo ou le Palais des congrès. Et puis rassurez-vous… Des conférences dans des casinos, j’en donne aussi et je n’en ai pas honte… » 


Partagez

Localité(s) :

Espl. J4, 13002 Marseille, France

Auteur

2 commentaires

  1. Penser qu’un casino aura une influence sur la richesse des habitants de Marseille est pas loin d’être risible. M Gaudin ferait mieux d’accélérer le programme de remise en état des écoles du centre ville. Connait-on bien ce qui se passe dans les casinos situés dans les ports au niveau du blanchiment de l’argent ?

    M Gaudin a réussi un coup magnifique en laissant croire qu’il ferait un casino près du Mucem… tout le monde ou presque dit : pas là et le débat se détourne sur la question de son emplacement.

    La raison voudrait qu’il n’y ait pas de casino à Marseille ! Les habitants du centre ville n’en n’ont pas besoin.

  2. Tout le monde est d’accord pour dire que la Villa Méditerranée est un gouffre financier et qu’un changement d’affectation est nécessaire. Toutefois, nous ne devons plus penser « équipement » avec le petit bout d’une lorgnette résumée à Marseille. La Métropole a déjà des Casinos : Aix, Cassis, Carry-le-Rouet, La Ciotat … Le territoire métropolitain a suffisamment de Casino.

    Jean Viard défend l’emploi local. C’est bien mais une autre destination de cet équipement peut aussi créer des emplois. Pas besoin que la Villa se transforme en Casino pour cela. Pour un pro métropolitain comme lui, la défense des intérêts purement marseillo-marseillais est pour le moins curieux.

    Sur son blog (je sais, sur un média concurrent), Bernard Campion, un architecte urbaniste marseillais de 44 ans, réputé et connu, propose un embryon de projet. Il envisage de transformer la « Villa Méditerranée » en « Villa pour les enfants » à vocation métropolitaine comme cela s’est déjà fait dans plusieurs autres métropoles (Berlin, Tokyo, New-York entre autres).

    Pour ma part, la première surprise passée, je dois avouer que je suis enthousiaste sur cette proposition dont je ne sais si elle sera soutenue à un niveau politique. Dans le marasme purement marseillais, un équipement de type « Villa des enfants » proposé par Benoît Campion serait une vraie révolution éducative qui en plus doterait notre territoire métropolitain d’une structure fédérative

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.