L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Aix-en-Provence

[Transports] Aix Marseille Provence au coeur de la libéralisation du marché des lignes d’autocars

0

La loi Macron entraîne une libéralisation du secteur des autocars. Découverte d’une autre révolution des transports.

Suite au vote de la loi Macron le mois dernier, le marché des bus est maintenant libéralisé et ouvert à la concurrence. Les opérateurs d’autocars peuvent désormais ouvrir des lignes de bus où ils veulent en France. Dans un communiqué, GoEuro, le site de recherche de voyage en Europe, estime que 100 à 150 nouvelles lignes seront créées à la suite de cette réforme. La métropole Aix-Marseille-Provence profite déjà de ce marché, et s’inscrit au coeur du réseau de cars qui est en train de se constituer. 

Des destinations et des prix plus accessibles

La libéralisation du secteur des cars présente deux avantages : ouvrir de nouvelles destinations, et réduire les prix des déplacements. Avec cette réforme, un aller simple à Toulouse coûtera seulement 19€ en car depuis Marseille. Alors que les tarifs de la SNCF pour relier ces deux villes dépassent régulièrement les 50€. A l’heure actuelle, la deuxième ville de France est seulement desservie par deux compagnies de bus : Isilines, Eurolines et IDbus. La première propose des liaisons vers Perpignan, Toulouse, Bordeaux, Valence, Lyon, Chalon-sur-Saône, Dijon et Paris tandis que l’autre ne propose que des trajets vers Nice, ou aux frontières : à Genève et Gènes. 

L’autre aspect particulièrement bénéfique pour Aix Marseille Provence concerne surtout Aix-en-Provence. Le réseau ferroviaire ne propose que des destinations régionales depuis la gare d’Aix située en centre-ville. Pour les longues distances, l’usager aixois doit se rendre à la gare TGV (située à 18 km de la ville) ou à Marseille. Avec la libéralisation du secteur des autocars, Aix-en-Provence est désormais connectée depuis sa gare routière (située en centre-ville) à Nîmes, Montpellier, Béziers, Narbonne, Perpignan, Valence, Lyon, Chalon-sur-Saône, Dijon et Paris. Et ce, à des prix presque toujours plus avantageux que ceux proposés par la SNCF pour un voyage en train. Mais cette intégration de la métropole au nouveau réseau de lignes de bus nationales n’est pas un hasard. 

Des infrastructures modernes 

Si les deux plus grandes villes de la métropole sont si bien connectées au réseau de lignes d’autocars, c’est parce qu’elles se sont dotées d’infrastructures modernes suffisamment grandes pour accueillir de tels cars. Ainsi, Marseille a créé une toute nouvelle gare routière en 2005. Celle-ci, adjacente à la gare ferroviaire, comporte 27 quais et Eurolines/Isilines (actuellement la plus grosse compagnie d’autocars qui opère en France) y détient un guichet de vente. Sur les 27 quais, 6 quais ne sont actuellement pas utilisés. La gare routière marseillaise est donc prête à accueillir les lignes qui se créeront bientôt. 

Aix-en-Provence n’est pas en reste en matière d’infrastructures destinées aux bus et autocars. La deuxième ville métropolitaine a inauguré en mai 2014 une gare routière flambant neuve qui comporte pas moins de 20 quais. Cette réalisation est l’oeuvre de Jean-Marie Duthilleul, architecte de renommée mondiale en matière d’infrastructures de transports. Celui-ci à construit à Aix une gare métallique, moderne, fonctionnelle et esthétique qui protège les voyageurs de la pluie comme du soleil. Cette nouvelle gare compte déjà plus de 40 lignes régionales, Aix-en-Provence étant un noeud routier majeur dans la métropole et la région. 

Lien utile :
Plus d’informations sur les nouvelles lignes de bus nationales : GoEuro

Partagez

Localité(s) :

Avenue de l'Europe, 13100 Aix-en-Provence, France
Rue Jacques Bory, 13003 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.