L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

[Electotweet] Stéphane Ravier et Valérie Boyer s’affrontent sur le FN-PS

0

La députée UMP Valérie Boyer et le sénateur FN Stéphane Ravier s’accusent de faire le jeu du PS. Premier tour des départementales dans une semaine.

Lors des questions au gouvernement de mardi 10 mars, Valérie Boyer (notre photo) la députée de la 1 ère circonscription des Bouches-du-Rhône utilise l’expression « FNPS » pour décrire le phénomène évoqué depuis deux semaines par le président de l’UMP, Nicolas Sarkozy, réaffirmé par ce dernier sur France Bleu Provence vendredi 13 mars : « Lorsque vous votez pour le Front National, vous faites élire le Parti Socialiste. 

Valérie Boyer va encore plus loin en expliquant que François Hollande a été élu avec les voix du FN. Derrière cette réécriture de l’histoire de l’élection présidentielle de 2012 que chaque politique propose à l’avantage de son parti, il y a l’imminence des élections départementales. A travers l’expression FN-PS, l’UMP cherche ainsi à mobiliser son électorat, dans une élection où le plus gros pourcentage est celui des abstentionnistes. Car s’il est vrai que l’UMP a une chance historique de remporter le département des Bouches-du-Rhône, rien n’est encore fait car de nombreux cantons restent incertains et pour les remporter, la participation à droite devra être importante. Aux déclarations de Valérie Boyer, le sénateur Front National des Bouches-du-Rhône, répond :

Le parti de Marine Le Pen utilise donc sa stratégie habituelle de renvoyer UMP et PS dos à dos pour inciter les électeurs à voter pour la formation qui se qualifie « ni de gauche, ni de droite ». Durant l’entre-deux tours des départementales, cette rhétorique sera certainement très utilisée étant donné que dans une vingtaine de cantons, le Front National devrait être présent dans un duel au second tour face à un candidat de gauche ou de droite.

Valérie Boyer maintient ses affirmations, qui sont pourtant fausses, Marine Le Pen ayant déclaré durant l’entre-deux-tours « Votez selon votre conscience librement […] Chacun d’entre vous fera son choix, selon sa sensibilité ». Néanmoins, la logique de la députée UMP est claire : elle considère l’arrivée du Parti Socialiste aux affaires comme propice à la montée du Front National. Et c’est ce phénomène qu’elle cherche à contrer car, lors des élections départementales des 22 et 29 mars, les cantons qui manqueront probablement à la droite pour obtenir la majorité absolue tomberont dans l’escarcelle du Front National ou du Parti Socialiste grâce aux duels improbables du second tour. A l’UMP marseillais, de telles considérations ne sont pas exceptionnelles, Caroline Pozmentier (adjointe à la sécurité de Jean-Claude Gaudin) ayant déclaré lors du conseil municipal du 15 décembre 2014 « Le Parti Socialiste et le Front National constituent les deux facettes d’une même pièce, l’un ne pouvant exister sans l’autre ».
Le maire des 13 ème et 14 ème arrondissements ne rate pas l’occasion de décrédibiliser son homologue du 6ème secteur, et à travers elle, son parti et in fine, les candidatures que celui-ci présente lors des élections départementales :

Et lors d’un débat dans « La voix est libre » sur France 3 samedi 14 mars, Stéphane Ravier poursuit son réquisitoire contre la droite républicaine déclarant « L’UMP est dans ce département le porteur de voix du parti socialiste ». Le clash entre Valérie Boyer et Stéphane Ravier est loin d’être seulement une opposition de personnes. Il s’agit d’un conflit récurrent entre la droite et l’extrême droite sur la question de « qui fait le jeu du Parti Socialiste ?

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.