L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Aix-en-Provence

Régionales en Paca : Sophie Camard (EELV) et Jean-Marc Coppola (PCF) tentent de mobiliser les déçus de la gauche

0

Vendredi 20 novembre, la candidate aux élections régionales Sophie Camard était en campagne à Aix-en-Provence en compagnie de Jean-Marc Coppola.

Vendredi 20 novembre, Sophie Camard et Jean-Marc Coppola étaient en campagne à Aix-en-Provence pour les élections régionales des 6 et 13 décembre prochains. Les deux têtes de liste La Région Coopérative (EELV-FG-société civile) ont ainsi cherché à aller à la rencontre des Aixois. Sophie Camard a clos cette journée avec une réunion publique au nord de la ville. Depuis la fin des trois jours de deuil national, suite aux attentats du 13 novembre, Sophie Camard et sa liste ont repris la campagne «sous une forme adaptée» et après avoir publié une déclaration en réaction aux événements.

La lutte contre l’abstention

L’un des piliers du programme de Sophie Camard est la lutte contre l’abstention, annoncée autour de 50% pour ces élections. Pour Jean-Marc Coppola, «le but de la liste, c’est de s’adresser aux abstentionnistes de gauche déçus de la politique d’austérité du PS ». Il entend redonner la voix à ces électeurs qui ne se manifestent plus. « Au premier tour, il y a du choix, les électeurs ne peuvent pas dire le contraire. Seulement, ceux qui attendent une vraie politique de gauche ne le disent plus» défend-il. Et par politique de gauche, il entend « plus de services publics et qu’ils reviennent au service du lien social ».
Evidemment, leur discours vise aussi à faire barrage au FN et sa candidate Marion Maréchal-Le Pen, au coude à coude avec Christian Estrosi (Les Républicains) en tête des sondages. « Encore plus après les attentats de Paris, nous devons nous opposer à eux. Dans les dispositions prises par le gouvernement, on continue de laisser parler le FN qui attise la haine » continue-t-il.

Pas encore de stratégie pour le second tour

Une question récurrente est celle de la stratégie pour laquelle « Région Coopérative », le nom de la liste, optera au second tour, à savoir une alliance ou non avec la liste PS de Christophe Castaner. «Il est trop tôt pour se prononcer» tranche Jean-Marc Coppola, «même s’il y a un tas de scénarios possibles». «Déjà, cela dépendra si on est au dessus ou en dessous des 10%», seuil nécessaire pour se présenter au second tour des élections. «Après on ne connaît pas la position de Castaner» continue-t-il, feignant d’ignorer les multiples mains tendues adressées par le candidat PS à Sophie Camard depuis le début de la campagne.

Dans la soirée, la candidate a publié un communiqué (lire ci-dessous), s’attaquant à Christian Estrosi et sa proposition de créer un fond pour la sécurité de 250 millions d’euros. Preuve que la campagne a bien repris ses droits.

Communiqué : Quand M. Estrosi panique sur le dos de la Région

« M. Estrosi vient de proposer un fonds régional pour la sécurité de 250 M€. La sécurité n’est pas une compétence régionale. De plus, Cette somme représente la moitié du budget annuel d’investissement de la Région, ou encore la quasi totalité du budget annuel pour les TER, ou pour la formation ou pour les lycées (env. 300 M€ chacun), ou bien encore l’ensemble des frais de personnel de la Région. M. Estrosi annonce ainsi qu’il remettra en cause la loi, les compétences obligatoires de la Région et les moyens financiers nécessaires au bon fonctionnement de la Région. M. Estrosi montre surtout qu’il panique complètement dans la situation actuelle et qu’il ne peut pas assumer une présidence de la Région dans le calme et la raison. Nous appelons à la sérénité du débat régional. Notre liste pour une Région Coopérative défendra plus que jamais un programme de solidarité et de citoyenneté, pour l’emploi, la formation, la culture, l’éducation, l’environnement et la prévention des risques climatiques. Tel est le futur que nous défendons pour nos concitoyens.»

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.