L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Aix-en-Provence

[Sondage] Ce que pensent les chefs d’entreprise de la métropole d’Aix-Marseille-Provence

3

Du 19 juin au 10 juillet 2014, le président de la CCI Marseille-Provence et le préfet délégué au projet métropolitain ont sillonné la métropole à la rencontre des chefs d’entreprises. Objectif : expliquer le projet métropolitain et rassurer. Comment ont-ils été accueillis ? Que pensent les dirigeants de la métropole ? Éléments de réponse.

Aubagne, Aix-en-Provence, Martigues et Salon-de-Provence. Du 19 juin au 10 juillet 2014, Jacques Pfister, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Marseille-Provence et Laurent Théry, préfet délégué au projet métropolitain, ont parcouru ces villes aux quatre coins de la métropole dans le but de présenter le projet aux chefs d’entreprise. « Ce que nous voulions, c’est faire de la pédagogie », explique Jacques Pfister, satisfait des retombées de l’événement, baptisé AMP Tour. Entre 60 et 150 personnes ont fait le déplacement dans chacune des quatre villes avec, à chaque fois, les même questions : « Comment sera gouvernée la métropole d’Aix-Marseille-Provence ? Les impôts sur les entreprises vont-ils augmenter ? Ne sommes-nous pas en train d’ajouter une couche au millefeuille territorial ? » 

Des disparités sur le territoire

Le discours de Jacques Pfister et Laurent Théry est bien rodé et se veut rassurant. « Vous aurez votre mot à dire dans la gestion de la métropole. Les taux d’imposition seront harmonisés sur tout le territoire mais ils seront lissés sur douze ans et la hausse ne sera pas ressentie. Non, il n’y aura pas de millefeuille territorial mais plutôt une fusée à trois étages : les maires, la métropole, la région. » La métropole étant, pour Jacques Pfiser, le moteur économique de cette fusée. La technicité de Laurent Théry et le franc-parler de Jacques Pfister semblent avoir fait leur effet. « Globalement, les chefs d’entreprise sont en phase avec notre discours, analyse le président de la CCI. Ils sont favorables sur les projets et pensent que la métropole sera un atout pour le développement économique du territoire. » Avec tout de même des disparités sur le territoire.  À l’occasion de leur visite à Martigues, Jacques Pfister et Laurent Théry ont ainsi été accueillis par une poignée de manifestants, opposés au projet métropolitain. À Salon-de-Provence, c’est l’indifférence des chefs d’entreprise à l’égard de la métropole qui a marqué le duo Pfister-Théry. Et partout ailleurs, les deux hommes ont affronté un sentiment anti-marseillais relativement fort. « Ça ne se dit pas vraiment mais c’est le fond du problème », se désole Jacques Pfister.

Loin de décourager le président de la CCI, ces rencontres avec les chefs d’entreprise du territoire l’ont conforté dans l’idée que la métropole sera un atout pour le monde économique. C’est d’ailleurs ce que confirme un sondage Ipsos, réalisé à la demande de la CCI auprès de 600 dirigeants d’entreprise du territoire Aix-Marseille-Provence afin d’en savoir plus sur ce que pensent les chefs d’entreprise de la métropole d’Aix-Marseille-Provence.

Découvrez ci-dessous, les résultats du sondage Ipsos :  

 

Une expérience à renouveler dès la rentrée

D’après les résultats de ce sondage, 68% des dirigeants interrogés voient dans la métropole un atout économique. Là encore, des différences se font ressentir en fonction du territoire. Du côté du Pays de Martigues et du Syndicat d’agglomération nouvelle Ouest Provence, seuls 45% des chefs d’entreprise sont favorables au projet métropolitain. Contre 44% pour le pays d’Aix-en-Provence et 55% à Aubagne. 

Dans le même temps, si 78% des dirigeants interrogés déclarent avoir entendu parler du projet métropolitain, 66% affirment ne pas connaître précisément ses missions. D’où l’intérêt de communiquer. Emballé par l’exercice, Jacques Pfister prévoit d’ailleurs de continuer l’AMP Tour dès la rentrée.

Partagez

Localité(s) :

Marseille, 13
Aubagne, 13
Martigues, 13
Aix-en-Provence, 13

Auteur

abriand@go-met.com

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.