L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[Société] HUMAN, des lycéens marseillais dialoguent avec Yann Arthus-Bertrand après la projection de son film

0

Ils étaient près de 200 lycéens, jeudi 17 septembre, à être invités par la Région Paca à la Villa Méditerranée pour assister, avant tout le monde, à la projection du dernier film de Yann Arthus-Bertrand. HUMAN, une réalisation poignante et émouvante qui a plongé la salle dans toutes les émotions : joie, colère mais aussi tristesse face à des témoignages (120 sur 2020 recueillis au total) récoltés aux quatre coins du monde (60 pays dont la Palestine, Israel, l’Ukraine, le Cambodge ou les Etats-Unis) pendant près de 3 ans (lire la critique d’Alain Masson). Au total, un film de 12h, raccourci à 3h15 pour le grand public, dans lequel les somptueuses images aériennes sont accompagnées de musiques tout aussi magnifiques, composées par Armand Amar (le meilleur ami du réalisateur) et chantées par une quinzaine de chanteurs venus de partout.

A la fin de la projection, une fois les lumières rallumées, les lycéens marseillais accueillent Yann Arthus-Bertrand et Françoise Bernard, co-auteur et l’une des deux chefs monteuses qui ont monté ce film pendant près d’un an et demi. Après une projection riche en émotions, place aux questions, que vous vous posez peut-être vous aussi !

HUMAN à la Villa Méditerranée

HUMAN à la Villa Méditerranée

1. D’où est venue l’idée de ce film ?

« J’ai eu l’idée de ce film après une panne d’hélicoptère dans les années 90 dans un petit village du Mali. Je suis resté deux jours dans ce village où l’on travaillait uniquement pour se nourrir et non pour gagner de l’argent. Ils m’ont rendu moins con » explique Yann Arthus-Bertrand. Il fait alors le constat d’un monde d’inégalités où l’on reproduit inlassablement les mêmes erreurs. Le réalisateur se pose alors des questions : pourquoi continue t-on de faire la guerre ? pourquoi n’arrive t-on pas à vivre ensemble ? A tous ces pourquoi, il souhaite apporter la réponse de l’Homme. Il combine alors le concept de son livre « 7 milliards d’hommes » – des témoignages d’hommes et de femmes des 5 continents – à son activité de photographe et de preneur de vues aériennes dans des hélicos. HUMAN est né. Un film « politique », selon son créateur qui souhaitait avant tout faire un film « important, sur les problèmes d’aujourd’hui. Dans ce film, on a essayé de parler des choses essentielles ».

2. Comment s’est passé le tournage ?

« Lorsque l’on part tourner, c’est sans scénario », répond Yann Arthus-Bertrand, « nous avions plusieurs thèmes : l’amour, le bonheur, les conflits, l’exil, l’homophobie, la famille, les inégalités, la mort ; et nous sommes partis dans 60 pays poser ces questions (40 au total) à des hommes et des femmes. Au fil du tournage nous avons fait de belles rencontres de gens qui nous ont ouvert leur coeur. [...] On a tous quelque chose à dire à l’autre, à apporter à l’autre. [...] La beauté est partout il faut savoir la regarder ! » 

HUMAN

HUMAN

3. Pourquoi ne pas nommer ou situer les personnes et les prises de vue ?

« Pour avoir la parole pure » explique le réalisateur qui voulait faire un film et non un documentaire. Françoise Bernard, co-auteur, enchaîne : « Nous voulions tous les mettre sur un même pied d’égalité. Nous avons filmé sur un fond noir. La plupart du temps il n’y a pas besoin de situer pour comprendre. Nous ne voulions pas polluer l’image en apportant trop d’informations sur les personnes ou les lieux. »

4. Quel effet a eu le film sur vous ? Quel interview vous a le plus touché ?

« Cela m’a changé » souffle Françoise. Yann de son côté se sent « vidé ». Le réalisateur se sent particulièrement touché par un témoignage, celui d’un homme dont le fils est homosexuel. Emu, il lâche : « mon frère était homo, je ne l’ai pas compris, je n’ai pas compris sa peine. »

5. Un témoin mourant parle de son désir de laisser une trace de son passage sur terre. Ce film, est-ce un moyen de laisser votre empreinte ?

« Oui bien sûr » répond Yann Arthus-Bertrand du tac au tac. « Réussir sa vie d’homme c’est beaucoup plus compliqué que réussir sa vie professionnelle vous savez, mais c’est beaucoup plus important. »

6. Votre définition du bonheur ?

« Souvent on profite d’un moment sans savoir que c’est le bonheur, c’est quoi votre définition du bonheur ? » C’est le réalisateur qui a posé cette question dans son film mais aussi à tous les lycéens présents dans la salle. « Un choix » pour une jeune lycéenne, « profiter des choses simples  » pour une autre. Les réponses sont timides mais c’est une question à laquelle tous ont réfléchit pendant quelques secondes, à l’image des témoins du film.

Six nouvelles projections ouvertes aux lycéens sont prévues jusqu’au 4 octobre. HUMAN devient un film pédagogique qui ouvre les jeunes au débat et aux questions essentielles du monde d’aujourd’hui.

Les réactions de Mounia, Olivio et Myriam, élèves du lycée Thiers à Marseille à la sortie de la projection :


HUMAN, un film au coeur de l’actualité

Yann Arthus-Bertrand et Michel Vauzelle face aux journalistes. Photo Andréa Dubois

Yann Arthus-Bertrand et Michel Vauzelle face aux journalistes. Photo Andréa Dubois

Après la séance de questions-réponses organisée avec les lycéens, Yann Arthus-Bertrand s’est prêté au même jeu face aux journalistes, en compagnie de Michel Vauzelle, le président de la Région Paca. Peu ou pas de questions sur le film, les deux hommes en ont alors profité pour évoquer le film dans le contexte de la crise actuelle des migrants, et de l’accueil des réfugiés en France. « On vit dans un monde de déni entame Yann Arthus-Bertrand Nous sommes très émus par les images d’accueil de réfugiés en Allemagne. Mais cela fait des années que l’on s’y intéresse nous aux réfugiés. » Concernant l’afflux de migrants, il estime : « Ce n’est que le début ! On est le fantasme européen, occidental, les gens risquent leur vie pour avoir une meilleure vie. »

« Dans ce débat, on se demande à quoi l’on sert » déplore de son côté Michel Vauzelle concernant les hommes politiques. Il salue l’idée de ce film : « Il était indispensable d’avoir cet acte citoyen participatif, ce geste citoyen. Beaucoup de jeunes et d’habitants de la région pourront y avoir accès gratuitement. »

Les déclarations des deux hommes après la conférence de presse :

  

A découvrir aussi une exposition inédite à la Villa Méditerranée :
« Human, un ancrage méditerranéen » l’exposition exclusive tirée du film HUMAN présentée à la Villa Méditerranée du 18 septembre au 4 octobre 

Les projections du film HUMAN à la Villa Méditerranée :
> Mercredi 23 septembre 2015 à 14:00
> Vendredi 25 septembre 2015 à 19:00
> Samedi 26 septembre 2015 à 19:00
> Dimanche 27 septembre 2015 à 15:00
> Mercredi 30 septembre 2015 à 14:00
> Samedi 3 octobre 2015 à 19:00
> Dimanche 4 octobre 2015 à 15:00

 

Partagez

Localité(s) :

13002 Marseille

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.