L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[Electotweet] Déchéance de la nationalité : tir de barrage des parlementaires socialistes de Marseille

0

Les quatre parlementaires socialistes de Marseille et bon ombre d’élus locaux se sont déclarés opposés à la déchéance de nationalité.

La déchéance de nationalité des Français binationaux coupables d’actes terroristes divise au sein-même du Parti socialiste. Et à Marseille, les parlementaires sont vent debout contre cette mesure qui fera partie de la révision constitutionnelle voulue par le président de la République, François Hollande. Alors qu’au niveau national, le PS s’est divisé, à Marseille l’unité prévaut.

Marie-Arlette Carlotti s’en explique sur son blog. Elle votera contre « parce que cette mesure touche à des valeurs fondamentales comme l’égalité, et à des principes intangibles comme le droit du sol ». Elle s’en prend ensuite au premier ministre, Manuel Valls qu’elle appelle à entendre « les multiples voix de gauche et républicaines qui s’élèvent contre cette réforme ». Sur Twitter, elle répond d’ailleurs de façon indirecte au discours du Premier ministre. Quand Manuel Valls déclarait qu’ « une partie de la gauche s’égare au nom de grande valeurs », l’ancienne ministre déléguée rétorque qu’ « on ne s’égare jamais lorsqu’on se cale sur ses valeurs ».

Pour Patrick Mennucci, député des Bouches-du-Rhône (circonscription des 1er, 2ème et 3ème arrondissements de la cité phocéenne), « constitutionnaliser la déchéance de nationalité pour les Français de naissance revient à toucher au principe de la déclaration universelle des droits de l’Homme et du citoyen qui instaure une égalité devant la loi ». La position de celui qui avait été également rapporteur de la commission d’enquête sur le djihadisme s’explique aussi de façon plus pragmatique. En effet, il juge dans son communiqué « inefficace voire dangereux de renvoyer un terroriste binational déchu de notre nationalité car il échappera ainsi à la surveillance de nos services et pourra recommencer ses funestes actions ».

Pour Henri Jibrayel, autre député socialiste (14ème, 15ème et 16ème arrondissements de Marseille) c’est aussi « Non à la déchéance de nationalité » car « combattre le terrorisme est une évidence mais ne perdons pas nos valeurs en divisant les Français. »

La sénatrice-maire des 15ème et 16ème arrondissements, Samia Ghali, s’insurge également contre cette révision constitutionnelle qui « fracture la France et remet en question ses valeurs fondamentales. On ne peut pas prôner l’union nationale et fabriquer en même temps la désunion en créant des catégories ». L’élue des quartiers Nord redoute également qu’en « désignant les binationaux du doigt, on montre une cible. C’est dangereux parce qu’on commence par vouloir déchoir certains de leur nationalité, puis on passe à autre chose. Cela rappelle Vichy ».

Bon nombre d’élus socialistes marseillais, à l’instar de Benoît Payan, sont du même avis que les quatre parlementaires. Quant à Stéphane Mari, président du groupe PS au conseil municipal de Marseille, sa position détonne. Il propose la déchéance de nationalité pour les évadés fiscaux. En ce qui concerne les autres parlementaires PS des Bouches-du-Rhône, ils ne se sont pas prononcés sur le sujet. 

Partagez

Localité(s) :

00000 Marseille

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.