L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[Social] Fin du conflit des éboueurs à Marseille, FO et MPM trouvent un accord

0

Après toute une journée de négociations serrées, MPM confirme ce soir qu’un accord a été trouvé. Début du ramassage général des poubelles à partir de ce soir. FO obtient satisfaction sur de nombreux points.

On évite sans doute le pire ce soir à Marseille. Après plus de sept heures de négociations que l’on imagine très serrées, Marseille Provence Métropole a confirmé la reprise du travail des éboueurs demain matin. La grève aura duré finalement six jours, un moindre mal alors que le conflit semblait s’être engagé pour durer, notamment après les barrages des centres de transferts établis ce week-end qui avaient abouti à une rupture de tout dialogue.

Mais ce matin, après la levée des obstacles pour l’accès aux centres de transfert, Lionel Royer-Perreaut, vice-président de MPM, proche du président Guy Teissier et nommé par ce dernier à la tête de la mission de conciliation avec les syndicats, se disait optimiste et serein. Une bonne volonté partagée par Patrick Rué, le leader du syndicat Force Ouvrière qui avait appelé à la grève.

Il aura cependant fallu toute une journée de discussions en présence, du côté de MPM des autres maires de secteur, Yves Moraine (6-8èmes arrondissements), Bruno Gilles (4-5 èmes arrondissements) et Monique Cordier, vice-présidente en charge de la propreté, du côté de Force Ouvrier de Patrick Rué et huit autres syndicalistes, pour débloquer la situation.

Qui aura cédé le plus de terrain ? Force Ouvrière obtient satisfaction sur de nombreux points; MPM ne perd pas la face en maintenant le contrat local de propreté. Mais ce dernier sera plus long à mettre en place. Jusqu’au prochain conflit ?

L’intégralité du communiqué de Marseille Provence Métropole

« Après une journée de négociations dans un climat constructif et apaisé, un accord de sortie de crise a pu être trouvé. Il a été convenu que le contrat local de propreté, voté à l’unanimité par les élus communautaires, constituait le document de référence et serait intégralement appliqué. Les discussions engagées, à la demande du Président Teissier, par Messieurs Lionel Royer-Perreaut, Bruno GillesI, Yves Moraine, et Madame Monique Cordier, ont porté sur les conditions et le rythme de mise en œuvre de cette réforme. Elles ont permis de prendre en compte le ressenti des agents et de lever certaines incompréhensions.  Afin d’apporter une réponse structurelle aux problématiques d’effectifs dans certains secteurs, plusieurs mesures ont été actées. 


Au regard de certains besoins avérés et immédiats, les effectifs en charge de la collecte seront renforcés à hauteur de 10 agents titulaires. Dans le même esprit, le plan de résorption des emplois précaires de chauffeurs issus de la précédente mandature sera accéléré. Un dispositif d’astreinte sera par ailleurs mis en place dans chaque garage afin de faire face aux situations d’absentéisme imprévues et de conserver à la troisième intervention son caractère exceptionnel.


Une réorganisation des tournées sera engagée pour équilibrer le temps de travail des agents dans le respect des horaires définis par le Contrat Local de Propreté. Les sanctions et les retenues sur salaire appliquées aux agents qui avaient cessé le travail en dehors d’un préavis de grève seront maintenues. Les rappels à l’ordre effectués sur la base des relevés GPS seront annulés. Les données issues du GPS seront utilisées uniquement pour optimiser l’organisation des tournées. Conformément au droit, les jours de grève ne seront pas payés.

MPM se réjouit pour les Marseillais de cette sortie de crise qui permettra de rétablir au plus vite un fonctionnement normal de la collecte et de poursuivre la dynamique positive du Contrat Local de Propreté. »

(Illustration archives site FO : Guy Teissier, le président de MPM et Patrick Rué, le leader FO)

Partagez

Localité(s) :

Marseille, 13

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.