L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Aix-en-Provence

[Social] A Aix et Marseille, jeunesse et syndicats unis contre la loi El Khomri

1

La loi El Khomri a fait descendre la jeunesse dans la rue mercredi 9 mars, rejoignant l’appel des syndicats. Printemps chaud à l’horizon ?

La journée du mercredi 09 mars, date initiale de présentation du projet de loi El Khomri en conseil des ministres, a été marqué par une forte mobilisation sociale. Retour sur une journée d’action. 

Lycées bloqués

Dès 08 heures du matin, ce sont, selon nos informations au moins quatre lycées de la métropole qui ont été bloqués à l’initiative des Jeunesses communistes et de l’Union Nationale Lycéenne. A Aix-en-Provence, le lycée Vauvenargues a été bloqué par une rangée de poubelles et à Marseille, ce sont les lycées Périer, Victor Hugo et Montgrand qui ont fait l’objet de mobilisations lycéennes. En fin de matinée, les lycéens marseillais se sont mis en route vers la place du général de Gaulle, point de départ prévu du cortège à 11h30. A Aix-en-Provence, un rassemblement était organisé place de la Rotonde, à midi.

Les étudiants se sont eux aussi mobilisés, sur Aix comme sur Marseille, à l’initiative de l’Unef, le principal syndicat et de l’union des étudiants communistes (UEC). 

« El Khomri t’es foutue »

A Aix-en-Provence, environ 300 personnes étaient présentes à midi sur la place de la Rotonde, presque exclusivement des jeunes. Sur les banderoles, on pouvait lire « Priorité à l’éducation » ou encore « Contre l’exploitation, non à la loi PS-Medef ». Un porte-parole étudiant a condamné « le projet de loi El Khomri, cette connerie qui va tous nous exploiter ». La jeunesse n’a pas mâché ses mots à l’égard de la ministre du Travail. 

A Marseille, la manifestation a rassemblé entre 5000 et 6000 participants, et a dépassé le simple mouvement de  jeunesse. Des bannières syndicales étaient présentes dans le cortège : la CGT surtout, mais aussi des drapeaux anarchistes. Pour Floriane, responsable de l’Unef (du campus) Luminy, il fallait montrer son opposition à « la loi que tente de faire passer le gouvernement » qui « vise à détruire le code du travail et détricoter toutes les conquêtes sociales durement gagnées ». Pour Fabio, membre du bureau national du mouvement des jeunes socialistes (MJS), aussi présent dans la manifestation «ce projet de loi doit être retiré car c’est un recul social important ». 

« Jeudi prochain, nous serons le double »

Le cortège, qui a rallié la place Castellane en passant par la Canebière et le Cours Lieutaud, a scandé «El Khomri t’es foutue, la jeunesse est dans la rue» ou encore «Un pas en avant, trois pas en arrière, c’est la politique du gouvernement». Rebelote samedi 12 mars, avec une nouvelle manifestation annoncée à l’initiative d’autres syndicats. Quant aux étudiants, ils se donnent rendez-vous jeudi 17 mars comme nous l’a assuré Floriane : « Aujourd’hui, nous sommes 5000 à Marseille, jeudi prochain nous serons le double».  Et une large intersyndicale devrait manifester le 31 mars. 

Partagez

Localité(s) :

Place Général de Gaulle, 13001 Marseille, France
Cours Mirabeau, 13100 Aix-en-Provence, France

Auteur

Un commentaire

  1. Il serait plus exact de dire jeunes syndicalistes et vieux syndicalistes unis. 500 personnes dans une ville étudiante, c’est négligeable. Hier, la jeunesse qui bosse et veut bosser était en cours. L’UNEF, l’UNL et autres syndicats de gauche ne représentent rien d’autre qu’eux-mêmes

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.