L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Aix-en-Provence

[On a vu] Sisley, « moment de la nature », impressionne Caumont

0

Alfred Sisley, le plus français des peintres anglais, qui a consacré sa vie entière à décrire des paysages, est au centre d’art de Caumont à Aix jusqu’à l’automne. Rafraichissant !

Peindre la neige ne consiste pas à étaler simplement sur la toile la pâte blanche sortant du tube. Le pinceau du virtuose glissera ici ou là des traces de bleu, du gris ou du violacé, un soupçon de bistre. Ainsi travaille Alfred Sisley, le plus français des peintres anglais, qui a consacré sa vie entière à décrire des paysages. « Je commence toujours par le ciel » affirmait-il. De l’aveu même de la commissaire de cette nouvelle exposition à l’hôtel de Caumont, MaryAnne Stevens, sur 900 tableaux répertoriés, quelques-uns sont carrément  « moches ». Certains des meilleurs – quoique méconnus – ont trouvé place sur les cimaises aixoises.

La route de Louveciennes enneigée (musée Barbierini)

La route de Louveciennes enneigée (musée Barbierini)

Pan de mur jaune

Ne cherchez pas sur ces deux étages de portraits fouillés, ni de pittoresques personnages. Tout au plus de vagues silhouettes humaines, parfois seulement de dos. Car l’Impressionniste se borne à restituer l’émotion que lui procure l’écoulement de ce cours d’eau, ou ce pan de mur jaune, comme l’aurait intensément ressenti Bergotte, un des héros de Marcel Proust, dans sa Recherche du temps perdu. Lorsqu’il faut explorer un verger et ses feuillages enchevêtrés, Sisley convoque toute la gamme des verts sur sa palette. Et puis aussi du violet translucide, au rose le plus ardent, de l’indigo à l’orange, ce puriste barbu cherche à capter, et à fixer sur son chevalet, la lumière, dans la moindre de ses variations et tonalités.

Expert du contrechamp

De cet artiste , qui jamais ne se lasse de fouiller le motif, Matisse dira : il est  « un moment de la nature ». Et s’il pouvait porter le regard plus loin que la trace des nuages dans le brouillard d’automne, ou au delà des vibrations des reflets sur la Seine, par exemple colorer la fraîcheur d’une brise, nul doute que ce créateur s’y efforcerait. Près de Londres, à Hampton Court, il y a un pont sur la Tamise. Alfred Sisley n’installe pas son trépied à distance pour le représenter, ni sur l’ouvrage même… Mais en dessous, là où les piles de bois plongent dans le fleuve, supportant le tablier horizontal, et progressant en parallèle jusqu’à la rive d’en face. Ce choix de cadrage exceptionnel, que les cinéastes baptiseront ultérieurement contrechamp, l’historien de l’art Kenneth Clark l’apprécie comme « le moment parfait de l’impressionnisme » (1874).

 

Sous le pont de Hampton Court, Alfred Sisley, 1874

Sous le pont de Hampton Court, Alfred Sisley, 1874

Mort à Moret

Après des décennies d’observation détaillée et de promenades colorées entre Argenteuil et Bougival, Sèvres et Louveciennes, tandis qu’à Paris se soulèvent les Communards, le peintre tournera deux ans autour de l’église de Moret-sur-Loing, à proximité de la forêt de Fontainebleau. C’est là qu’il meurt, avec le siècle, en 1899.
Malgré d’insistantes démarches, la France ne lui aura pas accordé sa nationalité.

Si Zola regrette que l’École impressionniste n’ait pas réalisé de prodiges esthétiques à vocation éternelle, Pissaro verra dans L’Inondation à Port Marly (1872) de Sisley rien moins qu’ »un chef d’œuvre« . Pour tous ceux qui redoutent la canicule estivale, quoi  de plus rafraîchissant pour l’esprit qu’une visite à Caumont, en compagnie d’Alfred ?

Liens utiles :

> Notre précédent article :  [Exposition] À venir, Sisley l’Impressionniste au centre d’art Hôtel de Caumont d’Aix-en-Provence
> Sisley l’impressionniste, du 15 juin au 15 octobre  www.caumont-centredart.com
> Tous les jours de 10 à 19h, nocturne le vendredi jusqu’à 21h30
> Prix d’entrée 14 à 10€.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez

Localité(s) :

3 Rue Joseph Cabassol, 13100 Aix-en-Provence, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.