L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Rythmes scolaires à Marseille : comment ça va se passer ?

5

École le mercredi matin, pas d’école le vendredi après-midi, activités péri-scolaires facultatives… la Ville de Marseille a dévoilé, lundi 25 août 2014, les mesures qui seront appliquées dès la rentrée dans les 445 écoles maternelles et primaires du secteur public.

Comment va s’appliquer la réforme des rythmes scolaires à Marseille ? Lundi 25 août 2014, une semaine avant la rentrée, la Ville tenait une conférence de presse pour présenter les mesures prévues pour la rentrée dans les 445 écoles maternelles et primaires concernées. Après plus d’une heure de conférence menée en présence du maire, Jean-Claude Gaudin, de son adjointe déléguée aux écoles maternelles et élémentaires et au soutien scolaire, Danièle Casanova et de Nora Preziosi, adjointe déléguée à la jeunesse, le flou régnait toujours dans la salle de l’espace Bargemon. Derrière les journalistes, ce sont les parents qui s’interrogaient : concrètement, qu’est-ce que nous allons faire de nos enfants le vendredi après-midi ?

« La rentrée se fera, comme les autres années, dans de bonnes conditions, a déclaré d’emblée Jean-Claude Gaudin. Le gouvernement a choisi de légiférer par décret. Nous aurions préféré que la décision vienne du Parlement qui n’aurait jamais accepté un transfert de charges sans compensations. Néanmoins, il est exclu que nous ne suivions pas les lois et les règles de la République et c’est pourquoi nous avons préparé cette rentrée scolaire. Ce que je suis venu vous dire, c’est qu’on fera une bonne rentrée scolaire malgré des conditions qui nous sont extrêmement défavorables et imposées. »

Rythmes scolaires à Marseille : 10 points clés à retenir

Pour l’édile, la ville est prête, elle respectera la loi et fera « du mieux qu’elle peut pour ne pas pénaliser, ni les enfants, ni les familles ». Mais concrètement, comment les familles vont-elles s’organiser à partir du 2 septembre ? Que vont devenir les 74 000 enfants concernés le vendredi après-midi ? Comment seront-ils encadrés ? Voilà ce qu’il faut retenir des annonces faites par la Ville.

1) De nouveaux horaires entreront en vigueur dès la rentrée 2014 : les lundis, mardis et jeudis, les enfants auront cours de 8 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30 ; et les mercredis et vendredis de 8 h 30 à 11 h 30.

2) Les petits Marseillais iront désormais à l’école le mercredi matin. Jusque là, la Ville de Marseille ne fait qu’appliquer la loi qui impose aux établissements scolaires de respecter un rythme de 24 heures de classe réparties sur 36 semaines par an, neuf demi-journées de 5 h 30 maximum, 1 h 30 au moins de pause méridienne et 3 heures en tout d’activités périscolaires.
Pour cette matinée supplémentaire, les villes avait le choix entre le mercredi matin ou le samedi matin. À Marseille et selon la volonté des familles sondées, ce sera donc le mercredi.

3) Le mercredi, les cours finiront à 11 h 30 et il n’y aura pas de repas dans les écoles. Chaque école pourra mettre en place une garderie de 11 h 30 à 12 h 30. Des activités périscolaires seront prévues dans les centres aérés, qui ouvriront à partir de 11 h. Des repas pourront par ailleurs être prévus dans les centres aérés.

4) Il n’y aura pas école le vendredi après-midi. Les cours finiront à 11 h 30. Ce jour-là, en revanche, un repas sera servi à l’école. Dans l’après-midi, de 13 h 30 à 16 h 30, des activités périscolaires seront prévues dans les centres aérés mais les parents devront y conduire eux-mêmes leurs enfants. Le personnel municipal travaillera dans les écoles le vendredi après-midi, dès la rentrée, mais ne pourra pas assurer la garde des enfants, leur statut ne leur permettant pas de le faire.

5) Les activités périscolaires du vendredi après-midi sont gratuites et ne sont pas obligatoires. Le choix de ces activités sera déterminé dans chaque école, au cours d’un conseil d’école qui réunira parents d’élève, enseignant et référent.
Les partenaires associatifs de la Ville – Fédérations d’éducation populaire, centres sociaux, Maisons pour tous et associations éducatives – représenteront 2/3 des activités proposées et la Ville assurera le tiers restant.

6) Il n’y aura pas d’activités le premier vendredi de la rentrée. « Il faut d’abord réunir le conseil d’école pour choisir les activités que seront proposées aux enfants, détaille Danièle Casanova. Cela peut prendre une quinzaine de jour. En attendant, les parents vont devoir s’organiser. La mise en place sera longue et difficile. Pendant deux ou trois semaines, les parents vont avoir des difficultés et nous en sommes conscients. »
Présente dans la salle de l’espace Bargemon, Lisette Narducci, maire des 2e et 3e arrondissements (2e secteur) de Marseille, souligne que les situations seront différentes en fonction des secteurs. « Nous pourrons accueillir les enfants dès le premier vendredi de la rentrée dans les trois centres aérés de notre secteur », précise l’élue, ajoutant tout de même que les trois centres aérés ne comptent que 174 places pour 7 000 enfants concernés…

7) Pour assurer les activités périscolaires et encadrer les enfants, 3 500 animateurs seront embauchés. Ils seront formés et passeront le Bafa gratuitement. « Leur casier judiciaire sera vérifié », précise Danièle Casanova, qui assure garantir ainsi aux parents que leurs enfants seront bien encadrés. En y regardant de plus près, ces animateurs ne seront en fait embauchés qu’une demi-journée par semaine, ce qui représente un salaire d’environ 100 euros par mois. « À ce prix là, on comprend qu’ils puissent rapidement chercher ailleurs », admet l’adjointe au Maire.

8) Les parents devront conduire eux-mêmes leurs enfants dans les centres aérés. Les transports entre l’école et les centres aérés ne seront pas assurés par l’école. Les parents devront donc déposer eux-mêmes leurs enfants. Chaque mairie de secteur

9) Pour plus d’informations, les parents sont invités à se renseigner auprès de leur mairie de secteur, ou à contacter le service Allô Mairie. Le site Internet de la Ville propose également une explication détaillée du dispositif, école par école, via une page entièrement dédiée à la réforme. Enfin, le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin s’est adressé à chaque parent d’élèves et à chaque directeur d’école dans un courrier et des affiches informatives ont été mises en place dans toutes les écoles de la ville.

10) La réforme coûtera 22 millions d’euros à la Ville de Marseille, dont neuf millions d’euros d’ici la fin de l’année 2014, estime Danièle Casanova. « Dans le meilleur des cas, on va nous donner 6,9 millions donc faites le calcul… », ajoute-t-elle.

Pour aller plus loin : quel sera l’emploi du temps de votre enfant cette année ? Découvrez notre carte des 91 communes de la métropole d’Aix-Marseille-Provence concernées par la réforme.

« L’essentiel du travail sera fait d’ici la fin du premier trimestre »

Une fois ces mesures annoncées, le flou règne toujours dans la salle de l’espace Bargemon et le sentiment que la ville n’est pas prête domine. Une question subsiste alors : pourquoi ces mesures sont-elles annoncées à une semaine de la rentrée alors que la ville a eu deux ans pour préparer le dossier ?

« Nous étions prêts ! Nous avions un projet innovant, qui ne pénalisait ni les enfants, ni les familles mais il a été refusé, précise Danièle Casanova. Nous proposions qu’à partir de 16 h 30 et jusqu’à 18 h, quatre jours par semaine, les enfants puissent bénéficier d’un soutien scolaire basé sur des activités ludiques ou d’activités culturelles. Nous étions persuadés que le projet serait accepté mais il a été refusé. Nous avons donc été contraints d’accepter l’école obligatoire le mercredi matin, un sondage auprès des familles ayant favorisé le mercredi plutôt que le samedi. Nous avions ensuite le choix entre 45 minutes d’activités périscolaires tous les jours ou un regroupement de toutes les activités le vendredi après-midi. L’option du vendredi a été retenue. Mais tout ceci n’a été définitivement arrêté que le 3 juillet 2014 ! Dès lors, nous n’avons pas chômé et beaucoup de personnes ont sacrifié leurs vacances pour travailler sur ce nouveau projet. »

La Ville de Marseille se dit finalement prête mais reconnaît que les premières semaines seront compliquées pour les parents. « D’ici la fin du premier trimestre, nous pensons que l’essentiel du travail sera fait même si des difficultés peuvent toujours apparaître au delà », a conclu le directeur général des services Jean-Claude Gondard.

> Et vous, que pensez-vous de ces nouvelles mesures ? Comment allez-vous vous organiser le vendredi après-midi ? Laissez-nous vos commentaires, ci-dessous ou sur notre page Facebook ! 

(Crédit photo d’illustration : Flickr/cc/Woyczek)

Partagez

Localité(s) :

Marseille, 13

Auteur

abriand@go-met.com

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.