L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Aix-en-Provence

[International] 14ème Rencontres économiques d’Aix-en-Provence : lever de rideau sur le mini Davos provençal

0

Trois jours de débats pour répondre à la question « Et si le travail était la solution? » C’est le défi de ces 14èmes Rencontres économiques d’Aix-en-Provence

C’est un rendez-vous annuel incontournable à Aix-en-Provence, en France et désormais dans le monde : de vendredi à dimanche la ville provençale accueillera la 14ème édition des Rencontres économiques internationales organisées par le Cercle des économistes depuis 2001 en partenariat avec l’Université d’Aix-Marseille et Sciences Po Aix. Pendant trois jours, 3000 participants sont attendus pour échanger, débattre et proposer des conclusions sur une question au cœur des problématiques actuelles :  « Et si le travail était la solution ? »

Certains y verront une provocation aux airs sarkozystes en ces temps de crise, d’autres une continuité avec le thème de l’innovation de l’an passé (capital et travail étant les deux facteurs clefs de production). Pour Jean Hervé Lorenzi, président du Cercle des économistes, il s’agit du sujet le plus complexe que le forum ait abordé depuis sa création, et confie à BFM Business  « attendre beaucoup des idées qui sortiront des débats. » 

Avec cinq millions de chômeurs en France, comment adapter les formations aux offres de travail ? Au vu des mutations technologiques, quel est l’avenir du travail humain face aux machines ? La population augmentera rapidement de deux milliards, largement concentrés sur le continent africain et ses terres arides ; le climat va-t-il changer le  capitalisme ?  Autant d’enjeux pour animer quatre débats, 24 sessions et quatre parcours thématiques modérés par des présentateurs et chroniqueurs spécialistes de la filière dans les médias français. Pour répondre à ces questions, des intellectuels, chercheurs, PDG  du monde entier, représentants politiques et institutionnels venus de plus de 34 pays, ainsi que des étudiants sélectionnés sur concours, seront à Aix-en-Provence ce week-end. 

« Il ne faut pas être un leader du monde et avoir 75 ans pour participer aux Rencontres économiques. »C’est ce que garantit Erick Orsenna, président du jury du concours « La parole aux étudiants » qui offre aux 100 jeunes sélectionnés le voyage à Aix et la possibilité de questionner, rencontrer et débattre avec les intervenants. Le forum, gratuit et ouvert à tous (inscription en ligne conseillée), se veut aussi un lieu de rencontre entre les acteurs de l’économie et le public. Pour ceux qui n’auront pas réussi à se lever tôt pour avoir une place assise, il sera possible de suivre les sessions et débats sur la chaîne youtube du festival. Pour renforcer cette ambition, près d’une vingtaine d’auteurs seront présents sur les trois jours pour dédicacer leurs derniers ouvrages (lieux et programmes des dédicaces ici). 

Le président du Sénégal, le PDG de Renault-Nissan, le ministre de l’Economie 

Chaque édition a bien sûr son lot d’inédits, à commencer par ses têtes d’affiches (voir la liste complète) qui marqueront en parallèle du forum, des temps forts dans la région. On retrouvera par exemple le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, lors de la session inaugurale du 3 juillet, une occasion unique pour rencontrer le lendemain la diaspora sénégalaise à Marseille au Palais des Congrès.

Invité à débattre sur le thème du travail et de la mondialisation, le PDG de Renault-Nissan Carlos Ghosn, le plus ancien patron de l’automobile en exercice et l’un des mieux payés au monde, sera à Aix samedi. Celui qui a récemment perdu un bras de fer sur la Loi Florange  face au ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique ne croisera pas Emmanuel Macron, présent le dimanche autour d’une autre table de débat (« Le travail, richesse du monde ») avant de conclure sous les pins de l’Arbois les signatures des partenariats privés et publics pour le lancement de The Camp, le campus numérique dernière génération . 

Les innovations frugales avec Navi Radjou

Le charismatique Navi Radjou, lui aussi très attendu le samedi (Débat 2 : « Demain tous créateurs ! »), défendra ce week-end son alternative à l’investissement massif en Recherche et Développement, également présentée comme une solution à la baisse du pouvoir d’achat des populations occidentales. Ce consultant de la Sillicon Valley d’origine indienne initie le monde depuis trois ans au concept de jugaad (« réparation improvisée » en hindi). Son argument : les innovations frugales nées de l’adversité offrent des solutions intelligentes qui permettent de créer plus de valeur économique et sociale avec moins de ressources. 

La dynamique de l’innovation à l’honneur dans les débats sera suivi par la participation d’une cinquantaine d’entrepreneurs de la région. Cette année les start-ups sont invitées à se faire connaître auprès de grandes entreprises, institutions internationales et journalistes de renom qui participent au forum en candidatant sur le site

Au programme :

> Les échanges du vendredi 3 juillet 2015 se dérouleront à la Faculté de Droit, avenue Robert Schuman, et dresseront le tableau du monde actuel du travail. Les problématiques environnementales seront mises à l’honneur, dans la perspective de la COP 21 à la rentrée 2015, lors d’une session qui réunira plusieurs auteurs du livre « Le Climat va-t-il changer le capitalisme ? » dont Jacques Mistral. 

> Samedi 4 juillet 2015 rendez-vous rue Gaston de Saporta à l’Institut d’Etudes Politiques où les échanges s’organiseront autour de quatre parcours thématiques :

  • Parcours 1 : « Accompagner les bouleversements technologiques »
  • Parcours 2 : « Comment faire émerger les talents ? »
  • Parcours 3 : « Comment redéfinir le marché du travail ? »
  • Parcours 4 : « La révolution du travailleur »

> Pour terminer, retour sur le site Schuman le dimanche 5 juillet 2015 pour débattre des mesures à mettre en œuvre pour permettre à chacun de bien vivre par son travail. 

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.