L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[Transports] Le réseau à bout de souffle la SNCF met en colère Martine Vassal

1

La SNCF a présenté son plan d’actions pour 2016. Le réseau construit 1860 doit être rénové. Ce sera long. Trop long pour Martine Vassal.

En 2016, le réseau régional ferroviaire se modernisera pour 150 millions d’euros, et 70 autres millions seront affectés à la maintenance. Au total, 220 millions d’euros, comparables aux 230 investis en 2015 par la SNCF de Paca. Parmi ses priorités, six passages à niveau dangereux dans les Bouches-du-Rhône, qui doivent être supprimés, principalement au nord d’Aix, où les trains roulent vers les Alpes. La société rappelle que la suppression d’un seul de ces carrefours entre rail et route coûte 8 millions d’euros. Et la région en recense 350…

Autres opérations envisagées dans le cadre du plan quinquennal entre l’Etat et la région ( 2015-2020): poursuite des études afin d’optimiser le trafic gare Saint-Charles, où passent chaque heure 23 convois. Un comité de pilotage doit se tenir en avril autour du préfet et de multiples partenaires concernés (Région, Département notamment). La présidente du 13 rappelle avoir dégagé une enveloppe de 300 millions sur 5 ans et s’étonne de cet « immobilisme.» Martine Vassal se souvient de la promesse gouvernementale d’un crédit de 2,5 milliards pour aménager cette gare souterraine. Il est vrai que le Premier ministre d’alors est devenu depuis étranger aux affaires ;-) Aussi madame Vassal sollicite un arbitrage ministériel prenant en compte « la colère des usagers. »

Un train chaque quart d’heure entre Aix et Marseille

Autres études au menu, concernant la liaison Aix-Etang de Berre et Berre-Pas des Lanciers. La SNCF promet aussi d’améliorer la fréquence des navettes reliant Aix à Marseille, à raison de 4 par heure. Devrait encore être modernisée la partie basse de la ligne des Alpes, entre Aix-Pertuis-Manosque, de même que le sillon longeant la côte bleue, où il s’agit de veiller au maintien de l’enrochement. Au total, 85 km de voies seront restaurées, sur un ensemble comprenant plus de 1200km. Un kilomètre de voie ferrée renouvelée coûte un million d’euros, souligne l’entreprise. Malgré les efforts de ses 2500 cheminots, la compagnie reste lourdement endettée (autour de 37 milliards d’euros), et avoue que dans les 15 ans à venir, la plupart des ponts, tunnels , ouvrages et lignes, entre Avignon et l’Italie, devront être renouvelés. Ce réseau, créé en 1860, est « à bout de souffle », et sous dimensionné, alors que la population a triplé d’importance.

5ème gare de province

A propos des aménagements envisagés sur le domaine portuaire, du côté de Mourepiane ou du Canet, la SNCF donne l’impression de botter en touche, laissant le soin aux autres transporteurs de parvenir à concilier impératif d’efficacité et tranquillité des riverains. Tout le monde reconnaît que la gare Saint Charles atteint actuellement  les limites de ses capacités, avec 10,5 millions de voyageurs par an, ce qui la classe au cinquième rang des gares de province, derrière Lyon Part Dieu (plus de 30 millions), Lille, Nantes et Strasbourg. Un trajet comme Marseille-Aubagne est complètement saturé, au point que parfois des trains bondés refusent l’accès à de nouveaux passagers.. Mais pendant ces retards et insuffisances, comme l’observait le livre blanc de la mission métropolitaine, notre région est asphyxiée par la congestion routière, où une grande part de la population laisse une partie de sa santé, et même de son espérance de vie.

Partagez

Localité(s) :

Square Narvik, 13001 Marseille, France

Auteur

Un commentaire

  1. Pingback: Le réseau régional à bout de souffle de la SNCF | Section Simiane-Mimet

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.