L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[Sécurité] Après les débordements lors des manifs, échanges d’arguments entre élus et préfet

0

Les élus communistes montent au créneau et demandent l’interdiction des flashball.

Suite aux affrontements filmés le 28 avril à Marseille, (cours Lieutaud, boulevard Baille et autour de la Préfecture notamment), Jean-Marc Coppola, leader du Front de Gauche (au centre sur la photo, archives Gomet’) exprime ses doutes. Ce conseiller municipal de Marseille exige « des réponses sur la violence des répliques des forces de police à l’encontre de manifestants, sans discernement.» L’élu veut aussi en savoir plus « sur les 58 arrestations » décomptées ce soir là. Il réclame enfin des mesures d’apaisement et une enquête afin d’identifier «les fauteurs de trouble. » Et dans un communiqué diffusé jeudi 5 mai,  le PCF 13 demande à la fois « l’abandon des procédures aveugles contre des citoyennes et citoyens qui ne se reconnaissent pas dans les faits qui leur sont reprochés » et « l’interdiction des flashball, dont la dangerosité est avérée. »

Service d’ordre

Le 3 mai, le préfet a réagi en rappelant que si  « le droit de manifester est un droit constitutionnel », les forces de l’ordre doivent  « veiller à la sécurité des manifestants,» tout en assurant « la protection des personnes et des biens.» Il confirme qu’à l’issue du défilé du jeudi 28, 57 individus ont été interpellés, afin de mettre un terme à d’ « inacceptables violences. » Le représentant de l’Etat souligne à l’attention de certains organisateurs, (CGT éducation et Solidaires) qu’ils sont  « tenus de mettre en place un service d’ordre », car ils sont  « également responsables du bon déroulement de la manifestation.»

Lire aussi :
Le préfet de police condamne les violences en marge des manifestations, 50 interpellations

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.