L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

[Politique] Une liste commune des Verts et du Front de gauche pour « secouer » la gauche en Paca

0

Sophie Camard, conseillère régionale du groupe Les Verts et Jean-Marc Coppola, secrétaire départemental du Parti communiste dans les Bouches-du-Rhône et tête de liste du Front de Gauche aux dernières élections régionales en 2010 en Paca, ont présenté mardi 29 septembre, leur liste commune. La liste « Pour une Région-Coopérative, Sociale, Ecologiste et Citoyenne » se présente comme la véritable alternative de gauche avant le scrutin de décembre prochain.

Ils le précisent d’emblée. Sophie Camard et Jean-Marc Coppola sont tous les deux « co-tête de liste » sur le projet qu’ils présentaient à la presse, mardi 29 septembre. L’idée de faire liste commune à la gauche de la gauche est donc née entre les deux conseillers régionaux au mois de mai dernier. « On se connait, on milite ensemble, explique Jean-Marc Coppola, notre liste n’est pas un assemblage, on veut rassembler pour multiplier ». Voilà donc la réponse adressée aux éventuelles critiques qui pourraient reprocher à cette nouvelle liste de favoriser un éparpillement des voix au premier tour de l’élection de décembre prochain.

L’engagement citoyen comme principe fort

Le projet s’appuie sur une ligne directrice détaillée en conférence de presse par Jean-Marc Coppola et Sophie Camard. Il s’agit de l’engagement citoyen, au quotidien, pendant et après la campagne. « C’est le concept d’une région coopérative, explique Jean-Marc Coppola. On lance ce mouvement mais on veut aller plus loin que la campagne, précise Sophie Camard, on veut rapprocher le Conseil régional des citoyens». Concrètement, les deux co-têtes de liste veulent s’appuyer sur des citoyens sur le terrain « pour nous alerter, explique Sophie Camard, dans les entreprises au quotidien par exemple. On s’appuie souvent sur le tissu associatif et syndical qui reste très utile mais on veut aller plus loin. Ce principe, c’est l’avenir des politiques publiques ». C’est donc le fer de lance de cette nouvelle liste à gauche de la gauche en Paca. « Notre volonté c’est de montrer qu’une alternative est possible » assure, devant la presse, Jean-Marc Coppola qui fait allusion dans ces mots au gouvernement Valls avant de poursuivre « aujourd’hui, l’Etat doit 200 millions d’euros à la région. c’est considérable! Ca représente six lycées. Jusqu’en 2012, Michel Vauzelle a écrit à François Fillon [alors Premier Ministre, NDLR], après l’élection présidentielle, il n’a plus rien demandé à personne ». Il n’empêche, Jean-Marc Coppola fait attention à ne pas tirer à boulets rouges sur une majorité régionale socialiste avec qui la question d’une éventuelle fusion pourrait se poser entre les deux tours. L’élu communiste ajoute même qu’il « ressent une certaine fierté dans le bilan de Michel Vauzelle. Toutes les actions en faveur des jeunes qui ont été mises en place par exemple. Si la droite ou le FN passent elle termineront à la poubelle. »

Un sens de l’équilibre certain donc pour cette nouvelle liste qui ne s’aventure pas sur des pistes précises quand arrivent les questions de la marche à suivre entre les deux tours vis-à-vis de la liste socialiste emmenée par Christophe Castaner. « Ce sont peut-être eux qui se rallieront à nous », indique Sophie Camard, avant que Jean-Marc Coppola ne complète, sans sourciller face au risque de livrer aux électeurs un message brouillé d‘un tour à l’autre de l’élection vis à vis des socialistes, «notre adversaire politique c’est la droite et l’extrême droite, ce rassemblement s’adresse à tout le monde, des citoyens qui se sentent socialistes, qu’ils aient leur carte au PS ou non ».  La liste complète et détaillée sera présentée la semaine prochaine. Cette rencontre avec la presse n’était en fait que le premier épisode d’une arrivée dans la campagne que les deux têtes de listes veulent progressive, une manière aussi d’occuper le champ médiatique dans une lutte que leurs adversaires ont entamée il y a déjà plusieurs mois.

A lire sur le même sujet :
Régionales 2015 : Jean-Marc Coppola (Front de gauche) hésite

Les premières propositions de la liste :

Dossier de presse liste commune Verts-Front de Gauche

 

 

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.