L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Sandrine Orto, ancienne élue socialiste de Marseille, rejoint le Front National…

0

Sandrine Orto, ancienne élue PS a rejoint le FN cet automne. On aurait aimé se passer de cette histoire…

Il y a des changements de famille politique qui ne passent pas inaperçus. Parmi ceux-là, on compte celui de Sandrine Orto, ancienne élue socialiste des 13ème et 14ème arrondissements, qui a depuis peu rejoint le Front National. Elle a publié un statut sur son compte Facebook qui expliquait sa démarche «Effectivement, j’ai rejoint le FN et quitté le PS qui ne me correspond plus dans mes idées et après une campagne hideuse pour la France, il en est ainsi !». 

Contactée par Gomet’, l’ancienne élue assume ses propos et nous explique avoir « pris sa carte » au Front National. La « campagne hideuse » qu’elle évoque dans son message Facebook, ce sont les municipales de 2014 qui l’ont beaucoup affectée. Sandrine Orto s’est ensuite «retranchée et concentrée sur [s]a famille» avant de reprendre sa vie politique en adhérant au Front National en 2016. 

Une ancienne proche de Sylvie Andrieux

Sandrine Orto avait été élue aux municipales de 2008 sur la liste socialiste dans les 13ème et 14ème arrondissements. Placée en 33ème position, elle était adjointe de secteur en charge de l’éducation comme en témoigne ce trombinoscope obtenu dans les archives du site Internet. Issue du secteur de Sylvie Andrieux et de Garo Hovsepian, l’élue était selon plusieurs témoignages « une proche de la députée Andrieux », députée du secteur et haute figure du Parti Socialiste marseillais de l’époque. Sur certaines photos, Mme Orto est d’ailleurs présente aux côtés de la parlementaire lors de manifestations publiques (photo ci-jointe). Au téléphone, elle nous assure avoir «adhéré au Parti Socialiste pendant 20 ans», dans lequel elle ne se reconnait plus depuis les municipales de 2014. 

Capture 2

Sandrine Orto apparait tout à droite aux côtés de Sylvie Andrieux (qui porte le drapeau) et de Garo Hovsepian (tout à gauche). Capture d’écran blog Sylvie Andrieux.

Une radicalisation politique

Lors des élections municipales de 2014, Sandrine Orto, adjointe de secteur, était encore sur la liste menée par Garo Hovsepian dans le 7ème secteur, en position éligible en cas de victoire (28ème). Mais le Front National a remporté le secteur, et seuls les 8 premiers de la liste investie par le PS ont été élus conseillers d’arrondissements. Madame Orto n’a donc pas été réélue. A partir de novembre 2016, des photos de tractages effectuées par le Front National avec Mme Orto ont circulé sur les réseaux sociaux. On voit l’ancienne élue PS, tracts FN en main et sourire aux lèvres dans les quartiers Nord de Marseille en compagnie de personnalités locales du Front National à l’instar de David Duran et Sophie Grech. Mme Orto confirme avoir adhéré au Front National « pour leur programme sur l’emploi, l’économie, les banques» mais aussi «l’immigration car ils mouillent le maillot sur cette question essentielle» Plusieurs colisitiers PS qui ont côtoyé Madame Orto nous donnent à peu près la même version : « Elle était en colère après les municipales mais pas au point de tourner sa veste ». 

capture 6

Capture d’écran Twitter.

Stéphane Mari, conseiller municipal PS élu sur le 13/14 nous confie avoir été «surpris et atterré de la voir aux côtés du Front National lors de la cérémonie de commémoration du 11 novembre». Cédric Dudieuzère, conseiller municipal FN élu sur ce même territoire estime quant à lui avoir «remarqué plusieurs messages favorables [au FN]sur les réseaux sociaux» ajoutant qu’elle était «présente dans le public lors de récents conseils d’arrondissements». 

Dans les mois et années qui viennent, Madame Orto n’exclut pas d’être candidate étiquetée Front National. Ce n’est pas une priorité, mais l’ancienne élue «ne ferme pas la porte»

Partagez

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.