L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Aix-en-Provence

Inégalité hommes-femmes : le plateau TV des Amandiers à Aix libère la parole et fait la chasse aux clichés

0

Les inégalités homme-femme étaient au coeur des débats du plateau participatif d’Anonymal TV aux Amandiers à Aix.

La différence de traitement entre les deux genres était au coeur des débats ce vendredi 18 avril au centre social Adis Les Amandiers à Aix-en-Provence. Une dizaine de jeunes ados ont mené le plateau participatif, guidés par l’équipe d’Anonymal TV, aux côtés d’acteur associatifs, politiques et d’habitants.

Petits et grands, hommes politiques ou simples citoyens, ils étaient tous réunis vendredi 18 avril pour s’exprimer autour du plateau participatif organisé par Anonymal TV avec huit jeunes du centre social Adis Les Amandiers . Comme de vrais pros, en plateau ou à la régie, ils ont lancé la réflexion portant sur les inégalités hommes-femmes devant un parterre composé d’associations, de responsables politiques ou encore de simples citoyens. Invités à donner leurs impressions après la projection des ateliers vidéo, ces ados de l’ADIS ont fait part de leurs conclusions. « Je pense qu’il n’y a pas des sports pour les hommes et des sports pour les femmes »  a commencé Feriel. Confrontés aux clichés et aux différents points de vue lors de la composition de sujets vidéo, les ados ont pris conscience de la réalité de ces inégalités. Chantal Montet (Adis Les Amandiers) a ainsi relevé que  « même les garçons » ont réfléchi à ces questions, et que «  leur position de départ a évolué » au cour des différents ateliers proposés par Anonymal TV (en préparation du plateau TV).

Christian Kert, député de la 11e circonscription des BdR

Christian Kert, député de la 11e circonscription des BdR

Une preuve que l’éducation des jeunes à ces questions est un point central de la réflexion. Un sujet qui est revenu plusieurs fois au centre des débats menés par Djamal Achour (photo Une), avec notamment Marie-Paule Grossetete d’Osez le féminisme 13, qui a initié les ados à ces questions lors d’une activité vidéo.  « On va mener ce combat ensemble avec cette nouvelle génération » a-t-elle confirmé. Même chose pour une personne du public qui a rappelé que l’on « vit dans une société patriarcale, c’est ancré. C’est en train de changer mais pas chez tout le monde.» Le député Christian Kert a également tenu à rappeler que le vote de la loi sur la parité a été une grande avancée pour les femmes. Jean-Marc Perrin (élu LR à Aix), félicitant l’initiative d’Anonymal TV, a ajouté « je crois sincèrement que notre société a pris conscience de ces inégalités, il faut les gommer.» Gaëlle Lenfant, conseillère municipale et métropolitaine d’Aix (PS) a complété cette analyse en précisant « certes on a du chemin à faire, mais on est sur la bonne route ». « Si à 15 ans on se pose des question comme ça, je dis chapeau car cela veut dire que les choses vont avancer » s’est-elle réjouie. « Les jeunes sont en train de subir une histoire, à un moment donné il faut en devenir acteur aussi » a conclu Chantal Montet. Mission accomplie pour ces jeunes de l’Adis des Amandiers, qui ont montré au public que la nouvelle génération est prête à lutter contre le phénomène dès aujourd’hui. 

Repères :

> Les plateaux participatifs, animés par Djamal Achour directeur d’Anonymal TV (lire notre interview), ont pour enjeu de réunir différents acteurs du territoire, afin de favoriser les échanges et la coopération entre eux. Ils permettent également aux jeunes de se former à l’audiovisuel tout en menant des réflexions sur les valeurs républicaines. Ce projet sera poursuivi sur 3 autres territoires prioritaires d’Aix-en-Provence (Corsy, Encagnane, Beisson).

> Pour visionner le travail accompli par les jeunes des Amandiers: http://www.anonymal.tv/

Partagez

Localité(s) :

8 Allée des Amandiers, 13090 Aix-en-Provence, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.