L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Marseille

Place des Entreprises, l’industrie se met à l’heure métropolitaine

0

Les acteurs économiques du territoire d’Aix-Marseille-Provence avaient rendez-vous Place des Entreprises, lundi 21 juillet 2014, à Marseille, pour signer une convention sur « l’industrie, moteur de la métropole ». L’occasion pour eux de revenir sur la nécessité d’un projet qui « rassemble ».

Décidément, la métropole se niche partout. C’est ainsi qu’elle s’est invitée lors de la signature d’une convention sur l’industrie entre la chambre de commerce et d’industrie Marseille-Provence, l’UPE 13 (Union pour les entreprises), l’UIMM Provence-Alpes (Union des industries et des métiers de la métallurgie) et les branches professionnelles du secteur, lundi 21 juillet 2014, Place des Entreprises. Une convention paraphée sous les yeux du préfet Laurent Théry, en charge du projet métropolitain, mais aussi de Didier Parakian, adjoint au maire de Marseille, et de Michel Cadot, préfet de la région PACA.

« L’industrie n’est pas un problème, c’est une solution ! » 

C’est à Jacques Pfister, le président de la CCI, qu’est revenu l’honneur d’inaugurer la réflexion. Et comme toujours, il n’a pas été avare de bonnes formules : « L’industrie est un poids lourd dans notre territoire, c’est un véritable enjeu métropolitain. Je le dis, l’industrie n’est pas un problème, c’est une solution ! », a-t-il lancé face à un public venu nombreux. Un plaidoyer dans lequel il a réaffirmé le rôle de « dépanneur » de la CCI dans ce secteur dont « une part importante est du côté de l’industrie nouvelle ». « Il faut travailler tous ensemble, dans l’industrie comme ailleurs, c’est une nécessité, a-t-il continué. Ce n’est pas une obsession, mais la dimension métropolitaine est essentielle pour l’emploi, afin d’avoir une stratégie globale ». Philippe Brun, de l’UIMM 13, ne l’a pas contredit : « Les clients sont mondialisés, les ressources sont mondialisées. Vu de Pékin, de Santa Clara en Californie ou de Londres, c’est la région et sa métropole qui comptent. Il faut qu’on ait un effet de taille. Il faut que la métropole nous donne cette dimension internationale », a-t-il estimé, rappelant sa volonté « d’accélérer le processus ».

Découvrez ci-dessous, quelques images de l’événement du 21 juillet :

DSC_0230
Philippe Brun (UIMM 13) dresse le bilan de l'industrie dans la région, devant Jean-Luc Chauvin (UPE 13) et le préfet de région Michel Cadot.
« 1 de 6 »

 

Aujourd’hui, l’industrie représente 130 000 salariés et trois milliards d’euros de salaires dans les Bouches-du-Rhône. 84% de son budget est dépensé en recherche et développement, c’est-à-dire pour l’avenir. Mais selon Jean-Luc Chauvin, président de l’UPE 13 , si « le monde économique des Bouches-du-Rhône joue collectif depuis longtemps », il faut poser certaines questions cruciales dans la compétition que se livrent aujourd’hui la métropole d’Aix-Marseille-Provence et d’autres régions européennes, comme Barcelone ou Gênes. « Si on veut développer l’emploi, il va nous falloir du foncier, a-t-il affirmé, s’adressant particulièrement au préfet de région, Michel Cadot. Si on sanctuarise tout, on ne pourra pas créer d’emploi », a-t-il menacé. Or, sur le territoire, 98% du foncier est saturé. Comment faire ? « Créer un nouveau modèle », a-il-tenté, avec un léger sourire.

L’industrie et la métropole : des enjeux à long terme

Conscient de ces enjeux, le préfet Cadot a indiqué que la Région « identifiait les contraintes du foncier » : « Nous faisons une charte que je vous invite à signer pour que nous puissions réutiliser certaines friches industrielles, et elles sont nombreuses. Vous devez dialoguer avec les élus », a-t-il prévenu. Mais pour que la dynamique se relance, notamment dans l’industrie, les enjeux sont aussi du côté de la formation et de l’information des jeunes. D’où le projet d’une « Maison de l’industrie » qui devrait voir le jour dans les prochaines années, pour faire de la pédagogie sur les métiers du secteur : « Chaque fois que nos jeunes expérimentent ces métiers, ils reviennent, car les salaires sont bons », a justifié Philippe Brun.

Tout cela prend du temps. Pour exemple, il a fallu cinq ans entre cette convention et l’Appel pour le développement de l’industrie durable, lancé à Gardanne en octobre 2009, qui en est à l’origine. « L’industrie, c’est comme l’agriculture, il faut que les racines grandissent, que le vent soit bon, qu’on arrose correctement les pousses. Il faut du punch et du peps », s’est expliqué Philippe Brun dans une métaphore toute bayrouiste. Finalement, le mot de conclusion est revenu à Jacques Pfister, qui relie les deux processus : « La métropole ne se fait pas aussi facilement qu’on le pensait ». Et cette convention apporte sa pierre à l’édifice.

 

> À lire aussi : [Sondage] Métropole : ce qu’en pensent les chefs d’entreprise

> La synthèse de la convention est à consulter ici

Partagez

Localité(s) :

16 Place Gu00e9nu00e9ral de Gaulle, 13001 Marseille, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.