L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole
> Martigues

[On a vu] Martigues crée l’événement avec l’exposition d’arts numériques Micro Macro

0

Vous avez jusqu’au 25 mai pour découvrir ce parcours ludique, interactif, esthétique et philosophique. Un « tout en un » sensoriel et intellectuel pour petits et grands. GoMet’ adore !

La direction du Théâtre des salins a eu du flair. Le théâtre est à l’initiative de l’invitation de l’exposition Micro Macro qui s’installe à Martigues du jeudi 14 mai jusqu’au lundi 25 mai non stop, après avoir été présentée en 2014 à Lille, Maubeuge et Créteil. Composée d’une trentaine d’oeuvres, réalisées par une vingtaine d’artistes internationaux, Micro Macro propose, par l’interaction, de nous interroger sur notre monde contemporain, peuplé de machines et d’images. Le visiteur est en permanence sollicité dans ses sens, la vue surtout, mais mais aussi le touché et l’ouïe. Chaque construction, sculpture, écran nous interpellent en effet dans une relation atypique.

Ainsi les oeuvres de Philippe Decouflé invité spécial de l’exposition propose quatre « opticons » où le visiteur va jouer avec les effets d’optique. Tantôt spectaculaire, quand il s’agit de se mouvoir devant Kronofoto (un écran démultiplie notre image à l’infini, une mise en abîme de notre propre reflet), tantôt magique avec l’Hexaboite dans laquelle les spectateurs rentrent leur main dans un kaléidoscope géant et contrôlent ses facettes, ou purement esthétique et ludique : cabinet de curiosités composé de jeux d’échelle en trompe l’oeil et La Grosse tête (le spectateur se mire avec une tête gigantesque !

Du Macro au Micro, ou inversement, il n’y a finalement qu’un pas que l’on franchit dans le théâtre des salins qui accueille l’essentiel des installations; les autres étant réparties sur plusieurs lieux voisins de la ville : la salle du Grès, le musée Ziem, la cinémathèque Prosper Gnidzaz et l’ancien conservatoire (quai Lucien Toulmond). Ainsi, Mariano Pensotti avec El Paraiso et son musée de films et théâtre inachevés comme Bernd Oppl (miniatures d’espaces en mouvements) font chuter les dimensions alors même que nous sommes dans la vaste salle du théâtre.


Dialogue improbable avec des appareils ménagers.

Allez-y en famille car vos enfants adoreront dialoguer avec l’incroyable sculpture de robots ménagers, tous capables de produire des sons et de l’air et qui répondent aux appels formulés par les humains. Autre attraction : Monster. Un parterre de chiots en peluches installés dans un bac éclairé qui rappelle les couveuses des élevages de poussins. Les petits chiens sont équipés d’une caméra et de trois piles. Chaque fois que l’oeil de la peluche perçoit un changement, un mouvement, c’est le grand vacarme : l’élevage agite la queue, roule, aboie. La réaction d’un premier chien provoque une onde de choc qui traverse le tapis. Un étonnant effet papillon…

On retrouve des démarches proprement numériques avec les créations en ligne proposées par Anne Roquigny, le parcours de la Ceremonial Chamber, le Cycl ou encore Stranger Visions. Ces dernières offrent une réflexion sur les traces que chacun laisse dans l’univers. A partir de l’analyse de l’ADN laissé sur un mégot de cigarettes, l’artiste Heather Dewey-Hagbord reconstitue un visage. Ou quand le big-data rejoint notre quotidien et le trace, le surveille, l’enferme.

A la salle du Grès, Olivier Ratsi et Thomas Vaquié ont construit une projection immersion de quinze minutes intitulée Onion Skin. Un espacé fictif se construit sous nos yeux et nous faire perdre nos pelures au fil de la projection accompagnée d’une bande sonore bien choisie. Au musée Ziem, à la cinémathèque et à l’ancien conservatoire, d’autres expériences et découvertes vous attendent. A ne pas manquer.


Micro macro en images

Partagez

Localité(s) :

19 Quai Paul Doumer, 13500 Martigues, France

Auteur

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.