L'actualité à Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Cassis, La Ciotat, Martigues, Vitrolles, Istres, Salon et dans toute la métropole

Rythmes scolaires : nouvelle manifestation des parents à Marseille, vendredi 12 septembre

1

Une semaine après la première manifestation qui a réuni des centaines de parents d’élèves sur le parvis de l’Hôtel de Ville, à Marseille, le Mouvement des parents du 13 repart pour un tour et appelle à une nouvelle mobilisation, vendredi 12 septembre. Rendez-vous est pris à 14 h 30, devant la mairie centrale.

Parents, instituteurs, institutrices et personnel scolaire y sont attendus pour dénoncer l’absence d’activités périscolaires le vendredi après-midi. « Les parents dénoncent la gestion catastrophique du dossier des nouveaux rythmes scolaires à Marseille. Ils se sont retrouvés au pied du mur à la rentrée sans activité périscolaire pour leurs enfants le vendredi, sans continuité du service éducatif entre l’école et les centres de loisirs le mercredi, sans aucune solution de secours ! résume un e-mail du Mouvement des parents du 13. Ils ne peuvent pas accepter une telle situation et voici ce qu’ils exigent :
1) des solutions d’urgence pour toutes les familles dans le respect de règles d’encadrement décentes et avec du personnel compétent.
2) La mise en place d’activités périscolaires pédagogiques de qualité, gratuites et ouvertes à tous, encadrées par des personnels formés et qualifiés.
3) La transparence et une vraie concertation avec les parents dans la mise en place des rythmes scolaires à Marseille. Quels budgets pour quelles activités ?
4) Un comité de pilotage intégrant les parents d’élèves et tous les partenaires de l’éducation, permettant de réfléchir à une application de la réforme sur Marseille qui soit durable, réellement bénéfique aux enfants, et soutenable pour les familles. »

Vendredi 12 septembre, les manifestants sont par ailleurs invités à venir habillés en noir et à s’allonger par terre au signal, pour une opération « école morte ». De leur côté, 288 cantines devraient être fermées vendredi midi, a annoncé l’adjointe au maire de Marseille en charge de l’éducation, Danielle Casanova. 

Partagez

Localité(s) :

Marseille, 13

Auteur

abriand@go-met.com

Un commentaire

  1. Le Mouvement des Parents du 13 exigent :
    1) « des solutions d’urgence pour toutes les familles » : cela me semble tout a fait légitime et je ne peux que soutenir ce point-là, même si je conçois que ce ne soit pas facile d’y répondre pour la mairie

    2) « La mise en place d’activités périscolaires pédagogiques de qualité, gratuites et ouvertes à tous, encadrées par des personnels formés et qualifiés » : là il me semble que cela relève de l’UTOPIE… déjà dans les communes où la réforme « marche bien » (ie où la majorité est satisfaite des activités… on ne parle pas de réussite scolaire, de bien de l’enfant, où d’équilibre budgétaire des communes…) cela s’avère complexe… mais vu les difficultés rencontrées par la ville de Marseille avant même cette réforme, cette mise en place semble impossible, tout du moins dans l’immédiat…

    3) « La transparence et une vraie concertation avec les parents  » : bien sur que c’est souhaitable, d’ailleurs les Gilets Jaunes réclament aussi une VRAIE CONCERTATION avec tous les partenaires de l’Education, mais non pas dans la mise en place de CETTE réforme, mais pour la mise en place d’une AUTRE REFORME…

    4) « Un comité de pilotage… permettant de réfléchir à une application de la réforme sur Marseille qui soit durable, réellement bénéfique aux enfants, et soutenable pour les familles. »: là encore l’expérience de l’an passé, ainsi que l’analyse des études passées (Académie de Médecine, OCDE, François Testu…), des comparaisons avec les autres pays européens, les discussions avec les chronobiologistes (Claire Leconte, Nicole Devolvé…), tout démontre que CETTE réforme NE PEUT PAS être réellement bénéfique pour les enfants,
    son caractère durable semble limité aussi vu le coût qu’elle induit pour les communes et vu que les fonds débloqués par le gouvernement ne sont pas pérennes…
    .. à moins de tout faire peser sur les familles ! D’ailleurs l’expérience nous montre que déjà certaines communes demandent une participation aux parents, d’autres augmentent les impôts locaux…

Votre avis nous intéresse, réagissez à cet article

La métropole d'Aix-Marseille-Provence doit voir le jour le 1er janvier 2016. Vous ne vous sentez pas concerné ? Marseille, Aix-en-Provence, Aubagne, Martigues, Istres, Salon-de-Provence... si vous avez l'habitude de passer d'une ville à l'autre, vous êtes peut-être plus métropolitain que vous ne le pensez. Pour le savoir, faites le test !

Choisissez parmi les 93 communes de la métropole

0%
[ 1 / 11 ] Où habitez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

 
[ 2 / 11 ] Où travaillez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 3 / 11 ] Où faites-vous du sport ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 4 / 11 ] Où sortez-vous le week-end ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 5 / 11 ] Où sortez-vous en semaine ?

3 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 6 / 11 ] Où habite votre famille ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 7 / 11 ] Où vous baignez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 8 / 11 ] Où allez-vous au cinéma ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 9 / 11 ] Où allez-vous au restaurant ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 10 / 11 ] Où vous ressourcez-vous ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.

  
[ 11 / 11 ] Où sont scolarisés vos enfants ?

1 choix maximum. Saisir les premières lettres pour avoir des propositions.